Free CSS Web Templates - ZyPOP Web Templates

Lois de Nuremberg

rencontre homme ouagadougou

Espaces de noms Article Discussion. L'empereur aurait discuté de la question au Sénat et proposé la promulgation d'une loi interdisant la persécution des disciples de Jésus [ 96 ]. En 33 , après avoir pris certaines mesures contre l' usure , il réussit à atténuer une grave crise agraire et financière causée par une réduction de la circulation monétaire, instituant, avec sa propre fortune, un fonds pour financer les prêts de plus de cent millions de sesterces. Tacite , qui admire Germanicus et a peu de sympathie pour Tibère, impute la décision du princeps à sa jalousie à l'encontre des succès obtenus par son neveu.

Inscrivez-vous pour contacter les membres de Rencontre pour mariage!

Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Désiré Nisard - Ils sont considérés comme juifs s'ils épousent un Juif [ 39 ]. La collecte des impôts dans les provinces est confiée aux chevaliers , qui s'organisent en sociétés d'adjudication. Auguste craint également que, après une telle défaite, les Gaulois et les Germains, s'alliant, marchent contre l'Italie. Ces faits ne sont pas corroborés par les autres historiens et Auguste semble être décédé de causes naturelles.

Oversees a number of sponsored initiatives to identify innovations with measurable results to suit unique needs of individuals and campuses, these include: Helps adults gain access to academic credit for formal courses and examinations taken outside traditional degree programs.

ACE Leadership serves individuals and institutions that are eager to seize opportunity and embrace the challenge of serving and leading complex institutions.

Responsible for ACE's development and fund raising activity. Offers programs and services that enhance comprehensive internationalization on U. Conducts research and convenes researchers and policy makers to study issues of interest to ACE members, the media, and the higher education community. Coordinates and publicizes the efforts of the higher education community in representing its concerns to the federal government.

Human Resources at ACE. Provides membership services and information for eligible and member colleges and presidents Membership is open to presidents of degree-granting institutions that are approved by a CHEA-recognized accrediting agency.

Provides guidance to service members, civilians, military education centers, and colleges and universities interpreting military transcripts and documents. Addresses legal issues arising out of the activities of ACE, including advising all departments on legal matters and representing ACE in any legal actions. The office works closely with Government Relations on matters involving legislative and regulatory activities, and supports ACE members through these advocacy efforts and the submission of amicus briefs.

Après la mort de ce dernier et de celle de son fils Drusus II , Tibère favorise la montée du préfet du prétoire Séjan. Il s'éloigne de Rome et se retire sur l'île de Capri. Lorsque le préfet essaie de prendre possession du pouvoir, Tibère le fait destituer et assassiner.

L'empereur ne retourne plus dans la capitale où il est haï jusqu'à sa mort en Caligula , fils de Germanicus et d' Agrippine l'Aînée , lui succède.

Tibère a été durement critiqué par les historiens antiques tels que Tacite et Suétone , mais sa personnalité a été réévaluée par les historiens modernes comme étant celle d'un politicien habile et prudent. Aussi bien par la branche paternelle que maternelle, il appartient à la gens Claudia , une vieille famille patricienne arrivée à Rome lors des premières années de la période républicaine et qui se distingue au cours des siècles par l'obtention de nombreux honneurs et de hautes magistratures [ a 2 ].

Son père est parmi les plus fervents partisans de Jules César , et après sa mort, il se range aux côtés de Marc Antoine , lieutenant de César en Gaule et pendant la guerre civile , et entre en conflit avec Octave , héritier désigné de Jules César.

Après la constitution du Second Triumvirat entre Octave, Antoine et Lépide , et à la suite des proscriptions , les désaccords entre les partisans d'Octave et ceux de Marc Antoine aboutissent à un conflit ouvert et le père de Tibère continue à soutenir l'ancien lieutenant de César.

Avec la guerre de Pérouse suscitée par le consul Lucius Antonius et Fulvie , épouse de Marc Antoine, le père de Tibère rejoint les partisans de Marc Antoine, fomentant des troubles qui se dessinent dans de nombreuses régions de l'Italie.

Après la victoire d'Octave qui réussit à vaincre Fulvie à Pérouse et à rétablir son contrôle sur l'ensemble de la péninsule italienne , le père de Tibère est obligé de fuir avec sa femme et son fils. La famille se réfugie à Naples puis en Sicile , qui est contrôlée par Sextus Pompée. De là, la famille rejoint l' Achaïe où se rassemblent les troupes de Marc Antoine qui ont quitté l'Italie.

