Le Figaro - Le Flash Actu

3es rencontres parlementaires sur le système de santé

Ce chef d'accusation est passible au regard de la loi indienne de cinq à sept ans de prison. Les 2e et 3e Bataillons ont beaucoup à souffrir du feu de l'artillerie ennemie ; cependant on conserve cette position toute la nuit et on ne la quitte que le lendemain matin 22 13 octobre , pour aller chercher l'ennemi sur les hauteurs de Caldiero. L'athlète Mathieu Louisy n'a plus donné de nouvelles depuis cinq jours. Il campe à Trouillas le 5 mars présents , puis entre en campagne le 27, avec l'avant-garde de la Division Augereau.

Sous menu de navigation

Elle avait décreté l'amalgame de deux Bataillons de volontaires, avec un Bataillon d'infanterie, et décidé que le mon de Régiment serait remplacé par celui de Demi-brigade, chaque Demi-brigade devant porter un numéro déterminé par l'ordre de bataille du Régiment qui avait servi à le former. Il ajoute le mot-dièse searchfortruth à la recherche de la vérité. Les enquêteurs ont également établi qu'il a volé Le 1er février 13 pluviôse an V , depuis le Quartier général de Bologne, le Général en chef Bonaparte écrit au Général Miollis pour le féliciter, lui et sa Brigade, dont la bravoure au cours du siège de Mantoue, la place " au côté de la 4e Les Grenadiers se répandent dans les rues, balayant avec entrain les faibles forces adverses Vers 5 heures, Bonaparte donne l'ordre de l'attaque Elle continue son mouvement, dépasse Caldanezo, et entre dans la vallée du Borgo, où la Brenta prend sa source.

La troisième femme qui a porté plainte pour viol contre Tariq Ramadan le 7 mars dernier, a été entendue pendant plus de huit heures aujourd'hui par les policiers de la 2e division de Police judiciaire de Paris, selon les informations de RTL.

La femme accuse Tariq Ramadan de l'avoir violentée lors de relations sexuelles qualifiées de brutales, entre et Un animateur de la médiathèque de La Ricamarie Loire a été mis en examen et écroué la semaine dernière pour agressions sexuelles sur mineurs et diffusion d'images pédopornographiques, a annoncé mardi le parquet.

L'homme de 36 ans, jusqu'alors inconnu de la justice, a été mis en examen le 15 mars au surlendemain de son interpellation par des policiers de l'Office central de répression des violences aux personnes OCRVP. L'employé municipal a admis être "perturbé depuis l'âge de 13 ans et ne pas avoir réussi à mettre fin à ses pratiques", a-t-il ajouté. Personne ne le soupçonnait, a confié un membre de son environnement professionnel.

Pourtant, depuis des années, l'homme prenait discrètement des photos le montrant en train de se masturber à proximité d'adolescentes ou de femmes, à l'insu de ces dernières. Il mettait ensuite en ligne photos et vidéos prises sur son lieu de travail, mais aussi dans des lieux publics et des magasins.

Les enquêteurs, qui ont saisi du matériel informatique, y compris à la médiathèque de La Ricamarie, dans l'agglomération stéphanoise, vont désormais s'efforcer d'identifier les victimes. Le maire PCF de La Ricamarie, Cyrille Bonnefoy, a déclaré mardi soir dans un communiqué qu'il prendrait "toutes les mesures disciplinaires pour écarter des services municipaux" le suspect qu'il connaissait "depuis de longues années".

Ils travaillent dur, de façon très professionnelle, pour qu'il soit de retour le plus vite possible et surtout sans la moindre séquelle ou gêne pour son pied et ses appuis, poursuit le médecin. C'est quelque chose de commun pour un joueur. Il y a eu une totale harmonie entre nous. Le trafic des métros, RER, bus et trams de la RATP sera peu perturbé jeudi par l'appel à la grève lancé par trois syndicats, a annoncé aujourd'hui la régie des transports parisiens dans un communiqué.

La RATP anticipe un trafic "quasi normal" dans le métro, les bus et les trams. Trois syndicats CGT, Unsa et SUD appellent à la grève au sein de la régie des transports parisiens métro, bus, tram, une partie des RER A et B , en solidarité avec les cheminots, qui organisent une manifestation nationale contre la réforme de la SNCF, mais aussi pour des motifs spécifiques: La justice marocaine a condamné un ressortissant français à huit ans de prison ferme pour une affaire de pédophilie, ont rapporté mardi des médias locaux.

La Cour d'appel de Fès centre a reconnu coupable cet homme âgé de 58 ans d'actes sexuels sur quatre mineures. Il avait été arrêté début janvier dans cette ville et avait reconnu les faits, selon la presse marocaine. A la suite de son arrestation, des proches de victimes avaient organisé des rassemblements pour exiger la "peine maximale" contre lui. Plusieurs affaires de pédophilie ont défrayé la chronique ces dernières années dans le royaume, suscitant l'indignation des ONG.

Celles-ci dénoncent notamment des condamnations jugées trop clémentes, et exhortent les pouvoirs publics à muscler la législation et à renforcer la lutte. A l'été , la grâce royale un temps accordée par erreur à un pédophile espagnol avait déclenché une vive polémique et donné lieu à d'importantes manifestations à Casablanca et Rabat. La société Cambridge Analytica, accusée d'avoir illégalement acquis des données d'utilisateurs de Facebook, a annoncé mardi la suspension de son patron après la publication d'une enquête par Channel 4 dans laquelle il suggère des techniques pour piéger des hommes politiques.

Alexander Nix est suspendu avec "effet immédiat dans l'attente d'une enquête complète et indépendante", écrit Cambridge Analytica dans un communiqué, affirmant que les "commentaires" de M. Nix enregistrés par Channel 4, ainsi que d'autres "allégations" formulées à son encontre, "ne représentent pas les valeurs" de l'entreprise.

La chaîne de télévision Channel 4 News a diffusé lundi soir une enquête dans laquelle Alexander Nix apparaît en caméra cachée. Interrogé par un reporter qui se fait passer pour l'intermédiaire d'un riche Sri Lankais qui souhaite voir des candidats élus, il suggère des techniques pour mettre en difficulté un rival politique.

Ainsi, offrir "une grosse somme d'argent au candidat pour financer sa campagne en échange de terrains par exemple, nous aurons tout enregistré et nous effacerons le visage de notre type et posterons la vidéo sur internet", ou encore "envoyer des filles autour de la maison du candidat".

Interrogé dans le quotidien The Times, Alexander Nix a démenti avoir tenté de piéger des hommes politiques. Spécialisée dans la communication stratégique, Cambridge Analytica CA est accusé d'avoir récupéré sans leur consentement les données de 50 millions d'utilisateurs pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs.

CA a travaillé pour la campagne du candidat républicain Donald Trump, élu président des Etats-Unis fin A la suite des révélations sur cette affaire, Facebook a indiqué avoir fermé le compte de la firme.

Zuckerberg convoqué par une commission parlementaire. L'astrophysicien britannique Stephen Hawking sera inhumé à l'abbaye de Westminster à Londres, un hommage réservé aux plus grands, au côté d'un autre géant des sciences, Isaac Newton, a indiqué aujourd'hui un porte-parole de l'abbaye, sans donner de date.

Les obsèques de Hawking se dérouleront elles le 31 mars à Cambridge, où il a vécu et enseigné pendant plus de 50 ans, ont annoncé ses enfants dans un communiqué mardi. Hawking, réputé pour ses travaux sur l'univers, est décédé paisiblement chez lui à Cambridge le 14 mars à l'âge de 76 ans, suscitant une pluie d'hommages rarement égalée pour un scientifique. Son travail s'était concentré sur le rapprochement des théories de la relativité et des quantas pour tenter d'expliquer la création de l'Univers et son fonctionnement.

Isaac Newton, mathématicien, astronome, physicien ayant oeuvré de la fin du XVIIème au début du XVIIIème siècle, est le père de la mécanique classique à travers sa théorie de la gravitation universelle.

L'abbaye de Westminster accueille les dépouilles des rois et reines ainsi que des hommes et femmes célèbres. Cambridge est "la ville qu'il aimait tant et qui l'aimait en retour", ont souligné de leur côté ses enfants, en annonçant que les obsèques se dérouleraient en l'église de Great St Mary's de l'université le samedi de Pâques. Le service sera "à la fois inclusif et traditionnel, reflétant l'envergure et la diversité de sa vie", ont-ils ajouté.

Il sera suivi par une réception privée au collège de Trinity. Des milliers de personnes ont signé le livre de condoléances ouvert à l'occasion du décès de Hawking, qui avait su toucher un très large public à travers son ouvrage de vulgarisation "Une brève histoire du temps", paru en Il avait défié les prédictions selon lesquelles il n'avait que quelques années à vivre après avoir développé très jeune, une maladie neurodégénérative paralysante, la sclérose latérale amyotrophique SLA ou maladie de Charcot, diagnostiquée en La maladie l'avait progressivement privé de sa mobilité et confiné dans un fauteuil roulant, presque complètement paralysé et incapable de parler sauf à travers son emblématique synthétiseur vocal.

Au moins 29 civils ont été tués aujourd'hui dans les bombardements sur Douma, la grande ville des secteurs rebelles dans la Ghouta orientale, aux portes de Damas, où le régime syrien poursuit une offensive dévastatrice, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme OSDH. Les civils ont été tués par des tirs d'artillerie, mais aussi des frappes aériennes intenses, imputées au régime de Bachar al-Assad ou à son allié russe, selon l'OSDH.

Les poupées de taille presque humaine sont des "prostituées en silicone" et la "salle de jeu" est en fait, selon le PCF, une "maison close de nouvelle génération": Le groupe communiste va proposer au Conseil de Paris, en séance cette semaine, de demander à la Ville "d'étudier les procédures juridiques" en vue d'une fermeture de l'entreprise Xdolls, dans le XIVe arrondissement, "première du genre sur le territoire français".

L'établissement discret, niché dans un appartement, "détourne la loi en proposant aux clients dans un lieu clos des prostituées en silicone", selon le groupe. Selon Nicolas Bonnet-Oulaldj, l'établissement qui a été ouvert sous statut de "salle de jeux", propose des poupées louées à l'heure, qui "renvoient une image dégradée des femmes, avec des ambiances sonores qui peuvent évoquer le viol". Interrogé sur ce voeu communiste, l'exécutif de la maire PS Anne Hidalgo s'est bornée à indiquer qu'il était "loin des préoccupations municipales".

Toyota a annoncé aujourd'hui une pause dans ses essais de voitures autonomes après l'accident qui a coûté la vie à une femme dans l'Arizona, percutée par un véhicule autonome testé par Uber Technologies. Uber suspend son programme de voitures autonomes après une collision mortelle. Une plainte pour harcèlement sexuel déposée contre Donald Trump par une ancienne candidate de l'émission de télé-réalité "The Apprentice" a été qualifiée de recevable par une juge de New York, aujourd'hui.

La juge Jennifer Schecter de la cour suprême de Manhattan a expliqué n'avoir "absolument aucune autorité" pour classer ou rejeter la plainte déposée par Summer Zervos au motif que celle-ci visait le président des Etats-Unis. Cette décision de justice pourrait contraindre Trump à devoir répondre aux questions des avocats de Summer Zervos et braquer les projecteurs sur le comportement de l'homme d'affaires à l'égard des femmes.

Plusieurs autres femmes affirment avoir été victimes de comportements abusifs de la part du milliardaire. Ainsi l'État aidera France Médias Monde à porter son audience à millions de personnes par jour contre millions actuellement, a indiqué le président dans son discours consacrée à la francophonie. Il a aussi suggéré que, pour aider à combattre les fausses nouvelles, l'AFP "joue un rôle central" dans la certification des informations, en alliance avec de grands médias francophones voire européens.

