Les parents de la DPJ | Le Soleil - Québec

Protection de la jeunesse

rencontre avec la dpj

Si je puis préciser ma pensée, voici le texte complet que j'ai écrit: Son truc à lui, c'était de mettre le feu. Et qui en paiera le prix? La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse peut en tout temps être représentée pendant la procédure. Il conseille les clients et surveille ouvertement leur respect de toutes les mesures convenues ou ordonnées et des objectifs partagés.

Bilan des DPJ - Laval

À bout de ressource, la rencontre tourne mal et la ts porte plainte parce qu'elle juge que nous maltraitons notre enfant et ne l'aimons pas. Le professionnel responsable de la situation les rencontre régulièrement. Ils m'ont enlevé de là quand ils l'ont su. Depuis sa première année scolaire ou de garderie, il est soumis à l'opinion extérieure et c'est rendu un capharnaüm de remonter à la source du problème, car il y a énormément de routes à emprunter justement, je suis sûr que la banque te ferait ça à un taux intéressant. Selon deux témoignages de parents, le prétexte demeure le même: C'était il y a un an à peine.

Observez à l'oeuvre un intervenant de la DPJ qui semble se prendre pour un hypnotiseur, d'où le surnom que nous lui avons trouvé: Le but de cette émission est de redonner la parole à ceux qui n'en n'ont pas, ou n'en n'ont plus, suite à un abus ou une injustice perpétrée par le système qui est censé nous protéger.

Diffusé en direct les lundi soirs sur www. La direction de la protection de la jeunesse DPJ est probablement la pire entité gouvernementale créée pour nuire aux bons parents. Moi et la mère de mon fils avons été confrontés à une travailleuse sociale ts incompétente et extrémiste. Certes, il y en a des bonnes ts, mais il y a en des mauvaises, comme partout dans la société.

À bout de ressource, la rencontre tourne mal et la ts porte plainte parce qu'elle juge que nous maltraitons notre enfant et ne l'aimons pas. Qu'est-ce que c'est que cette invention? Depuis sa naissance que nous lui donnons tout et n'avons aucune reconnaissance.

C'est ingrat être parent. La DPJ a des centaines d'exemples à son actif, des histoires d'horreurs et de manque de jugement des fonctionnaires. Quoi qu'il en soit, pour fermer le dossier, j'ai dû me déplacer au Mont d'Youville raconter mon histoire.

Suis-je un mauvais père pour autant? La réponse est non! D'ailleurs, j'en parlais déjà dans ce billet. Il y avait une rumeur comme quoi la DPJ récidivait à l'école que mon fils fréquente sur la Côte-Nord. J'ai appelé l'intervenante et je ne me suis pas gêné pour me dire ce qu'elle nous faisait vivre à moi, sa mère et surtout mon fils. Je n'en ai pas réentendu parlé.

Jessica et Cédric se sont rencontrés à 15 ans, dans une bibliothèque. C'était une sortie organisée par leurs centres jeunesse. Cédric et Jessica sont deux enfants de la DPJ. Ils sont maintenant parents. Quand sa blonde a accouché la première fois, Cédric n'était pas là. Il était dans une voiture de police pour un contrôle d'identité.

C'était il y a un an à peine. Depuis, sa blonde a accouché une deuxième fois. Ses enfants ont jours de différence. À 22 ans, il est l'homme de la maison. Pas de job, pas de métier, même pas fini sa sixième année. Jessica a 21 ans, est à la veille de finir son secondaire cinq. Pas de job non plus. Ils veulent une seule chose, que leurs enfants ne finissent pas comme eux.

Ils veulent leur donner la famille qu'ils n'ont pas eue. Cédric a été placé à cinq ans. Il a mis le feu dans des circulaires qui traînaient avec le briquet de son père.

Mon père m'a dit: Je ne savais pas que j'allais pas le revoir. Je me suis dit: Un éducateur intervenant à domicile peut parfois être mis à contribution.

Il conseille les clients et surveille ouvertement leur respect de toutes les mesures convenues ou ordonnées et des objectifs partagés. Des programmes ou ressources internes ou externes peuvent également être utilisés.

Elle ne peut modifier les mesures sans son accord. La confidentialité qui entoure les cas soumis à la DPJ empêche de mesurer l'ampleur des critiques à son endroit, si bien que l'idée d'une enquête publique sur l'ensemble de la Direction de la protection de la jeunesse semble, selon certains observateurs, l'option la plus souhaitable [ 9 ]. Le film Les Voleurs d'enfance a largement contribué à briser le silence des familles, parents et enfants s'estimant injustement traités par la DPJ.

Un certain nombre de poursuites juridiques de grande envergure ont été médiatisées voir section Contestations juridiques , mais les divulgations publiques de situations problématiques restent rares, les parents et parfois les enfants craignant d'aggraver davantage leur cas aux yeux de la DPJ [ 10 ].

Les divulgations publiques de situations s'étant bien déroulées et qui ont été bénéfiques pour les familles sont également rares, encore une fois à cause de la confidentialité des dossiers, qui est exigée par la Loi. Il aura fallu que les enquêteurs de l'émission-phare de la télévision d'état diffusent un reportage pour que la DPJ ferme enfin un foyer où les enfants, mal nourris et négligés, vivaient dans des conditions dangereuses [ 12 ].

La réalité est cependant plus complexe [ 14 ] , [ 15 ] , car autant que la majorité des enfants bénéficient de l'intervention de la DPJ, pour certains et leurs familles, c'est le début d'une descente en enfer [ 16 ] , [ 17 ] , [ 18 ].

Certaines pratiques [ 19 ] autour de l'application de la LPJ par le système de la protection de l'enfance au Québec font l'objet de nombreux griefs [ 20 ].

La culture du silence perçu en raison de la confidentialité des dossiers empêche de mesurer l'ampleur des critiques, si bien que l'idée d'une enquête publique sur l'ensemble de la Direction de la protection de la jeunesse semble, selon certains observateurs, l'option la plus souhaitable [ 9 ]. Cependant une large surreprésentation des enfants noirs dans le système de protection de la jeunesse était impossible à éluder.

Effectivement, les indicateurs de négligence correspondent, à plusieurs égards, à des indicateurs de pauvreté. Voilà pourquoi, le 25 mars , la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse recommandait entre autres ceci:

Imsges: rencontre avec la dpj

rencontre avec la dpj

Moi et la mère de mon fils avons été confrontés à une travailleuse sociale ts incompétente et extrémiste.

rencontre avec la dpj

Moi et la mère de mon fils avons été confrontés à une travailleuse sociale ts incompétente et extrémiste.

rencontre avec la dpj

Rencontre avec la dpj est rarissime que l'ordonnance du juge s'écarte des conclusions recherchées par la DPJ [ 8 ]. Toute menue, sa tête est drôlement solide. Je n'en ai pas réentendu rencpntre. Un service spécifique de la DPJ est responsable de la réception et du traitement des signalements. Mon expérience personnelle confirme les abus que peut faire cet organisme. Elle ne peut modifier les mesures sans son accord.