Le petit Tibère, obligé de prendre part à l'évasion et à subir les incertitudes du voyage, vit une enfance douloureuse et mouvementée [ a 5 ] jusqu'à l'accord de Brindisi qui rétablit une paix précaire et permet aux partisans de Marc Antoine en fuite de revenir à Rome , son père Tiberius Claudius Nero semblant au départ y avoir arrêté toute action politique [ 2 ].

Le mariage présente aussi un intérêt politique: Octave espère se rapprocher du camp de Marc Antoine alors que le père de Tibère a l'intention, en accordant sa femme à Octave, d'éloigner le rival Sextus Pompée, qui est l'oncle de Scribonia [ 3 ].

Le triumvirat demande pour le mariage l'autorisation du collège des pontifes étant donné que Livie a déjà un enfant et qu'elle en attend un second. Les prêtres accordent le mariage, en demandant, comme unique clause, que soit confirmée la paternité de l'enfant à naître.

Le 17 janvier 38 av. La question de la paternité, en effet, est restée incertaine: Il est ensuite admis que la paternité de Drusus incombe au père de Tibère car Livie et Octave ne se sont pas encore rencontrés lorsque l'enfant est conçu [ 4 ].

Alors que Drusus est élevé par sa mère dans la maison d'Octave, Tibère reste auprès de son père jusqu'à l'âge de neuf ans. Tibère se retrouve dans la maison d'Octave avec sa mère et son frère alors même que les tensions entre Octave et Marc Antoine provoquent un nouveau conflit qui prend fin en 31 av.

À l'âge de quinze ans, il revêt la toge virile , et il est donc initié à la vie civile: Il fait la connaissance de Mécène qui finance des artistes comme Horace , Virgile et Properce. La même passion l'anime pour la composition de textes poétiques, à l'imitation du poète grec Euphorion de Chalcis sur des sujets mythologiques, dans un style tortueux et archaïque, avec une grande utilisation de mots rares et désuets [ a 8 ] , [ 6 ].

Si Tibère doit beaucoup de son ascension politique à sa mère Livie , troisième épouse d' Auguste , ses capacités de commandement et de stratégie ne peuvent cependant pas être mises en doute: En raison de l'absence de réelles écoles qui permettent d'acquérir une expérience militaire, Auguste décide d'envoyer Tibère, âgé de seize ans, en Hispanie en 25 av.

Les deux jeunes gens, qu'Auguste envisage comme possibles successeurs, participent aux phases initiales de la guerre cantabre qui a commencé l'année précédente avec Auguste et qui se termine en 19 av.

Deux ans plus tard, en 23 av. Il s'agit d'une tâche particulièrement délicate puisqu'il est nécessaire d'assurer l'approvisionnement en blé de la ville de Rome, qui compte alors plus d'un million d'habitants, dont deux cent mille d'entre eux ne peuvent survivre que grâce à la distribution gratuite de blé par l'État.

La ville passe par une période de famine en raison d'une crue du Tibre qui détruit de nombreuses cultures dans les campagnes du Latium , empêchant même les navires de rejoindre Rome avec l'approvisionnement nécessaire [ 9 ]. Tibère fait face à la situation avec vigueur: Il est salué comme un bienfaiteur de Rome [ 9 ].

Il est ensuite chargé de contrôler les ergastules , ces lieux souterrains pour les voyageurs et ceux qui cherchent refuge pour échapper au service militaire et qui servent aussi de cachots pour les esclaves [ a 7 ] , [ 9 ].

Il s'agit, cette fois-ci, d'une tâche peu prestigieuse mais tout aussi délicate [ 9 ] , parce que les patrons des lieux se sont rendus odieux auprès de toute la population créant ainsi une situation de tension [ a 7 ].

Au cours de l'hiver 21 - 20 av. En effet, cette région est d'une importance vitale pour l'équilibre politique de l'ensemble de la zone orientale, jouant un rôle d' État tampon entre l' Empire romain à l'ouest et celui des Parthes à l'est, et les deux veulent en faire un État vassal afin d'assurer la protection des frontières contre leur ennemi respectif [ 12 ] , [ 13 ]. Après la défaite de Marc Antoine et l'effondrement du système qu'il a imposé en Orient, l'Arménie est retournée sous l'influence des Parthes, ce qui a favorisé l'accession au trône d' Artaxias II.