Il a aussi annoncé que seraient doublées les formations de journalistes dans la sphère francophone, notamment au Liban, au Maghreb et en Afrique subsaharienne. Reçu vendredi 9 mars pendant environ une heure et demie par le magistrat instructeur, l'informaticien de 34 ans a maintenu les propos qu'il avait tenus le dernier jour de sa garde à vue, le 30 janvier, d'après une source proche du dossier.

Le suspect avait alors reconnu avoir tué Alexia Daval, 29 ans, lors d'une dispute conjugale, dans la nuit du 27 au 28 octobre, au domicile du couple à Gray-la-Ville. Il avait affirmé en garde à vue qu'il ne "voulait pas" la tuer, mais qu'ils en étaient venus aux mains et qu'il avait étranglé Alexia en tentant de la "maîtriser".

Le couple connaissait de "fortes tensions" en raison de leurs difficultés à avoir un enfant, selon ses avocats.

Selon les résultats de l'autopsie, la jeune femme de 29 ans a été violemment frappée et étranglée à mains nues. Jonathann Daval conteste toujours avoir brûlé le corps de sa femme, dont le cadavre avait été retrouvé fin octobre en partie calciné, dissimulé sous des branchages dans un bois à proximité du domicile du couple.

Une précédente audition, programmée le 1er mars, avait été annulée en raison de fortes chutes de neige entre Dijon, où il est incarcéré, et Besançon. A cette occasion, la défense avait "décidé de cesser toute communication", "dans le seul intérêt de Jonathann Daval".

En détention provisoire, "il a été placé à l'isolement complet, dans une cellule individuelle", a seulement confié à l'AFP mardi son avocat Me Randall Schwerdorffer.

Mon client "est très suivi physiquement et psychologiquement, les gardiens sont très attentifs à sa situation", a-t-il ajouté, décrivant un homme "amaigri, très affaibli et très fragile". Pendant les trois mois de l'enquête diligentée par les gendarmes de la section de recherches de Besançon, Jonathann Daval avait maintenu qu'Alexia était partie faire un footing et qu'elle n'était jamais rentrée.

En public, comme en privé, il s'était présenté en mari éploré. Il a finalement avoué le crime à la fin de sa garde à vue, acculé par les éléments scientifiques rassemblés par les gendarmes. La police péruvienne a saisi aujourd'hui 1,5 tonne de cocaïne qui s'apprêtait à partir pour l'Europe dans un porte-conteneurs, ont annoncé les autorités. La drogue a été découverte à l'intérieur d'un camion dans le port de Callao, près de Lima. Sept membres de la bande des "Ninjas", qui ouvraient des conteneurs pour placer la cocaïne à l'intérieur, ont été interpellés au cours de l'opération.

La poudre blanche provenait de la plus importante zone de production du pays, la vallée des rivières Apurimac, Ene et Mantaro, où se trouvent des restes de la guérilla du Sentier Lumineux qui coopèrent avec les trafiquants de drogue.

Le Pérou est l'un des plus gros producteurs mondiaux de cocaïne, avec quelque tonnes produites chaque année, selon les derniers chiffres officiels. Le président des Républicains, Laurent Wauquiez, a jugé "humiliant e et inutile" la garde à vue de Nicolas Sarkozy, entamée depuis mardi 8H00, et toujours en cours dix heures plus tard, dans un message publié sur Twitter.

Mais sur la forme, comment comprendre que Nicolas Sarkozy, ancien président de la République, soit en garde à vue depuis maintenant plus de 10h.

Humiliant et inutile", a tweeté le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sur le fond du dossier, je fais confiance à la justice. Mais sur la forme, comment comprendre que Nicolas Sarkozy, ancien President de la République, soit en garde à vue depuis maintenant plus de 10h. Cette mesure coercitive est possible dès lors qu'il existe "une ou plusieurs raisons plausibles de soupçonner" qu'une personne a commis une infraction punie d'une peine d'emprisonnement, selon les textes.

Laurent Wauquiez entretient des rapports contrastés avec M. Sarkozy, notamment depuis qu'il a affirmé devant des étudiants lyonnais, le mois dernier, que l'ancien président de la République écoutait ses ministres - dont il faisait alors partie.

Wauquiez a dû se fendre d'excuses privées et publiques ainsi que d'un démenti de ses propres allégations. Les deux hommes ont par ailleurs déjeuné ensemble la semaine dernière, dans les bureaux parisiens de l'ex-chef de l'État.

A l'issue de cette garde à vue susceptible de durer 48 heures, Nicolas Sarkozy peut être remis en liberté, présenté à un juge en vue d'une éventuelle mise en examen ou convoqué ultérieurement. Garde à vue de Sarkozy: C'est un des bilans les plus élevés qu'a connu la capitale syrienne ces derniers mois pour les tirs d'obus et de roquettes menés quotidiennement sur Damas par les rebelles, en représailles aux bombardements du régime sur leur fief dans la Ghouta orientale.

Dans un bandeau, la télévision d'Etat syrienne a accusé les "groupes terroristes" d'avoir tiré cette roquette qui a touché un secteur de la banlieue de Jaramana, à l'est de Damas, en référence aux rebelles. De son côté, l'agence officielle Sana a avancé un bilan de 29 civils tués et de 23 blessés, citant une source au sein de la police de la province de Damas. Le régime de Bachar al-Assad poursuit depuis le 18 février une vaste offensive contre les territoires rebelles dans la Ghouta orientale, dernier bastion insurgé aux portes de Damas.

Ses frappes aériennes et bombardements ont tué plus de 1. Depuis cette même date, près de 50 civils ont été tués en un mois par les tirs rebelles sur la capitale Damas, selon cette ONG. Le soleil dominera sur une grande partie du pays avec tout de même quelques exceptions. De la Bretagne aux Hauts-de-France, les nuages domineront souvent avec un faible risque d'averses.

A l'autre extrémité du pays, le ciel restera chargé sur les Pyrénées avec encore quelques faibles chutes de neige. Mais c'est surtout entre la Provence et la Corse que le temps sera perturbé avec de la neige sur l'arrière-pays provençal dès à mètres d'altitude en matinée et mètres en Corse. Les nuages les plus menaçants peuvent donner une petite ondée. Le ciel est un peu plus chargé le long de la frontière suisse. Ailleurs, le soleil fait de belles apparitions.

La neige pourra tenir temporairement sur les collines dès à m. Il s'agira de pluie sur le littoral. Les conditions météo s'amélioreront l'après-midi. En Corse, le mauvais temps s'attardera toute la journée avec de fortes pluies sur l'est de l'île et de la neige abondante dès mètres d'altitude.

Près du golfe du Lion, mistral et tramontane souffleront encore assez fort avec un ciel plus lumineux. Un homme de 20 ans a été atteint par quatre balles, aujourd'hui en plein après-midi, dans les quartiers nord de Marseille, et a été hospitalisé dans un état très grave, a appris l'AFP de source policière et auprès des pompiers. Alertés à 15h30, les marins-pompiers de Marseille ont trouvé le jeune-homme gisant rue Alphonse-Daudet, à quelques mètres du commissariat du 13e arrondissement.

Il était dans un état "d'urgence absolue", a précisé à l'AFP le porte-parole des pompiers, en parlant de "quatre impacts". La Direction départementale de la sécurité publique des Bouches-du-Rhône a évoqué un "pronostic vital engagé". Visé par quatre à six projectiles, selon le porte-parole de la DDSP, le jeune homme a réussi à fuir avant de s'écrouler, à proximité des cités Belle Vue et Corot.

Ni la DDSP ni la police judiciaire, saisie de l'enquête, n'ont pu préciser le nombre de tireurs ou le type d'armes utilisées, pas plus que les circonstances de l'agression, ni si la victime était connue des services de police. Depuis le début , six personnes ont été tuées par balles dans le département des Bouches-du-Rhône, dont quatre à Marseille. Dans le cas de cinq d'entre elles, et notamment des deux hommes retrouvés calcinés à Cuges-les-Pins après avoir été abattus par balles le 3 février, les enquêteurs privilégient la thèse du règlement de comptes.

En , 14 personnes avaient perdu la vie dans des règlements de compte dans les Bouches-du-Rhône, selon la préfecture de police, contre 29 en Cette opération "a permis la libération de trois des employés d'une société tunisienne enlevés le 15 mars par des terroristes" dans la région anglophone du Sud-Ouest, dont "un ingénieur tunisien", selon un communiqué du gouvernement.

Le texte, signé du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma Bakary, affirme qu'au cours de cette opération, "quatre terroristes ont été neutralisés tués ". C'est la première fois qu'un étranger est tué en zone anglophone. Ces dernières semaines, les séparatistes de cette zone qui regroupe les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, avaient menacé de s'attaquer aux entreprises étrangères présentes dans ce secteur. La situation sécuritaire des régions anglophones du Cameroun s'est considérablement dégradée depuis que 47 séparatistes, dont leur leader Sisiku Ayuk Tabe, ont été extradés, fin janvier, du Nigeria vers le Cameroun.

Via un communiqué, le club lyonnais a confirmé que l'entraîneur des avants quittait le Lou pour intégrer le staff de Jacques Brunel en vue de la Coupe du monde Le fait de laisser Sébastien libre sera notre contribution […] C'est aussi une fierté de voir que le LOU Rugby lui aura permis de passer en 3 ans d'un premier poste en Fédérale 1 à l'Equipe de France.

Une décision qui ravit l'intéressé. Mais c'est une réelle opportunité pour moi et il l'a compris. J'avais envie de continuer l'aventure avec les Bleus avec qui nous avons commencé à construire quelque chose durant ce Tournoi, avec bien sûr un grand objectif commun qui est la Coupe du Monde au Japon. VIDÉO - L'entreprise, spécialisée dans le recueil et l'analyse de données, est accusée d'avoir accédé illégalement aux informations de plus de 50 millions de comptes Facebook.

Les autorités américaines pourraient ouvrir une enquête officielle sur le réseau social. Mark Zuckerberg a été invité à s'expliquer devant le Parlement européen. Un déclin qui s'accélère ces dernières années. Il promet aussi de se pencher sur la question de la demi-part des veuves et écarte l'idée d'une taxe foncière calculée en fonction des revenus. Les Bleus sont à l'entraînement ce mardi à Clairefontaine en vue du match amical contre la Colombie vendredi au Stade de France. Le reste des 24 joueurs, avec séance spéciale pour Laurent Koscielny et Corentin Tolisso, se sont entraînés normalement.

Le Parlement a adopté définitivement aujourd'hui, par un ultime vote quasi unanime des députés, la composition du corps électoral de Nouvelle-Calédonie qui sera amené à se prononcer le 4 novembre sur le référendum d'indépendance.

Après le Sénat, l'Assemblée a adopté, par voix contre deux le projet de loi organique sur "l'organisation de la consultation sur l'accession à la pleine souveraineté de la Nouvelle-Calédonie".

S'il est technique, le texte traduit un accord politique entre non-indépendantistes et indépendantistes arraché de haute lutte le 2 novembre à Matignon lors d'un comité des signataires de l'accord de décolonisation de Nouméa Le projet de loi permet notamment l'inscription d'office, sur la liste électorale générale L'objectif est d'avoir ainsi la liste électorale la plus large possible afin de garantir le caractère incontestable des résultats.

La Nouvelle-Calédonie entre en zone de turbulences. Nous sommes déterminés à traîner les auteurs de ces actes odieux en justice", a souligné Sarah Sanders, porte-parole de Donald Trump.