Auguste ordonne donc à Tibère de chasser Artaxias dont les Arméniens pro-romains demandent la destitution et d'imposer sur le trône son plus jeune frère, pro-romain, Tigrane. Les Parthes, effrayés par l'avancée des légions romaines , acceptent un compromis et un accord de paix est signé par Auguste arrivé en Orient depuis Samos. Ils restituent les insignes et les prisonniers qu'ils ont en leur possession après la défaite de Crassus lors de la bataille de Carrhes en 53 av.

À son arrivée, Tibère ne peut donc que couronner Tigrane qui prend le nom de Tigrane III au cours d'une cérémonie paisible et solennelle sous la surveillance des légions romaines [ 12 ].

À son retour à Rome, le jeune général est célébré par de nombreuses fêtes et la construction de monuments en son honneur tandis qu' Ovide , Horace et Properce écrivent des vers pour célébrer l'entreprise [ 14 ]. Le plus grand mérite de la victoire revient cependant à Auguste en tant que commandant en chef de l'armée [ 14 ]: Bien qu'Auguste, après la campagne en Orient, ait officiellement déclaré au Sénat qu'il abandonne la politique d'expansion sachant qu'une extension territoriale serait excessive pour l'Empire romain, il décide de réaliser de nouvelles campagnes pour sécuriser les frontières.

Le Princeps senatus se fait aussi accompagner par son beau-fils lors de la campagne punitive au-delà du Rhin contre les tribus des Sicambres et de leurs alliés les Tenctères et les Usipètes , qui, au cours de l'hiver de 17 - 16 av. Drusus a déjà précédemment chassé des territoires italiques les Rhètes mais Auguste décide d'envoyer Tibère afin de résoudre définitivement le problème [ a 25 ].

Les deux hommes attaquent sur deux fronts par une opération d'encerclement de l'ennemi sans leur laisser d'échappatoire. Tibère, qui avance depuis l'ouest, bat les Vendéliques autour de Bâle et du lac de Constance.

C'est en ce lieu que les deux armées se rejoignent et se préparent à envahir la Bavière. L'action conjointe conduite par les deux frères permet d'avancer jusqu'à la source du Danube où ils remportent la victoire définitive sur les Vendéliques [ 17 ]. Ces succès permettent à Auguste d'assujettir les peuples de l'arc alpin jusqu'au Danube, et lui vaut, de nouveau, d'être acclamé imperator tandis que Drusus, le préféré d'Auguste, reçoit plus tard un triomphe pour cette victoire et d'autres.

La nouvelle de la mort du général provoque une nouvelle onde de rébellion chez les populations soumises par Agrippa [ a 29 ] , en particulier les Dalmates et les Breuces. Auguste confie à son beau-fils la tâche de les pacifier. Tibère, prenant le commandement de l'armée en 12 av. Il soumet les Breuces avec l'aide de la tribu des Scordisques soumise peu de temps plus tôt par le proconsul Marcus Vinicius [ a 30 ] , [ a 31 ].

Il prive ses ennemis de leurs armes et il vend comme esclave la majorité des jeunes après les avoir déportés. Il obtient une victoire totale en moins de quatre ans notamment avec l'aide de grands généraux comme Marcus Vinicius, gouverneur de la Macédoine et Lucius Calpurnius Piso. Il met en place une politique de répression très dure contre les vaincus [ a 9 ]. En même temps, sur le front oriental, le gouverneur de la Galatie et Pamphylie , Lucius Calpurnius Piso , est contraint d'intervenir en Thrace car la population, et en particulier les Besses , menacent le souverain thrace, Rhémétalcès I er , allié de Rome [ a 32 ] , [ a 33 ] , [ a 34 ] , [ a 35 ].

Le jeune général est donc fortement impliqué dans la lutte simultanée contre plusieurs peuples ennemis, et il est obligé, à plusieurs reprises, de se déplacer d'un front à l'autre. Ces derniers, harcelés par les peuples soumis à Rome, se rebellent à nouveau. Tibère, qui s'est rendu en Gaule avec Auguste au début de l'année, est donc contraint de retourner sur le front illyrien, pour les affronter et les vaincre à nouveau.

À la fin de l'année, il peut finalement revenir à Rome avec son frère Drusus et Auguste. La longue campagne se conclut, la Dalmatie est désormais intégrée de façon permanente dans l'État romain et elle subit le processus de romanisation. Elle est confiée, comme province impériale , au contrôle direct d'Auguste: Auguste évite dans un premier temps d'officialiser la salutatio imperatoria dont les légionnaires ont acclamé Tibère nommé imperator par ses troupes et il se refuse à rendre les honneurs à son beau-fils ainsi qu'à autoriser la cérémonie du triomphe contre l'avis du Sénat [ a 36 ].

Tibère est autorisé à parcourir la Via Sacra sur un char décoré de l'insigne du triomphe et à célébrer une ovation exceptionnelle [ a 36 ] pénétrer à Rome en char, honneur qui n'avait encore été accordé à personne: Alors qu'il quitte Rome où il a célébré sa campagne victorieuse pour se rendre sur les frontières orientales, Tibère est informé que son frère Drusus , qui se trouve sur les rives de l' Elbe pour lutter contre les Germains [ a 37 ] , est tombé de son cheval, se fracturant le fémur [ 19 ].

L'incident semble banal et est donc négligé. Les conditions de Drusus se dégradent fortement en septembre et Tibère le rejoint à Mogontiacum afin de le réconforter, après avoir parcouru en un seul jour, plus de deux cents miles [ a 38 ].

Drusus, à la nouvelle de l'arrivée de son frère, ordonne que les légions le reçoivent dignement, et il meurt un peu plus tard dans ses bras [ 20 ]. À pied, Tibère conduit le cortège funèbre qui ramène la dépouille de Drusus à Rome [ a 38 ] , [ a 39 ]. Au cours des années 8 - 7 av. Poursuivant des intérêts politiques familiaux, Tibère est poussé par Auguste en 12 av. Tibère est sincèrement amoureux de sa première femme Vipsania et il ne s'en éloigne qu'avec beaucoup de regrets [ N 7 ].

L'union avec Julia connaît d'abord de l'amour et de l'harmonie [ a 39 ] , puis elle se dégrade rapidement après la mort de leur fils, né à Aquilée [ a 39 ]. L'attitude de Julia, entourée de nombreux amants, contraste avec le caractère de Tibère, particulièrement réservé [ 23 ]. De cette façon, Auguste semble vouloir amener à lui son beau-fils, et il peut de plus mettre un frein à l'exubérance de ses jeunes petits-fils, Caius et Lucius César , les fils d'Agrippa, qu'il a adoptés et qui semblent être les favoris pour la succession [ a 47 ].

Malgré cet honneur, Tibère décide de se retirer de la vie politique et de quitter la ville de Rome pour s'en aller dans un exil volontaire sur l'île de Rhodes qui le fascine depuis la période où il y avait séjourné, de retour d'Arménie [ 10 ] , [ a 48 ]. Certains affirment, comme Grant, qu'il est indigné et consterné par la situation [ 22 ] , d'autres estiment qu'il sent le manque de considération d'Auguste à son égard pour l'avoir utilisé comme tuteur de ses deux petits-fils, Caius et Lucius César, les héritiers désignés, en plus d'un malaise grandissant et du dégoût envers sa nouvelle femme [ 25 ].

Cette soudaine décision paraît étrange car elle est prise au moment où Tibère remporte de nombreux succès et alors qu'il est au milieu de sa jeunesse et en pleine santé [ a 49 ].

Auguste et Livie tentent en vain de le retenir et le princeps évoque cette question au Sénat. Tibère, en réponse, décide de cesser de manger et jeûne pendant quatre jours, jusqu'à ce qu'on l'autorise à quitter la ville pour aller là où il veut [ a 49 ]. Les historiens anciens ne donnent pas une interprétation unique de cette curieuse attitude. Suétone résume toutes les raisons qui ont conduit Tibère à quitter Rome:. Quelques-uns pensent que, les enfants d'Auguste étant adultes, Tibère leur abandonna de son plein gré le second rang qu'il avait longtemps occupé, à l'exemple d'Agrippa, qui, lorsque Marcellus eut été appelé aux charges publiques, s'était retiré à Mytilène, pour que sa présence ne lui donnât point l'air d'un concurrent ou d'un censeur.

Tibère lui-même avoua, mais plus tard, ce dernier motif. Désiré Nisard , Pendant toute la durée de son séjour à Rhodes près de huit ans [ 10 ] , Tibère tient une position sobre, évitant de se trouver au centre de l'attention et de prendre part aux événements politiques de l'île sauf dans un seul cas.