De son côté, Trump a affirmé que le ou les auteurs d'attaques au colis piégés au Texas sont des "malades" qu'il faut "retrouver aussi vite que possible". Le club parisien a officiellement annoncé la venue, pour la saison prochaine, de l'ancien sélectionneur des Springboks. Sous la direction de Heyneke Meyer, l'Afrique du Sud a terminé à la troisième place de la Coupe du Monde , ne perdant que de peu contre le vainqueur final, les All Blacks, en demi-finale.

Il est également le premier entraineur sud-africain à avoir remporté le titre du Super Rugby, avec les Bulls en Emmanuel Macron a fixé l'objectif aujourd'hui, dans un discours sur la francophonie, de doubler le nombre d'élèves dans les lycées français à l'étranger, qui accueillent actuellement près de Les lycées français à l'étranger sont "la colonne vertébrale" de l'enseignement du français, a déclaré le président français dans un discours à l'Académie française.

Pour cela, il faudra développer, selon lui, les établissements "partenaires" et créer des pôles régionaux de formation, comme au Mexique, pour former les nouveaux enseignants. Dans son discours, Emmanuel Macron a énuméré une trentaine de mesures destinées à renforcer "la place et le rôle" de la langue française et du plurilinguisme, notamment en améliorant son enseignement en Afrique.

Emmanuel Macron va présenter son plan de modernisation. Il a notamment annoncé l'ambition de doubler le nombre d'étudiants étrangers en France venant des pays émergents, qui doivent être accueillis dans de meilleures conditions. Un plan sera présenté début Le chef de l'Etat a également insisté sur la nécessité d'améliorer l'accès au français pour les réfugiés en France, qui ont droit actuellement à heures d'apprentissage. Mais "je vous défie d'apprendre le français en heures", a-t-il dit, en annonçant que le volume de cours gratuits serait porté à heures, voire à heures pour ceux qui ne maîtrisent ni la lecture ni l'écriture.

Grâce au dynamisme démographique de l'Afrique, la francophonie est l'espace linguistique à la plus forte croissance: D'ici à , un milliard de personnes devraient parler français, soit cinq fois plus qu'en , au deuxième rang des langues internationales derrière l'anglais et au troisième des langues les plus parlées internationales ou pas. Le français est actuellement en cinquième position après le mandarin, l'anglais, l'espagnol et, suivant les estimations, l'arabe ou le hindi, selon l'Organisation internationale de la francophonie OIF.

Leïla Slimani avec Emmanuel Macron pour faire du français la deuxième langue du monde. Ce cardiologue de 66 ans, responsable d'associations caritatives enregistrées en France, a été interpellé début février suite à un signalement auprès du Child Welfare Committee local, a déclaré à l'AFP Vidyaa Ramkumar, présidente de ce service de protection de l'enfance au moment des faits. Il lui est reproché par les enquêteurs d'avoir abusé sexuellement de trois soeurs, âgées de 12 à 6 ans, d'une famille indienne qu'il avait prise sous son aile depuis plusieurs années et qui vivait avec lui dans une pension pour enfants défavorisés où intervient son organisation, a ajouté Mme Ramkumar, à l'origine de la plainte et partie civile dans ce dossier.

Le ressortissant français se trouve actuellement en détention provisoire. Les autorités le soupçonnent d'attouchements sexuels avec circonstances aggravantes, a précisé à l'AFP Rachna Singh, un responsable de la police de Pondichéry. Ce chef d'accusation est passible au regard de la loi indienne de cinq à sept ans de prison.

Jointe par l'AFP, l'ambassade de France à New Delhi a simplement confirmé l'arrestation d'un de ses citoyens dans l'ancienne colonie française, sans donner davantage de détails. Le suspect est le fondateur d'associations qui proposent à des bénévoles des missions humanitaires payantes au Cambodge, en Inde, au Bénin ou encore à Madagascar. La maire PS de Paris Anne Hidalgo a "invité" aujourd'hui la région Ile-de-France et sa présidente LR Valérie Pécresse à participer au débat sur la gratuité des transports dans la capitale, tout en insistant sur sa "responsabilité" de maire de la ville.

Mais "en tant que maire de Paris, je me sens la responsabilité et le devoir de porter des débats qui, si j'attendais que tout le monde soit d'accord, mettraient beaucoup plus de temps à être lancés", a-t-elle ajouté.

Paris "a une fonction d'innovation", a expliqué Mme Hidalgo. Mais l'étude doit se faire "en bonne intelligence avec la métropole et la Région", en open data, et en prenant compte les trois échelles parisienne, métropolitaine et régionale. Mme Pécresse de son côté a indiqué être "ouverte aux idées neuves mais à deux conditions, pas un euro de moins pour financer les transports Hidalgo confirme que la gratuité des transports est discutée. Aux Etats-Unis, Donald Trump a confirmé cette conversation, ajoutant qu'il pourrait rencontrer le président russe dans un avenir pas trop lointain pour discuter de la course aux armements, de l'Ukraine et de la Syrie.

La présidence russe a aussi indiqué que les deux hommes avaient évoqué la possibilité d'une rencontre bilatérale "à haut niveau". Trump et Poutine, ajoute Moscou, ont également souligné la nécessité de coopérer pour éviter une nouvelle course aux armements et combattre le terrorisme. Ils ont aussi parlé de la Syrie, de l'Ukraine et de la Corée du Nord, ainsi que du renforcement des liens économiques entre leurs deux pays.

En marge d'une rencontre bilatérale avec la vice-ministre albanaise de l'Intérieur Romina Kuko, M. Collomb a souligné la "tendance continue à la baisse" du nombre de ces demandeurs d'asile engagée depuis septembre Le ministre de l'Intérieur français a également accueilli place Beauvau quatre officiers de liaison albanais chargés de collaborer avec les autorités françaises pour "faciliter le démantèlement de réseaux de passeurs et la lutte contre la criminalité organisée d'origine albanaise".

Premier pays d'origine des demandeurs d'asile dans l'Hexagone avec 7. Selon des chiffres du ministère de l'Intérieur, la France a enregistré en moyenne quelque premières demandes d'asile de ressortissants albanais par mois entre septembre et janvier , contre entre mars et août Sur fond d'explosion de la demande d'asile albanaise en France, un plan d'action avait été conjointement mis en oeuvre en juillet pour lutter contre l'immigration irrégulière albanaise.

Puis le ministre de l'Intérieur français s'était rendu le 15 décembre à Tirana pour y signer un accord de lutte contre l'immigration illégale organisée avec son homologue albanais Fatmir Xhafaj. Collomb a souligné la "nécessité" d'élargir "le périmètre de la coopération à la lutte contre les groupes criminels et la délinquance organisée commise en France par des malfaiteurs albanais".

Selon des chiffres présentés par Gérard Collomb, 4. Gérard Collomb reste inflexible. Mais les barrages, tenus depuis quatre semaines par un collectif et une intersyndicale qui se sont désolidarisés des élus, sont toujours en place.

Même si certains élus n'ont pu se joindre à la rencontre "du fait des barrages", les protagonistes présents ont discuté des "mesures d'urgence prises pour la sécurité à Mayotte" et des "décisions de fond à prendre pour l'avenir de Mayotte et l'amélioration rapide de la vie quotidienne des mahorais", précise la préfecture dans un communiqué.

Edouard Philippe avait écrit hier aux élus pour les inciter à contribuer à l'élaboration d'une "méthode" visant à répondre à la crise. L'embarras du gouvernement face à la crise à Mayotte. Selon la préfecture, les élus ont fait "des suggestions pour établir une méthode de travail efficace, transparente et partagée, accompagnée d'une évaluation".

La mission dépêchée par le gouvernement, composée du général Lambert Lucas, directeur de la gendarmerie de l'Outre-mer, et de Jean-Jacques Brot, ancien préfet de Mayotte, doit repartir mardi soir à Paris. Sur tout le territoire, les difficultés de circulation se font toujours sentir. Autre conséquence des barrages, les ordures s'accumulent au bord des routes. Hier, le syndicat chargé de la collecte des déchets a annoncé qu'il suspendait la collecte sur toute l'île en raison de menaces "de vandalisme sur les camions de collecte", formulées par des grévistes.

Le trafic de la barge reliant Petite terre, où se trouve l'aéroport, à Mamoudzou Grande terre , a légèrement repris mardi. Mais un barrage, à Petite terre, limite toujours fortement les déplacements vers l'aéroport.

En réaction, à la pointe Mahabou, non loin de la barge à Mamoudzou, un trafic de petits bateaux, transportant directement les passagers vers une plage proche de l'aéroport, bat son plein depuis plusieurs jours. Au même endroit, les bidons d'essence font aussi l'objet d'un trafic fructueux. Quelque policiers avaient mené en un énorme coup de filet, le plus important de l'histoire des Pays-Bas selon le parquet, contre des gangs du sud du pays afin d'intensifier la lutte contre la production de drogues, particulièrement de cannabis et d'ecstasy.

Le tribunal de Bois-le-Duc sud a condamné trois hommes âgés de 39 à 57 ans, originaires d'Eindhoven et des environs, à des peines d'emprisonnement de 8 à 10 ans.

Ils "faisaient partie d'une organisation criminelle qui s'est livrée à la production et au commerce de drogues synthétiques pendant plus de deux ans", a fait savoir le tribunal dans un communiqué. Un homme de 30 ans a par ailleurs été condamné à 42 mois de prison et une femme de 58 ans a écopé d'une peine de prison de six mois pour avoir participé à la production de drogues dures.

Des dizaines d'arrestations après une opération anti-drogue à Marseille. Plus de 50 suspects avaient été arrêtés dans le cadre l'opération baptisée "Operatie Trefpunt" Opération Point d'impact , et maisons ou locaux commerciaux avaient été perquisitionnés. Les investigations de la police avaient abouti à la saisie d'armes et de drogues ainsi qu'à la fermeture de laboratoires de fabrication et de plantation de cannabis.

Ces dernières années, la police s'est concentrée sur les provinces méridionales néerlandaises de la Zélande, du Brabant-Septentrional et du Limbourg, qui ont connu un développement de la criminalité organisée, en particulier les gangs liés au trafic de drogue.

La région est proche de Rotterdam, le plus grand port d'Europe, ainsi que celui d'Anvers en Belgique, qui sont tous deux considérés comme les principaux points d'entrée de la drogue sur le continent. Les pays de l'UE ont enregistré L'Allemagne, avec un peu plus de Le nombre total enregistré dans l'UE en s'est rapproché du niveau observé en En , les pays de l'UE avaient connu le niveau le plus élevé jamais atteint, avec près de 1,26 million de primo-demandeurs d'asile enregistrés.

Le nombre de premières demandes enregistrées s'était ensuite maintenu à un niveau comparable en , à près de 1,2 million. L'opération de près de deux mois d'Ankara contre l'enclave kurde d'Afrine a entraîné un exode massif de civils, dont des dizaines de milliers ont trouvé refuge dans la ville de Tal Rifaat, à l'est de celle d'Afrine, où la situation humanitaire est alarmante. L'armée turque et des supplétifs syriens ont lancé le 20 janvier dans l'enclave kurde une opération militaire contre la milice des Unités de protection du peuple YPG , qualifiée de "terroriste", et ont pris dimanche le contrôle d'Afrine, la principale ville de cette région.

Selon l'ONU, environ Les 16 écoles de la ville ont été transformées en centres d'accueil pour les déplacés, ajoute Ocha. L'athlète Mathieu Louisy n'a plus donné de nouvelles depuis cinq jours.

En voyage à Las Vegas pour un stage de préparation, le vice-champion de France juniors du 60m haies et du m haies en a semble-t-il disparu. Le dernier contact entre l'athlète et ses proches a eu lieu le 15 mars, quand il a confié au téléphone à sa mère et sa petite-amie qu'il ne se sentait pas bien. Depuis, son téléphone est éteint et il n'a plus rien posté sur les réseaux sociaux. Louisy était censé rentrer en France ce mardi 20 mars. Une mobilisation d'athlètes et de proches s'est mise en place sur les réseaux sociaux pour tenter de le retrouver.

Quatre personnes ont été interpellées ce matin dans le Nord et deux autres dans le Val-de-Marne, dans le cadre d'une commission rogatoire du juge qui enquête sur les attentats parisiens de janvier , selon ces sources judiciaire et proche du dossier. Prise d'otages à Vincennes: Les gardes à vue des six personnes peuvent durer jusqu'à 96 heures.

Parmi ces personnes interpellées, certaines ont été en lien avec des suspects déjà mis en cause dans l'enquête, selon une source proche du dossier. Quatorze hommes sont poursuivis dans cette enquête, soupçonnés à des degrés divers d'avoir apporté une aide logistique à Amédy Coulibaly, mais tous nient avoir eu connaissance du projet terroriste.

Début janvier, treize d'entre eux étaient en détention provisoire, selon une source proche du dossier. La dernière mise en examen, pour "association de malfaiteurs terroriste" et "détention d'arme en relation avec une entreprise terroriste", remonte au 24 octobre, selon une source judiciaire.

Fin janvier, quatre hommes avaient été placés en garde à vue dans le cadre de cette enquête avant d'être relâchés. Cet apport "massif" nécessaire est évalué à 97 fonctionnaires "tous services confondus" par l'intersyndicale, hors effectifs prévus pour la police de sécurité au quotidien PSQ , afin d'assurer "un service public digne des attentes de nos concitoyens". Les Généraux Joubert et Beyrand les dirigent.

Elles défilent devant Bonaparte c'est au moins vraisemblable, puisque l'on voit par une lettre de Berthier qu'il se porta effectivement en avant de Montezemolo sur Ceva. Joubert à droite marche avec la 11e Légère alors 3e et l'ancienne 51e, soit moins de hommes ; Beyrand conduit la 4e Demi-brigade alors 39e et le 3e Bataillon de la 25e alors 84e , environ hommes; ce sont, au total, à peu près hommes qui vont affronter les multiples défenses de Ceva.

Face à eux, environs hommes commandés par Brempt. Joubert s'avance droit sur la Pedaggiera en suivant par Gazzola les crêtes des hauteurs qu'on appelle les Langhe. Beyrand à gauche prend pour objectif Paroldo. Arrivé à ce village, il y laisse un Bataillon en réserve, scinde sa colonne en deux groupes la Brigade Beyrand aurait marché de Paroldo en deux colonnes, chacune de 8 à hommes, l'une par les maisons Gazalia ou Gazzola, à l'est des maisons Brocard; l'autre par les maisons Cavalli et Viache et s'efforce par eux de prendre en flanc les redoutes de la Pedaggiera et de Govone.

C'est la Pedaggiera qui est la clé de la position la Pedaggiera prise, tout le camp retranché tombait sans coup férir. Joubert cherche donc à tourner par le Nord les défenses de Ceva. Il est midi le rapport du Brigadier Brempt indique que l'attaque aurait commencé à midi. Il refoule d'abord les Chasseurs de Colli après un vif combat sous bois, ainsi que les Croates demeurés en avant de la redoute, puis il prolonge sa droite par la vallée du Belbo pour tourner les brics Berico et Giorgin.

Au moment où il assaille les retranchements de la Pedaggiera, les deux Bataillons du Régiment de Verceil demeurés à Mombarcaro, évacuent cette hauteur et repassent sur la rive gauche du Belbo pour se retirer vers les redoutes sur le bric Berico sans doute en raison de l'arrivée de la Brigade Dommartin partie de Rochetta di Cairo, passant par Carrello, Golta Seca et Monesiglio, et qui a pu déboucher sur Mombarcaro vers 3 heures de l'après-midi.

Les soldats de Joubert, que la vigoureuse résistance du Colonel Colli et de ses Chasseurs a déjà surpris, se croient-ils attaqués sur leurs derrières et leur flanc droit? Ils battent en retraite et la 23e Demi-brigade alors 84e s'avance pour les soutenir. Ils se rallient toutefois, d'autant plus vite que les colonnes de Beyrand ont prononcé leur mouvement et attaqué au Sud les redoutes de la Pedaggiera et de Giorgin.

Le Colonel Colli qui montre " ce sang-froid et cette bravoure entraînants, qui lui ont mérité la considération des braves " récit du commandant Martinel - Arch. Il ne faut pas le confondre avec le Général en chef Colli - F. Bouvier , forcé de faire tête à ces nouveaux assaillants, ne peut poursuivre Joubert.

Du moins Brempt et Colli, au prix de pertes sensibles Brempt, dans son rapport accuse hommes tués ou blessés, surtout parmi les Grenadiers royaux , maintiennent vigoureusement leur ligne. Le Régiment d'Acqui se défend avec un courage extraordinaire. Le Chef de la 4e Demi-brigade alors 39e , le brave béarnais Bellet est frappé à mort; la 25e est également fort éprouvée.

Un état nominatif des Officiers et soldats tués ou blessés Arch. Les efforts des Français échouent devant la vaillance des Piémontais que leur retraite de Montezemolo n'a pas découragés. Le 19 avril, le Général Augereau avait été chargé d'enfoncer le centre de l'armée sarde. Mais, tandis que le Général Sérurier fait face à une vigoureuse contre-attaque du Général Colli, et se retrouve précipité en bas des pentes de San-Michele, Augereau n'a toujours pas attaqué le plateau de la Bicocca, ce qui aurait permis d'immobiliser les forces de Colli.

Sur le front de la Division Augereau, le combat ne fait que traîner en une longue fusillade et elle ne peut, même doublée par Masséna, forcer l'obstacle du Tanaro. Les Brigades Joubert 11e Légère, hommes, et ancienne 51e, hommes , Beyrand 4e Demi-brigade, hommes et Rusca 27e Légère Allobroges , hommes, 29e Légère, hommes , sous les ordres d'Augereau tentent en effet d'accomplir la mission qui leur a été confiée ; mais malgré les exhortations de Bonaparte, qui vient en personne près d'Augereau, examiner l'obstacle qui paralyse sa droite, elles ne peuvent y parvenir.

Bien que la Brigade Vitale qui leur est opposée ne compte guère que la moitié de leur propre effectif, celle-ci peut pendant toute la journée contenir la Division Augereau. Le lit du Tanaro roulant ses eaux abondantes et rapides constitue à lui seul un obstacle matériel difficile à éviter.

Une batterie de cinq pièces postée près de la Madonna della Rocca d'Arassi empêche par son feu tous les essais de passage du fleuve que les Français tentent en avant de Castellino, et le feu de mousqueterie parti de la Madonna delle Casette et de la rive gauche du Tanaro, les fait également souffrir.

Furieux de ne pouvoir même aborder l'ennemi et de subir son feu sans le rendre, l'intrépide Joubert compte entraîner ses hommes par son audacieux exemple. Il se lance à cheval, dans le lit de la rivière, et fend le courant. Sa longue et maigre taille sert de cible aux tireurs sardes qui cependant le manquent; il manque se noyer dans les flots bourbeux et pressés, et doit revenir sous la mitraille sans avoir pu atterrir. Pas un homme ne l'a suivi. Des tentatives analogues, risquées sur d'autres points, n'ont pas meilleur résultat F.

Le 23 avril 4 floréal an 4 , Augereau écrit depuis Dogliani, au Général en chef: Le 25 avril , la Division Augereau, et tout particulièrement la 4e Demi-brigade, qui s'est fait remarquer par son exacte disicipline, se voit adresser des félicitations, par ordre du jour Registre G.

Armée d'Italie, composition, et effectifs, 29 avril - 10 floréal an IV après Cherasco Général en chef: Général Bonaparte 2e Division: Général Augereau Future 4e Demi-brigade: Bonaparte a été frappé de la force de résistance que les Bataillons de Grenadiers sardes ont déployée dans les divers combats, de leur valeur incontestablement supérieure à celle du reste des troupes piémontaises.

Il a pu juger également de l'efficacité de ses propres têtes de colonne qui lui ont, en plusieurs circonstances, valu la victoire. Aussi, dès le 28 avril Ordre du jour - Arch. Chacun de ces Bataillons doit être fort de six Compagnies à l'effectif de hommes. Formée de soldats éprouvés, encadrée, enlevée par des Officiers d'élite, cette troupe va constituer une avant-garde d'une solidité et d'une vigueur incomparables, dont l'exemple devait échauffer les plus timides.

Le 2 mai, la Division Augereau et la plus grande partie de la cavalerie du Général Beaumont se placent autour et en avant de Bosco ; la Brigade Rusca dans le village de Frugarolo, avec des grand-gardes très en pointe; les Brigades Beyrand avec la 4e alors 39e hommes et Victor, sous les arbres, à gauche et en arrière de Frugarolo.

Le 3 mai, Bonaparte donne ses ordres pour que les Bataillons de Grenadiers et de Carabiniers soient aussitôt formés. Le 5 mai, les Bataillons de Grenadiers et de Carabiniers sont réunis en un Corps d'avant-garde, sous les ordres d'un valeureux Officier, le Général Dallemagne, qui vient de rejoindre l'armée. On lui donne pour Chef d'Etat-major l'Adjudant général Lanusse, et pour commander les Grenadiers, le Chef de Brigade Lannes ; tous deux se sont signalés par leur bravoure entraînante dans les combats de Dego.

Le bourg de Casteggio est mis en rumeur par l'arrivée de trois des Bataillons de Grenadiers et de deux Bataillons de Carabiniers, en marche depuis 5 heures du matin. Le Général Dallemagne les y attend, ainsi que Lanusse, Lannes, et un Commissaire des guerres; un Colonel et quatre Régiments de cavalerie y accourent de leur côté, ainsi qu'une Compagnie d'Artillerie légère.

C'est l'imposant "Corps d'élite", formé d'hommes aguerris, aussi durs à la fatigue qu'inaccessibles à la peur, qu'une élite d'Officiers va guider à la victoire. Le 3e Bataillon de Grenadiers est formé des Compagnies des 4e et 18e Division Augereau - Etat de situation du 8 mai, 19 floréal: Dallemagne passe ses Bataillons en revue et distribue les paires de chaussures qu'il a reçues on lui en avait annoncé paires , ainsi que des cartouches.

Le 6 mai, le Général Dallemagne, entraînant l'avant-garde, à 6 heures du matin, arrive le soir à Castel San-Giovanni, après une étape d'environ 28 kilomètres, s'emparant en route de bateaux chargés de sel. Le 7 mai 18 floréal , à 4 heures du matin, Dallemagne part de Castel San-Giovanni avec toutes les troupes de l'avant-garde Il est 9 heures du matin quand l'avant-garde, faisant marche forcée, parvient sous les murs de Plaisance.

Cette vigoureuse troupe a parcouru 16 lieues en trente-six heures. Sans la laisser respirer, Bonaparte ordonne le passage immédiat sur l'autre rive.

Le Pô, devant Plaisance est large de toises, et son courant est très rapide. Un lit large, coupé de bancs de sable à travers lesquels circule le fleuve ; des rives basses, terres d'alluvion vite envahies par les eaux, couvertes de bouquets d'arbustes et de prairies, et de chaque côté une plaine plate, immense, tel est l'aspect de la vallée du Pô en cet endroit.

Un bac qui fait communiquer les deux rives peut transporter hommes ou 50 chevaux et effectue le trajet en une demi-heure. Il faut aller plus vite, et passer sur des barques, des radeaux, puis jeter des ponts volants, une fois qu'on tiendra l'autre rive.

Lannes se précipite dans une barque; ses Grenadiers et les Carabiniers l'imitent, et hommes traversent ainsi le fleuve, parfois entraînés au large, coupant avec peine le fil de l'eau. Abordé sur la rive gauche, Lannes saute le premier à terre et la fusillade éclate.