En fait il n'a jamais utilisé son pouvoir issu de la puissance tribunitienne dont il est investi [ a 48 ]. Cependant, quand en 1 av. Il reçoit un refus [ a 48 ] et décide alors de faire appel à sa mère qui ne peut rien obtenir d'autre que Tibère soit nommé légat d'Auguste à Rhodes, et donc que sa disgrâce soit en partie cachée [ a 51 ].

Il se résigne donc à continuer à vivre comme un simple citoyen, inquiet et méfiant, évitant tous ceux qui viennent lui rendre visite sur l'île. Tibère, heureux de cette nouvelle, cherche à se montrer magnanime envers Julia, dans une tentative de retrouver l'estime d'Auguste [ a 48 ]. La question arménienne est rouverte.

Tibère l'honore en mettant de côté toutes les rivalités et en s'humiliant, mais Caius, poussé par son ami Marcus Lollius , ferme adversaire de Tibère, le traite avec détachement [ a 51 ]. Ce n'est qu'en 1 ap. À Rome, pendant ce temps, les jeunes nobiles qui soutiennent les deux Césars, ont développé un fort sentiment de haine à l'égard de Tibère, et ils continuent à le voir comme un obstacle à l'ascension de Caius César.

Le même Marcus Lollius, avant le désaccord avec Caius César, s'offre d'aller à Rhodes pour tuer Tibère [ a 52 ] et bien d'autres nourrissent le même projet [ 26 ]. À son retour à Rome, donc, Tibère doit agir avec beaucoup de prudence, sans jamais renoncer à la résolution de retrouver le prestige et l'influence qu'il a perdus au cours de son exil à Rhodes [ N 8 ] , [ 10 ] , [ 27 ].

Juste au moment où leur popularité atteint le niveau le plus élevé, Lucius et Caius César meurent respectivement en 2 et 4 , non sans que Livie soit soupçonnée: Tibère qui, à son retour, a quitté son ancienne maison pour s'installer dans les jardins de Mécène connus aujourd'hui sous le nom de Auditorium Mecenate , peut-être décorés avec des peintures de jardin par Tibère et a évité de participer à la vie publique [ a 53 ] , est adopté par Auguste, qui n'a pas d'autres héritiers.

Le retour de Tibère au pouvoir suprême donne, non seulement au principat une stabilité, une continuité et une harmonie interne mais aussi une nouvelle impulsion à la politique d'Auguste en matière de conquête et de gloire à l'extérieur des frontières impériales [ 31 ]. Tibère veut aussi retrouver la faveur des troupes après une décennie d'absence [ 32 ]. Après un voyage triomphal au cours duquel il est à plusieurs reprises célébré par les légions qu'il a déjà commandées précédemment, Tibère arrive en Germanie, où, au cours de deux campagnes menées entre 4 et 5 , il occupe de manière permanente, par de nouvelles actions militaires, toutes les terres de la zone septentrionale et centrale comprises entre le Rhin et l' Elbe [ 33 ].

En 4 , il soumet les Cananefates , les Chattuares et les Bructères , et place sous domination romaine les Chérusques qui s'en étaient soustraits. Avec le légat Caius Sentius Saturninus , il décide d'avancer encore plus dans les territoires germaniques et passe au-delà de la Weser , et en 5 , il organise une opération de grande envergure qui implique l'utilisation de forces terrestres et de la flotte de la mer du Nord.

Assisté des Cimbres , des Chauques et des Sénons , qui ont été forcés de déposer les armes et de se rendre à la puissance de Rome, Tibère peut étreindre dans un étau meurtrier les redoutables Lombards [ a 56 ] , [ 34 ]. Le dernier acte nécessaire est celui d'occuper la partie méridionale de la Germanie et la Bohême des Marcomans de Marobod afin de compléter le projet d'annexion et de faire du Rhin à l'Elbe, la nouvelle frontière [ 31 ] , [ a 57 ].

Tibère conçoit un plan d'attaque impliquant l'utilisation de plusieurs légions lorsqu'une révolte éclate en Dalmatie et en Pannonie ce qui arrête l'avancée de Tibère et de son légat Caius Sentius Saturninus en Moravie. Le déclenchement de la révolte en Pannonie et en Dalmatie, empêche les légions de l'Illyrie de rejoindre celles de Germanie et il y a le risque que Marobod s'allie aux rebelles pour marcher sur Rome: Tibère, qui est à quelques jours de marche de l'ennemi, conclut hâtivement un traité de paix avec le chef marcoman et se dirige au plus vite en Illyrie [ a 55 ] , [ 35 ].