Après quelques coups de fusil, les cavaliers autrichiens se retirent. Il est 2 heures de l'après-midi. Le commandant Andréossy lance aussitôt un pont volant sur lequel passe le reste de l'avant-garde. Armée d'Italie, composition, et effectifs, 8 mai - 19 floréal an IV lors de la marche sur Plaisance Général en chef: Le 8 mai, l'avant-garde s'avance en trois colonnes; chacune de deux Bataillons celle de gauche avec Lannes, celle du centre avec Lanusse, celle de droite avec Dallemagne.

Ces troupes débusquent l'ennemi de Guardamiglio, sans éprouver de résistance. Mais lorsqu'elles débouchent sur Fombio, elles sont saluées par le feu de trois ou quatre canons.

Dallemagne s'avance vivement pour envelopper le village, et en une heure, refoule Lipthay sur la route de Pizzighettone. Lannes pénètre à la baïonnette dans Fombio, avec sa fougue inconsidérée, en est chassé deux fois, puis y rentre, et finalement s'en rend maître, non sans pertes sérieuses Lipthay, rejeté sur Codogno, veut se maintenir dans cette ville assez de temps pour que Beaulieu puisse intervenir.

Mais Lanusse s'empare de San-Fiorano, menaçant de tourner Codogno, et Lipthay qui n'a plus que cinq Bataillons et six Escadrons sous la main, trois de ses Bataillons sur le point d'être cernés par Lannes et Lanusse ayant reflué au Nord sur Lodi, se voit contraint de reculer sur Maleo et de là sur Pizzighettone, toujours poursuivi. Lipthay ne se croit pas encore en sûreté derrière les murs de Pizzighettone et, laissant dans la place deux Bataillons et un Escadron, pour y défendre le passage de l'Adda, il se retire de suite sur Crémone et Casalmaggiore où il arrive la nuit.

Les Grenadiers de l'avant-garde poursuivent les débris de Lipthay jusqu'à la nuit close; ils s'arrêtent à Maleo, à une demi-portée de canon de Pizzighettone. Le 9 mai, l'avant-garde passe sous le commandement de Masséna Bonaparte à Masséna - Arch. L'avant-garde de Dallemagne, par une sorte de chasse-croisé, va, dans la soirée du 9, de Maleo à Zorlesco, à 4 kilomètres en avant de Casalpusterlengo A Zorlesco, les Grenadiers et Carabiniers sont en bonne place, en extrême pointe d'avant-garde, prêts à se porter sur Lodi ou sur Pavie suivant les visées du Général en chef.

Ils sont d'ailleurs appuyés à courte distance par la Division Masséna. Le 10 mai 21 floréal , c'est la bataille de Lodi. L'avant-garde française rencontre inopinément, vers 9 heures du matin, une troupe de Grenadiers autrichiens, avantageusement postés, qui défendaient la chaussée de Lodi.

La cavalerie monte aussitôt à cheval et accourt, amenant quatre pièces légères; Masséna suit, et Augereau ne tarde pas aussi à s'ébranler de Borghetto sur l'autre route qui conduit à Lodi. Dallemagne, pendant ce temps, s'est jeté avec ardeur sur les Autrichiens.

Ceux-ci résistent avec opiniâtreté; il faut manoeuvrer. Marmont avec le 7e Hussards charge et bouscule sur la route la cavalerie ennemie; tandis que Lannes avec les Grenadiers répandus sur les deux côtés de la chaussée assaille l'infanterie. Enfin, les Grenadiers rompent les rangs ennemis, prennent un canon et poursuivent, l'épée dans les reins, les Autrichiens en désordre jusqu'à Lodi. Marmont toutefois ne peut, dans ce pays coupé et divisé à l'infini, atteindre l'infanterie autrichienne, qui défile sous ses yeux, à l'abri des canaux des rizières qui bordent la route, impénétrables aux chevaux.

Sur la chaussée même, la cavalerie recule devant lui et arrivée à Borgo Roma, faubourg de Lodi, s'éclipse soudain en contournant le mur extérieur de la ville. On veut fermer les portes de cette petite place, ceinte de remparts en terre et briques, mais des Grenadiers pénétrent pêle-mêle dans les rues avec les derniers pelotons de fuyards La place de Lodi elle même n'est pas en état de résister à cette vigoureuse attaque Vers 11 heures du matin, la fusillade se fait entendre dans le haut de la ville de I.

Le combat dans les rues de Lodi est vif, mais de courte durée. Les Grenadiers se répandent dans les rues, balayant avec entrain les faibles forces adverses Chassés de la ville de Lodi, les Autrichiens descendent en désordre la longue voie en pente, pavée de petits cailloux, qui conduit au pont sur l'Adda et courrent s'abriter auprès des troupes de Sebottendorff. Il est environ midi quand toutes les forces autrichiennes ont passé la rivière.

Les Grenadiers de Dallemagne, lancés au pas de charge à la poursuite des soldats de Roselmini, débouchent derrière eux vers l'entrée du pont.

Ils y sont salués d'un feu d'artillerie et de mousqueterie des plus vifs qui les contraint à chercher un abri derrière les murs de la ville, auprès de l'église San-Francesco En attendant de pouvoir franchir le pont de l'Adda, les Grenadiers et Carabiniers se reposent dans la ville basse.

Bonaparte, au milieu d'eux, parcourt les rangs, haranguant, exhortant ou raillant les soldats, communiquant à tous la flamme ardente qui le dévore. Il excite habilement leur amour-propre, les pique, en disant qu'il leur ferait bien passer le pont, mais qu'ils s'amuseraient à tirailler et qu'alors cela n'irait pas. Lorsqu'il pense les avoir amenés au degré d'excitation nécessaire, il les forme, les amène à la porte et lance enfin la fameuse colonne Vers 5 heures, Bonaparte donne l'ordre de l'attaque Masséna et Dallemagne forment en colonne serrée, sur l'esplanade qui va de San-Giacomo à la porte d'Adda, les Bataillons de Grenadiers et de Carabiniers Au signal donné, un peu avant 6 heures, la porte s'ouvre et la redoutable colonne, par un simple mouvement de conversion à gauche, se trouve hors des murs, à l'entrée du pont.

Le feu de l'ennemi s'est ralenti; celui des batteries françaises redouble, sur l'ordre de Sugny, pour préparer l'attaque La victoire est totale. Le 11 mai, toute l'avant-garde avec Dallemagne doit se rendre à Crema. Le 13 mai, l'avant garde et le Général Dallemagne sont laissés dans la place de Pizzighettone. Par ailleurs, l'amalgame des Demi-brigade d'Infanterie touche à sa fin; quelques jours plus tard, elles prennent par tirage au sort le nouveau numéro sous lequel elles vont désormais servir ordres du jour de Berthier, du 23 et du 26 mai Arch.

Ce tirage au sort a lieu le 26 mai 7 prairial en présence de Berthier et de l'Etat-major par des Officiers de chaque Demi-brigade. Le Procès-verbal de l'Adjudant général Vignolle, signé par les Chefs de Bataillon Perreimond, de la 19e ; Goujon, de la 20e ; les Capitaines Faure, la Jonquière, de la 39e ; Méresse, de la 70e; Molleau de la 69e ; Giraud, de la 99e etc.

Le Général en chef là-dessus ordonne qu'à compter du lendemain 8 prairial 27 mai , les Demi-brigades ne porteront plus que leurs nouvelles dénominations.

Le 1er juin 13 prairial an IV , les dispositions du Général en Chef sont expédiées, depuis le Quartier général à Peschiara aux Divisions de l'armée; la 39e demi-brigade devient officiellement la 4e; elle demeure à la Division Augereau, avec un effectif de hommes, stationnés à Ponton Correspondance de Napoléon, t.

Le 1er juin 13 prairial an IV , une lettre est expédiée, par ordre du Général en Chef, depuis le Quartier général à Peschiara au Général Augereau: Le général Beyrand doit suivre la 4e demi-brigade A la suite des victoires du début de cette guerre, Montenotte, Millesimo, Dego, Mondovi, Lodi, les débris de l'armée autrichienne avaient évacué le Milanais et s'étaient retirés à Borghetto, pour défendre avec vigueur le passage du Mincio.

Les Grenadiers forcent le pont et poussent jusqu'aux portes de la ville, suivis de la Division Augereau qui tout à coup prend à gauche sur Peschiera pour couper la retraite de l'ennemi. Le mouvement s'exécute rapidement, et la 4e Demi-brigade, séparée du reste de la division, n'en montre ni moins d'audace ni moins d'assurance.

Elle tombe sur une forte colonne ennemie qui formait l'arrière-garde, la bat et lui enlève une masse de prisonniers. Les deux premières Compagnies du 1er Bataillon, qui étaient en avant-garde, et encouragées par ce succès, s'engagent trop à fond et tombent dans une embuscades. Elles sont en partie détruites, en partie enlevées ou dispersées. Parmi les pertes figurent: Parmi les Sous officiers et soldats: La Division s'étant rendue à Governolo, la 4e Demi-brigade poursuit son mouvement et marche le 16 prairial 4 juin sur la porte Cérèse, à Mantoue.

Ce poste fortifié, couvert d'ouvrages, est vigoureusement attaqué. Pendant longtemps, la 4e combat sans pouvoir l'enlever. L'ennemi oppose une vive et longue résistance, et la porte ne peut être forcée à coups de canon ; alors un jeune Tambour, nommé Cassagne, se fait soulever par quelques Grenadiers jusqu'à une petite ouverture pratiquée au-dessus, passe de l'autre côté, avec autant d'adresse que d'intrépidité, et ouvre lui-même la porte aux Français qui se jettent dans l'enceinte et font plusieurs prisonniers.

Le Général en chef dut faire retenir les Grenadiers, qui prétendaient enlever Mantoue en s'élançant en tirailleurs sur la chaussée et qui criaient: Il commencera son mouvement le Ce bataillon ira bivouaquer, le jour de son départ de Bologne, à moitié chemin de cette dernière ville à Porto-Legnano, et se rendra le lendemain dans ce dernier lieu, où il restera jusqu'à nouvel ordre.

En partant de Bologne, il prendra sa subsistance pour deux jours L'expédition de Romagne a lieu sur ces entrefaites ; la Division s'avance sur les Etats du Pape et arrive bientôt à Bologne.

La population ayant pris les armes, la lutte est vive et acharnée. Le 18 messidor 6 juillet , les 1er et 3e Bataillons marchèrent sur la province de Lugo, où un soulèvement venait d'avoir lieu. Mais enfin, les habitants succombent sous les coups de la Demi-brigade et l'insurrection est réprimée. J'ordonnai au général Beyrand de se rendre à Imola, où je fis rassembler un bataillon de la quatrième demi-brigade, deux cents chevaux et deux pièces d'artillerie, et je m'y rendis moi-même.

Le chef de brigade Pourallier avait ordre de partir avec la moitié de la troupe qui se trouvait à Ferrare, et de marcher sur les derrières de Lugo, pour couper les rebelles, pendant que je les attaquerais de front Je marchai contre eux, hier au matin, avec à peu près hommes d'infanterie, deux cents chevaux, et deux pièces d'artillerie.

A une lieue et demie de la ville, leurs avant-postes cachés dans les chanvres, commencèrent à fusiller; nos éclaireurs les firent déguerpir, et les conduisirent plus vite que le pas, jusque dans la ville, où ils se crurent en sûreté. J'y fis diriger quelques coups de canon et mettre le feu à plusieurs maisons; cet appareil, joint à une fusillade assez vive, les fit déloger à la hâte; ils se répandirent en désordre dans la campagne, où je les fis poursuivre avec chaleur.

Trois cents environ restèrent sur la place. Il nous en a coûté quatre hommes et six à sept blessés. Les chefs de ces rebelles, bien certains du traitement que je leur réservais, avaient prudemment pris la fuite. En entrant dans Lugo, des coups de fusil partis de quelques fenêtres m'ont tué deux hommes.

Je voulais faire brûler la ville; mais il n'y était resté que quelques femmes, des vieillards et des enfans: Cet officier, à la tête d'un bataillon, arriva devant cette bourgade, où le tocsin sonnait depuis plusieurs heures; il y trouva quelques milliers de paysans. Un officier de grenadiers se porta en avant, en parlementaire: Ces misérables, aussi lâches que traîtres, se sauvèrent: Depuis cet événement qui a eu lieu le 18, tout est rentré dans l'ordre, et est parfaitement tranquille Il aura à ses ordres la 12e demi-brigade d'infanterie légère, les 4e et 51e demi-brigades d'infanterie de bataille sic commandées par les généraux de brigade Beyrand, Robert et Gardanne La Division quitte Bologne vers la mi-juillet et se reporte sur l'Adige.

Tel était son emplacement lorsque dans la nuit du 28 juillet arriva l'ordre de battre en retraite. En effet, les Généraux autrichiens Quatdanowich et Wurmser avaient rassemblé dans le Tyrol une armée de hommes et s'avançaient contre nous par les vallées de la Chiese et de l'Adige. Bonaparte réunit ses Divisions disséminées, lève le siège de Mantoue et se concentre au sud du lac de Garde, de façon à se trouver entre les colonnes ennemies qui descendent de chaque côté du lac et à pouvoir les combattre successivement.

Le 29 juillet 11 thermidor an IV , une lettre est expédiée, par ordre du Général en Chef, depuis le Quartier général à Montechiaro au Général Augereau: L'on s'occupe en ce moment à le reprendre.

Il est indispensable, qu'elle que soit l'issue de cette tentative, d'attaquer l'ennemi et de le battre. Vous voudrez donc, Citoyen général, réunir le 22e régiment de chasseurs et hommes La 51e demi-brigade s e réunira également à Ronco Vous vous réunirez à Zerpa et vous marcherez dès lors sur Villanova, et de là à Montebello, pour y attaquer l'ennemi demain, dans la matinée. Si l'ennemi avait fait tout autre mouvement, vous l'attaqueriez dans la nouvelle position qu'il occuperait Le même jour, une nouvelle lettre est expédiée par le Général en Chef Bonaparte, depuis le Quartier général à Montechiaro au Général Augereau: Il est indispensable qu'il soit arrivé demain au soir, ou au plus tard dans la nuit.

Il passera par Castellaro, où je lui ferai passer des ordres, si les circonstances obligent de changer de situation. Il aura soin de rompre le pont de Legnano, de brûler les affûts appartenant à la ville, et de jeter à la rivière les munitions qu'il ne pourra emporter La 4e Demi-brigade, rappelée de ses cantonnements le long de l'Adige, se met en marche avec sa Division; elle abandonne les postes qu'elle avait sur l'Adige, se rassemble à Legnano, démonte les pièces qu'elle ne peut emmener, coupe le pont, et pousse à tour de route sur Roverbella.

Elle se repose une heure dans cette ville. La 4e se dirige alors sur Castellaro. Elle protège, ferme l'arrière garde et revient encore sur ses pas. Elle gagne de nouveau Castiglione di Mantua, traverse Roverbella et finalement, atteint Goïto le 13 thermidor 31 juillet à 8 heures du matin.

Elle a parcouru milles en cinquante-cinq heures sans, pour ainsi dire, prendre aucun repos; Sous-officiers et volontaires, épuisés de fatigue, ont été forcés de rester en arrière et ont été faits prisonniers.

Le 31 juillet 13 thermidor an 4 , Augereau écrit depuis son Quartier général à Roverbello au Général en chef: Elles vont se rendre à Castellaro. Je vous observe que je n'ai que la quatrième demi-brigade et la cinquante et unième, faisant partie de la division du général Kilmaine. J'ai aussi un peu de cavalerie et onze pièces d'artillerie légère, ce qui est beaucoup trop pour si peu d'infanterie.

A l'arrivée du général Kilmaine, j'ai été le trouver, afin de me concerter avec lui pour le bien du service. Je suis convenu avec lui qu'il placerait une demi-brigade entre Roverbello et Castellaro pour couvrir Mantoue, et pouvoir nous porter des secours mutuels; car de Castellaro à Roverbello il y a quatorze milles Avec le reste de la Division, la 4e partit de Goïto pour Castiglione delle Stiviere 1er août?

Le 2 août 15 thermidor an IV , est expédié par ordre du Général en Chef, depuis le Quartier général à Brescia, la nouvelle composition des Division de l'Armée: Les généraux de brigade employés dans sa division seront les généraux Robert, Pelletier et Beyrand.

Il placera ces trois généraux ainsi qu'il le jugera à propos La 4e arrive le 16 thermidor à Castiglione delle Stiviere. Le Général Augereau apprit que l'ennemi occupait le pont de San-Marco et les hauteurs de Montechiaro: Les trois armes se sont bien battues ; chacune a fait son devoir. Nous avons à regretter la mort de quelques braves: L'ennemi a reçu plusieurs fois du renfort ; le combat a été des plus sanglans: Votre aide-de-camp Marmont s'est comporté ou-ne peut pas mieux pendant tout le combat; il a déployé de grands talens militaires.

Je vous prie de m'envoyer le général Saint-Hilaire pour commander la quatrième demi-brigade, ainsi que le chef de brigade Lannes, qui a le brevet pour en prendre le commandement; sans cela, cette brave troupe est perdue.

Vous tâcherez aussi de m'envoyer un général de brigade pour commander la cinquante-unième. Il faut tâcher de profiter de cette victoire. Je vous ferai passer le rapport circonstancié, relatif à l'affaire d'aujourd'hui, où je vous demanderai de l'avancement pour les officiers qui se sont distingués " Panchouke: Ce jour là, Bonaparte culbute la droite autrichienne à Lonato et se retourne ensuite contre Wurmser.

Le 17 4 août , à 4 heures du matin, la Division du Général Augereau, la 4e Demi-brigade en tête, se trouve sous les armes dans la plaine de Castiglione, à la droite de l'armée. Les tambours retentissent, les chants de la musique se font entendre. Elle s'avance l'arme au bras et arrive à travers la mitraille à deux portées des murs de la ville, malgré le feu terrible de l'artillerie autrichienne. Là, les Grenadiers et le 3e Bataillon, commandés par l'Adjudant-général Verdier, se dirigent vers les hauteurs sur la gauche.

Les 1er et 2e Bataillons marchent vers la plaine à droite, faisant mine de laisser la ville derrière eux. En vain l'ennemi cherche à les arrêter par une grèle de mitraille et de mousqueterie: Les tirailleurs du 1er bataillon se portent en avant, tuent beaucoup de monde et font un grand nombre de prisonniers.

Ceux du 2e prennent deux pièces de canon avec leurs caissons; ils enlèvent un drapeau, et font mettre bas les armes à une colonne de hongrois avec tous ses Officiers. Le 1er Bataillon est chargé trois fois par la cavalerie ennemie; trois fois il la reçoit par un feu soutenu de mousqueterie et la force à se retirer.

Le champ de bataille est gagné. L'Armée se repose le 4 août sur le terrain qu'elle a conquis. L'ennemi cependant est resté en présence; l'action recommence dès le lendemain. Elle fait sur les Français un feu très meurtrier qu'ils reçoivent l'arme au bras et sans désordre, et auquel l'artillerie légère répond vigoureusement; à midi, le feu de l'ennemi diminua.

Les grenadiers du 1er Bataillon et un détachement de cavalerie qui était en tirailleurs s'en aperçoivent; ils courent sur la redoute et s'en emparent; bientôt l'ennemi se mit en fuite; il laisse ses pièces avec les caissons et quantité de munitions de guerre et de bouche; tandis que la cavalerie et l'artillerie les poursuivent dans la plaine, la fameuse 4e demi-brigade gagne les coteaux et lui donne la chasse jusqu'à la Valle-Monte-Albani: La Demi-brigade a eu d'importantes pertes: Auxquels il faut ajouter 61 Sous officiers et soldats tués, Sous officiers et soldats blessés.

Le chef de la 4e demi-brigade, Pourailler La 4e demi-brigade, à la tête de laquelle a chargé l'Adjudant général Verdier s'est comblée de gloire Augereau attaqua le centre de l'ennemi appuyé à la tour de Solférino; Masséna attaqua la droite ; l'adjudant général Leclerc, à la tête de la 5e demi-brigade, marcha au secours de la 4e demi-brigade Parmi les nombreux faits d'armes isolés à l'honneur de la Demi-brigade, il convient de signaler les suivants: Le Sous-lieutenant Noguet, étant en tirailleurs, prend un drapeau, et le Caporal Mariot une pièce de canon.

Le Capitaine Fauché est atteint par un boulet qui lui emporte la cuisse. En proie aux douleurs les plus aigües, il exhorte les soldats de sa Compagnie " à faire leur devoir et à exposer mille fois leur vie, s'il le faut, pour le triomphe de la République ". Le Capitaine Pichonnet ou Fecheneau? J'espère que celle qui me reste lui sera encore utile ", mais, vaincu par la douleur, il expire en criant: Au milieu de tant de dévouement et d'insouciance de la vie, le sang-froid de l'adjudant-général Verdier se fit remarquer encore.

Arrivé devant la redoute, cet Officier fait halte, et se porte sur la droite pour rectifier l'alignement. Au moment où il ouvre la bouche pour faire le commandement que la circonstance exige, un obus tue son cheval et le jette au loin. Il n'en tient pas compte, et achève son opération comme si de rien n'était. Le 3 août 16 thermidor an 4 , Augereau écrit depuis son Quartier général à Castiglione au Général en chef: Votre aide-de-camp Marmont s'est comporté on ne peut pas mieux pendant tout le combat; il a déployé de grands talens militaires.

Je vous prie de m'envoyer le général Saint-Hitaire pour commander la quatrième demi-brigade, ainsi que le chef de brigade Lannes, qui a le brevet pour en prendre le commandement; sans cela, cette brave troupe est perdue La 4e passe sous le commandement de Bernard George François Frère.

Bernard George Antoine Frère. Né le 8 janvier l'Historique régimentaire indique le 2 octobre ; entré au service en au 2e Bataillon de l'Aude; Capitaine le 28 septembre ; Chef de Bataillon le 7 mars ; Chef de Brigade le 8 septembre ; Chef de Brigade dans l'Infanterie de la Garde Consulaire le 3 janvier ; Général de Brigade le 13 septembre ; Général de Division le 6 mars ; Commandeur de la Légion d'Honneur le 14 juin ; Comte de l'Empire le 18 mars ; décédé le 16 février Le 6, la 4e demi-brigade marcha sur Borghetto.

Obligée de rétrograder devant les masses ennemies, elle gagna Peschiera , repassa le Mincio le 7. Le 20 thermidor 8 août , la Demi-brigade assista à la prise de Vérone. La 4e entre dans Vérone, où elle fait des prisonniers. Elle passe quelques jours dans cette ville pour se remettre des fatigues qu'elle a essuyées. Puis elle va fouiller les montagnes du Tyrol, et descend après une vaine excursion dans la vallée de l'Adige. Wurmser en effet a reformé son armée; avec Bonaparte avec une partie de son armée, dont la Division Augereau, va atteindre les Autrichiens à Primolano et à Bassano.

La Division tout entière s'engage le 2 septembre dans ces gorges; elle cherche deux jours l'ennemi sans le joindre, et arrive le 4 à Roveredo; elle reprend sa course le lendemain, et, laissant Trente sur la gauche, gagne Vigorel. Elle continue son mouvement, dépasse Caldanezo, et entre dans la vallée du Borgo, où la Brenta prend sa source. Elle suit le cours de cette rivière. Pendant ces différentes marches, la 4e a toujours tenu la droite de l'armée.

Le 7 septembre au matin, l'avant-garde du Général Augereau, commandée par le Général de Brigade Lanusse, rencontre un corps de Croates, commandé par le Colonel Cavasini, retranché dans le village de Primolano, la gauche à la Brenta, la droite à des montagnes à pic. La 5e Demi-brigade attaque l'ennemi en tirailleurs; la 4e, en colonne serrée, l'attaque de front, protégée par l'artillerie légère, et le village est enlevé.

Ces Croates vont se rallier dans le petit fort de Cevolo qui barrait le chemin par où il fallait passer. La 5e Légère est dirigée à gauche du fort où elle engage une vive fusillade.

En même temps, quelques Compagnies de la 4e passent la Brenta et gagnent les hauteurs derrière l'ennemi et décident de sa retraite Extrait des Ephémérides de Pillet.

En effet, voyant que les fusils étaient inutiles contre des hommes embusqués derrière des rochers, la 4e marcha sur eux la baïonnette en avant, et prit une partie de leur colonne.

Le terrain était tourmenté, abrupte, l'ennemi voulut profiter de la difficulté des lieux pour se rallier; mais la demi-brigade le suivait à la trace, elle lui livra plusieurs petits combats où il fut constamment défait. Le nombre de prisonniers fut considérable. A Solagna, non loin de Primolano, le Chef de brigade Lannes s'empare, avec tout juste une quarantaine de soldats, d'une colonne entière d'Autrichiens. La 4e demi-brigade de ligne, en colonne serrée par bataillon, marche droit à l'ennemi, protégée par le feu de l'infanterie légère.

Le village est emporté Les nommée Groussel et Lajoux du 1er Bataillon, prirent chacun un drapeau. La Demi-brigade eut dans cette affaire 4 morts et 9 blessés. La division, chargée d'un nombre de prisonniers considérable, vint bivouaquer à Auguadano.

La Division reprend sa route le lendemain, passe la Brenta à Salage, où la gorge commençait à s'élargir. La 4e, qui a bivouaqué à Enégo, continue sa marche sur Bassano par le pont d'Assiago, formant l'extrême droite, pendant que le reste de la Division attaque sur la rive gauche de la Brenta. La Division Masséna suit la 4e Demi-brigade. L'ennemi est culbuté avant d'avoir eu le temps de se reconnaître.

Le Général Augereau pénètre au pas de charge par la gauche, tandis que le Général Masséna y entre par la droite, à la tête de la 4e Demi-brigade, sous le feu de l'artillerie.

Le Général autrichien lance contre elle un Bataillon de Grenadiers qui vient de jurer de vaincre ou de mourir, et les fait soutenir par quatre bouches à feu.

Mais la 4e fond elle-même sur cette colonne; elle la brise, la renverse, la prend avec ses canons, et enlève un convoi de voitures chargées de munitions de guerre. Le 22, à deux heures du matin, nous nous mîmes en marche. Arrivés au débouché des gorges, près le village de Solagna, nous rencontrâmes l'armée ennemie. Le général Augereau se porta, avec sa division, sur la gauche, et envoya à sa droite la 4e demi-brigade de ligne; j'y fis passer également toute la division Masséna.

Il était à peine sept heures du matin et le combat avait commencé Nous marchâmes aussitôt sur Bassano Je vous demande de nommer à la place de chef de brigade de la 4e de bataille sic , le chef de bataillon Frère Pendant toute l'action, la Demi-brigade a abordé l'ennemi à la baïonnette.

Cette affaire coûtait à la 4e 8 hommes tués, dont le Chef de Bataillon Lechague et le Sous-lieutenant Mariès, et 14 blessés dont le Chef de brigade Frère et les Capitaines Darquier prisonnier , Chavanne et Sire. Louis Durand, Sergent, s'empare d'un drapeau au milieu de la colonne ennemie, et le conserve quoique blessé grièvement.

Au pont de Bassano, le Sous-lieutenant Fabrègues, accompagné de quelques volontaires, prend deux pièces de canon avec les attelages et les Officiers.

Le Capitaine Magendie s'élance sur un canon pour s'en emparer; il s'engage avec un Grenadier autrichien et reçoit un coup de baïonnette qui traverse son habit et le cloue au mur. Il a assez de sang-froid pour tuer son adversaire d'un coup de sabre, se dégager et ramener la pièce. Plus intrépide encore que ses Officiers, Lannes obtint de plus vastes résultats. La fusillade continuait de se faire entendre, il accourut à la tête d'une trentaine de tirailleurs, et aperçut un général ennemi entouré de son état-major.

Il poussa à lui, et le somma de se rendre. L'Autrichien, indigné qu'un homme seul prétendit l'enlever au milieu de sa troupe, s'avança lui-même pour le saisir. Le Général subjugué n'essaya pas de prolonger la lutte; sa troupe mit bas les armes et défila devant son audacieux vainqueur.

Portée par le mouvement du combat sous les murs de Citadella, la 4e continua sa marche: Cette intrépidité qui la caractérise, est due en partie à l'exemple des braves officiers qui la commandent, et parmi eux voici ceux qui se sont particulièrement distingués, et pour lesquels je vous demande un avancement bien mérité. Je sollicite le grade de général de brigade pour le chef de brigade Lannes, qui, dans cette armée, comme dans celle des Pyrénées orientales, n'a cessé de donner les preuves les plus éclatantes de bravoure, et qui, dans la dernière affaire, a enlevé deux drapeaux a l'ennemi.

Celui de chef de brigade, commandant la quatrième demi-brigade, pour le chef de bataillon, frère de cet officier ; il a rendu les services les plus importans, et joint des talens précieux au plus grand courage. Il fut blessé au combat de Ceva ; il l'a encore été hier: Je demande enfin que les citoyens Cassan et Gros, capitaines de grenadiers, également recommandables par leur bravoure, leur zèle et leur moralité, soient élevés au grade de chefs de bataillon.

J'espère, général, que vous voudrez bien transmettre ces demandes au directoire exécutif, sur la justice duquel je compte, à cet égard, autant que sur la vôtre " Correspondance inédite et confidentielle de Napoléon Bonaparte, t. Le 10, la 4e arrive à Este, et se présenta le 11 sous les murs de Legnago. Les troupes qui défendent cette place ayant mis bas les armes, elle reprend son mouvement le 12, traverse Villapenta le 13, atteint Governolo le 14, et débouche le 15 sur la porte Saint-Georges.

Wurmser en effet, toujours refoulé, a continué sa marche vers Mantoue; il va se faire battre encore à Saint-Georges.

Augereau a reçu l'ordre de marcher sur ce faubourg de Mantoue pour former la gauche de l'armée et écraser l'ennemi. II part de Governolo avec sa Division. La 4e Demi-brigade arrive le 29 fructidor vers midi près de la porte Saint-Georges, devant le camp autrichien, et attaque sans attendre le reste de la Division. Malgré leur intrépidité, les 1er et 2e Bataillons, seuls contre 8.

A l'arrivée de deux Bataillons de la 51e, le combat recommence jusqu'à la nuit et l'ennemi abandonne le champ de bataille, laissant cavaliers entre nos mains. La 4e demi-brigade de bataille, qui avait, sur la gauche, commencé le combat, avait attiré la principale attention de l'ennmi, qui se trouvait percé par le centre; nous enlevâmes Saint-George Dans le cours de l'action, Cambret, Grenadier au 2e Bataillon, est fait prisonnier.

Le commrndant autrichien ordonne à deux de ses soldats de le conduire à Mantoue; mais Cambret leur arrache leurs armes, les tue et se sauve. Cherchant ensuite à rejoindre ses camarades, il rencontre son Capitaine Derbhey escorté par deux Autrichiens. Il se précipite sur eux, tue l'un d'un coup de baïonnette, blesse l'autre et délivre son Capitaine. Enfin ou ? Pertes des Sous-officiers et soldats: Un de ceux-ci, le Grenadier Cambret, échappa aux Autrichiens avec un bonheur, une intrépidité rares.

Conduit à Mantoue par deux Croates, il les désarma, se jeta à travers champs, aperçut son Capitaine qui venait aussi d'être enlevé, attaqua son escorte et le délivra. La 51e et la 4e demi-brigade de bataille se rendront, le 2 vendémiaire, à Governolo La 4e demi-brigade, la 51e de bataille et la 52e sic d'infanterie légère garderont le le pont de Governolo, avec les détachements aux ordres du général Sandoz La 4e demi-brigade, la 51e de bataille et la 5e d'infanterie légère, quoiqu'elles ne fassent pas partie des troupes qui doivent être sous vos ordres, y seront provisoirement, puisqu'elles seront chargées de la défense du pont de Governolo Le Général de Brigade Lannes a également été blessé.

A la suite du combat de Saint-Georges, l'ennemi est complètement enfermé dans Mantoue. Le 24 septembre 3 vendémiaire an V , une lettre est expédiée, par ordre du Général en Chef, depuis le Quartier général à Milan au Général Kilmaine: Vous même, avec toute la division du général Augereau, composée de la 5e demi-brigade légère, des 4e, 5e et 51e de bataille Alors la division du général Augereau prendra ses dispositions devant la porte de Cerese, et prendra à revers ce que l'ennemi pourrait avoir dehors, dans le Serraglio Vous donnerez les ordres pour que les détachements, garnisons, postes, fournis par Les six demi-brigades ci-dessus nommées doivent avoir leurs chef de brigade et leurs chefs de bataillon présents aux corps.

Vous donnerez ordre pour que les chefs de brigade et de bataillon de ces corps qui seraient blessés soient remplacés par les chef de brigade et de bataillon à la suite.

Si qulqu'une de ces places était vacante, vous voudrez bien m'en instruire sur-le-champ, afin que je prenne des mesures pour les remplacer. Vous ordonnerez aux généraux de division de porter une attention particulière à ce que chacune de ces demi-brigades ait sa musique complète et son armement en règle, et le nombre de tambours accordé par l'ordonnance Dans la nuit du 8 vendémiaire, l'ennemi essaie de s'emparer du poste important de Governolo.

Un combat opiniâtre s'engage sur la rive droite du Mincio; les Grenadiers et une Compagnie du 1er Bataillon de la 4e Demi-brigade y prennent part sous les ordres du Général Sandos ; les hommes de la Demi-brigade se jettent sur la porte Cerèse et l'enlève.

L'ennemi, repoussé, laisse entre nos mains 3 canons et 1 obusier. En même temps, le Général Verdier, chargé de la défense du pont de Governolo, fait filer sur la rive gauche du Mincio quatre Compagnies de la 4e Demi-brigade sous les ordres du Commandant Guéringau. Ces Compagnies, renforcées par hommes de la 12e Demi-brigade, prennent l'ennemi de flanc et de revers, le mettent en déroute et le poursuivent jusqu'à Virgiliana, où deux Bataillons de la 5e Demi-brigade et les Grenadiers du 1er Bataillon de la 4e lui enlèvent prisonniers.

Les troupes de la 4e Demi-brigade se retirèrent le soir en bon ordre sur Governolo. Cependant 1'Autriche envoyait deux nouvelles armées en Italie pour debloquer Mantoue. Elles devaient se réunir à Vérone, accabler Bonaparte et délivrer Wurmser. Le 30 septembre 9 vendémiaire an V , une lettre est expédiée, par ordre du Général en Chef, depuis le Quartier général à Milan au Général de Brigade Bon: Le 16 vendémiaire, la 4e Demi-brigade, en tête de la Division, marche sur l'ennemi, retranché derrière la Brenta; elle l'attaque vigoureusement et lui enlève 4 pièces de canon et prisonniers.

A l'arrivée de la Division, un vif combat s'engage et dure sans résultat jusqu'à 10 heures du soir ; nos troupes sont alors obligées de se retirer sur Vérone. La 4e Demi-brigade avait eu 41 morts parmi lesquels le Capitaine Adjudant-major Lacaze, et 94 blessés: Le Lieutenant Rousseau a été fait prisonnier.

La 4e formait l'arrière-garde; elle contint, éloigna d'abord les hussards ennemis; mais ceux-ci devenant toujours plus entreprenants, elle fit halte, feignit de leur prêter le flanc et les vit bientôt accourir. Ils arrivaient tumultueux, confiants; une décharge meurtrière en étendit une partie dans la poussière , et rendit les autres plus circonspects.

Alvinzi s'arrête aux portes de Vérone et occupe la forte position de Caldiero. Le 21 vendémiaire an V 12 octobre , la 4e Demi-brigade en tête de la Division part pour Vérone et marche sur Caldiero.

Arrivés à Saint-Martin, les 2e et 3e Bataillons suivent la grand'route: Après un court engagement, le poste est enlevé ; l'ennemi laisse 2 canons et prisonniers. Les 2e et 3e Bataillons ont beaucoup à souffrir du feu de l'artillerie ennemie ; cependant on conserve cette position toute la nuit et on ne la quitte que le lendemain matin 22 13 octobre , pour aller chercher l'ennemi sur les hauteurs de Caldiero.

L'attaque se fait de front: Leur position était critique, mais la valeur de ces braves soldats les met au-dessus du danger: Pendant ce temps, le 1er Bataillon a tourné l'ennemi par la gauche malgré la résistance opiniâtre qui lui était opposée. Malheureusement l'arrivée de nouvelles troupes ennemies force le Bataillon à se replier sur les 2e et 3e. La Demi-brigade réunie se met alors en bataille sur les bords d'un fossé afin d'arrêter les progrès des Autrichiens; malgré le feu écrasant de l'artillerie, elle conserve cette position jusqu'à la nuit et, à la faveur de l'obscurité, elle bat en retraite sur Vérone.

Situation le 22 octobre Division Augereau à Vérone. Bonaparte voyant qu'il ne peut déloger les Autrichiens en les attaquant de front se décide à tourner la position. La division se rend le 13 à Tomba. Le 23 brumaire 14 novembre , Bonaparte sort de Vérone par la porte de Milan, côtoie la rive droite de l'Adige, repasse le fleuve à Ronca et se trouve sur le flanc de l'ennemi au milieu de marais coupés seulement par deux chaussées: Là s'engage une terrible bataille de deux jours.

La 4e Demi-brigade, arrivée le 24 à Ronco, passe l'Adige le 25, et le 26 elle marche sur Arcole par une chaussée étroite, construite entre deux marais.

Arrivée près du village d'Arcole, elle trouve la 5e Demi-brigade légère culbutée sur le côté droit de la chaussée et est arrêtée elle-même par un feu terrible de mousqueterie après avoir pris la place de la 5e, et voit successivement accabler tout ce qui se présenta.

Dans l'aprés-midi le Général en chef, suivi de son Etat-major, et le Général Augereau se présentent à la tête de la Division: Mais la troupe est rebutée, éperdue; il cherche vainement à lui rendre son audace, vainement il lui rappelle l'intrépidité dont elle a si souvent fait preuve, et lui peint l'humiliation de l'attitude qu'elle présente.

Sa voix, pour la première fois sans puissance, n'éveille ni enthousiasme ni souvenirs. Ils donnent eux-mêmes l'exemple. Bonaparte se saisit d'un drapeau, Augereau en pred un autre, et tous deux s'élancent sur la chaussée au milieu d'une grêle de projectiles, mais cet héroïsme ne réveille pas le moral des troupes découragées. L'exemple est aussi stérile que les paroles et tout reste immobile; quelques Officiers se pressent autour de leurs Généraux, les arrêtent et les font retrograder.

La journée s'achève dans cette terrible position. A la nuit la Division et l'armée se replient sur Ronco. Chargée, le 16, de la garde du pont, la 4e franchit l'Adige le 17 27 brumaire , à 8 heures du matin sous la conduite du Général Augereau ; elle prend à droite pour traverser un pont lancé à la hâte sur un canal latéral. Le passage est effectué sous le feu d'une batterie ennemie qui en défend 1'accès et nous fait beaucoup de mal ; la Demi-brigade recueille la 51e, qui vient d'être repoussée, et force les Autrichiens à se replier sur Arcole.

Arrêtée à son tour par des troupes embusquées derrière les murs et dans les fossés, elle éprouve une résistance qu'elle fut longtemps à vaincre. Trois fois elle en chasse l'ennemi qui trois fois rentre dans sa position. A 6 heures du soir; elle tente une quatrième attaque, appuyée par une vigoureuse charge des Guides du Général en chef, elle parvient enfin à mettre l'ennemi en déroute. Trois cents fuyards autrichiens, commandés par un Major, s'enferment dans un château et accueillent la Demi-brigade par un feu meurtrier; sommés de se rendre sous peine de voir iucendier le château, ils mettent bas les armes.

Au cours de cette mémorable affaire, le Général en chef, en parcourant les rangs pour électriser les troupes, était tombé sur le bord des marais: Boudet, Sergent de Grenadiers, vole à son secours et, atteint par une balle qui le traverse de part en part au moment où il allait l'en retirer, il s'écrie: Le Caporal Pallier, interpelé semble t'il par Boudet, et voyant le Général en Chef dans l'eau, se précipite pour l'en retirer. Rigo pour sa part dit qu'il s'agit du Caporal Pailhes sic et du Grenadier Bayrou qui tous deux entreront par la suite dans la Garde des Consuls.

Fabry parle du Sergent de Grenadiers du 2e Bataillon Boulet sic - blessé à cette occasion et du Caporal Piallet sic de la 3e Compagnie du 2e Bataillon. Ce qui est certain, c'est que le 20 novembre 29 brumaire an 9 , Bonaparte à qui l'on soumet la demande suivante: C'est donc bien le Sergent Bouday, ou Boudet, dont il est question dans cet épisode, Sergent qui au final, n'est pas mort à Arcole, comme le prouve ce document.

Dans une autre affaire, Cambret, Grenadier, indigné de voir une Division entière acculée derrière une digue, part seul et s'élance le long de la chaussée. Là, à portée de pistolet de l'ennemi, il met un genou en terre et brûle toutes ses cartouches.

Personne ne lui en apportait; il est tué en se relevant pour aller en prendre. Le Capitaine adjudant-major Dupin sauve une pièce de canon qu'on abandonnait faute d'attelage. Magny et d'autres Capitaines se font remarquer par leur brillante conduite. Le Capitaine Danture est fait Chef de Bataillon sur le champ de bataille. La 4e Demi-brigade avait eu 51 tués, dont 7 Officiers: La division quitta le village d'Arcole.

Elle traversa Caldiero, Saint-Martin, s'arrêta un jour à Vérone, et se mit en route pour les montagnes du Tyrol. Arrivée à Santa-Anna Sainte Cenne?

Arrivée trop tard, elle ne put rencontrer que hommes d'arrière garde; elle les fit prisonniers, s'empara des bagages de l'ennemi et brûla un équipage de pont tout neuf qu'elle ne pouvait emporter. La Division rentre à Ronco, par Luchniza et Vérone 23 novembre , elle y restera jusqu'au 24 nivôse an V 13 janvier Frère, chef de brigade, commandant.

Arnaud, chef de bataillon, chargé de l'administration. Candras, Cassan, Gros, commandant les trois bataillons. Lieubot, chef de bataillon, commandant en second. Gueringot, chef de brigade, demande une place dans l'intérieur. Manneville, Jann, chefs de brigade, demandent leur retraite. Brie, Douay, Lenfant, Cavallier, chefs de bataillon. Les prévenir qu'ils peuvent se retirer dans leur domicile; qu'ils envoient leurs papiers au ministre pour leur retraite.

Commesse, chef de bataillon, commandant en second un bataillon provisoirement Toujours le 20 décembre 30 frimaire an V , Bonaparte écrit depuis son Quartier général de Vérone, au Général Berthier: Les grenadiers de la 63e demi-brigade faisant partie aujourd'hui du 1er bataillon de grenadiers seront incorporés dans la journée de demain, deux compagnies dans la 4e demi-brigade et une compagnie dans la 51e.

Les deux bataillons de la 55e demi-brigade seront incorporés. Un bataillon dans la 5e demi-brigade légère, et un bataillon dans la 4e de ligne " Correspondance générale de Napoléon, lettre Magny, capitaine de la 4e demi-brigade, promu au grade de chef de bataillon, commandant Le 12 janvier 23 nivôse an V , par ordre du Général en Chef Bonaparte, une lettre est adressée depuis Roverbella au Général Augereau: Le général Augereau fera en conséquence toutes ses dispositions.

J'ai vu, par sa lettre du 22, qu'il ne lui restait plus à faire mouvoir que la 4e demi-brigade Le 13 janvier , les Autrichiens, reprenant l'attaque, se présentèrent sur l'Adige.

A cette date, un Bataillon de la 4e reçoit l'ordre de se porter sur Aughiari pour soutenir la 51e et arrêter Provera dans sa marche vers Mantoue. Il était trop tard et il fallut attaquer Aughiari, où l'ennemi s'était déjà installé ; devant des forces supérieures les troupes françaises battaient en retraite, lorsque le 9e Dragons chargea avec tant d'à-propos qu'il mit l'ennemi en déroute et lui fit hommes prisonniers.

Le Bataillon de la 4e avait eu dans cette affaire 12 morts, dont 1 Officier Lieutenant Chausson , et 18 blessés, dont 1 Officier Sous lieutenant La France. Il rentra à Ronco et, pendant la nuit, autres prisonniers furent faits par une de nos patrouilles commandées par le citoyen Leuba, Chef de Bataillon de la 4e de Bataille.

Je trouvai toutes les routes coupées

Imsges: 3es rencontres parlementaires sur le système de santé

3es rencontres parlementaires sur le système de santé

Arrêtée à son tour par des troupes embusquées derrière les murs et dans les fossés, elle éprouve une résistance qu'elle fut longtemps à vaincre.

3es rencontres parlementaires sur le système de santé

Depuis le début , six personnes ont été tuées par balles dans le département des Bouches-du-Rhône, dont quatre à Marseille. Le général Digonnet, à la tête de la brave 4e, le général Durutte

3es rencontres parlementaires sur le système de santé

Premier pays d'origine des demandeurs d'asile dans l'Hexagone avec 7. Les derniers liens Les plus populaires 5 millions de Français ont fumé du cannabis en Proposé par Mickaël Deneux Phrases chocs des sportifs: Il aura à ses ordres la 12e demi-brigade d'infanterie légère, les rencontre asia france et 51e demi-brigades d'infanterie sue bataille sic commandées par les généraux de brigade Beyrand, Robert ssanté Gardanne Il part de Saint-Symphorien le 4 juillet et, par Ubaye et Barcelonnette, vient tenir garnison à Tournoux et lieux circumvoisins jusqu'à nouvel ordre, à l'armée d'Italie. La lettre du Général Guieu porte l'annotation suivante de rencontre 59200 main se Bonaparte: Bonaparte avec une partie de son armée, 3es rencontres parlementaires sur le système de santé la Division Augereau, va atteindre les Autrichiens à Primolano et à Bassano. Le nombre de détenus augmente en Europe, les prisons quasiment pleines Par Le Figaro.