Après quinze années de paix relative, en 6 , l'ensemble du secteur dalmate et pannone reprend les armes contre le pouvoir de Rome [ 31 ]: En raison de la crainte d'autres révoltes dans tout l'Empire, le recrutement de soldats devient problématique, de nouvelles taxes sont mises en place pour répondre à l'urgence [ 31 ].

Tibère envoie ses lieutenants en avant-garde afin de débarrasser la route des ennemis au cas où ils auraient décidé de marcher contre l'Italie [ a 61 ]: Tibère arrive sur le théâtre des opérations vers la fin de l'année lorsqu'une grande partie du territoire, à l'exception des places-fortes, est aux mains des rebelles, et la Thrace entre aussi en guerre aux côtés des Romains.

Après avoir rejoint les forces armées, Tibère inflige des défaites successives à ses ennemis, rétablissant l'hégémonie romaine sur la vallée de la Save et consolidant les conquêtes obtenues grâce à la construction de plusieurs forts. En prévision de l'hiver, il sépare les légions, il en conserve cinq avec lui à Sisak et envoie les autres protéger les frontières [ a 64 ].

À la suite de la défaite, Baton de Pannonie trahit Pinnes en le donnant aux Romains mais il est par la suite capturé et exécuté par ordre de Baton de Dalmatie qui prend également le commandement des forces de la Pannonie [ a 65 ].

Un peu plus tard, Marcus Plautius Silvanus réussit à vaincre les Breuces de Pannonie qui étaient parmi les premiers à se rebeller [ a 66 ]. Débute alors l'invasion romaine en Dalmatie , Tibère dispose ses troupes pour être en mesure de lancer l'attaque finale de l'année suivante. En 9 , Tibère reprend les hostilités en divisant l'armée en trois colonnes et en mettant Germanicus à la tête de l'une d'entre elles. Il le rejoint dans la ville d' Andretium où les rebelles se rendent, mettant fin après quatre ans, au conflit [ a 68 ].

Par cette victoire, Tibère est encore une fois acclamé imperator et il obtient le triomphe qu'il célèbre seulement un peu plus tard [ a 69 ] , alors qu'à Germanicus sont accordés les honneurs du triomphe ornamenta triumphalia [ a 70 ].

En 9 , après que Tibère eut défait avec succès les rebelles dalmates, l'armée romaine stationnée en Germanie et dirigée par Varus [ a 71 ] , est attaquée et battue dans une embuscade tendue par une armée dirigée par le germain Arminius alors qu'il traverse la forêt de Teutobourg.

Trois légions, composées des hommes les plus expérimentés sont totalement anéanties [ a 72 ] , et les conquêtes romaines au-delà du Rhin sont perdues car elles restent privées d'une armée de garnison pour les garder. Auguste craint également que, après une telle défaite, les Gaulois et les Germains, s'alliant, marchent contre l'Italie. La décision du souverain marcoman Marobod est importante, et il reste fidèle aux pactes passés avec Tibère en 6 et refuse l'alliance avec Arminius.

Tibère, après avoir pacifié l'Illyrie, rentre à Rome où il décide de reporter la célébration du triomphe de manière à respecter le deuil imposé par la défaite de Varus [ a 73 ].

Le peuple aurait voulu qu'il prenne un surnom, comme le Pannonique Pannonicus , l'Invincible Invictus ou le Pieux Pius , qui permettrait de se souvenir de ses grandes entreprises. Auguste, pour sa part, rejette la demande en répondant que, un jour, il prendrait lui aussi le titre d' Auguste [ a 73 ] , puis il l'envoie sur le Rhin afin d'éviter que l'ennemi germanique attaque la Gaule romaine et que les provinces, à peine pacifiées, puissent se révolter de nouveau à la recherche de leur indépendance.

Arrivé en Germanie, Tibère peut mesurer la gravité de la défaite de Varus et ses conséquences qui empêchent d'envisager une nouvelle reconquête des terres qui vont jusqu'à l' Elbe [ a 74 ] , [ a 75 ]. Il adopte, par conséquent, une conduite particulièrement prudente prenant toutes les décisions avec le conseil de guerre et évitant de faire appel, pour la transmission des messages, à des hommes du cru comme interprètes.

De la même façon il choisit avec soin les endroits où installer les camps afin d'éviter tout risque d'être victime d'une nouvelle embuscade [ a 74 ].

Il met en place, pour les légionnaires, une discipline de fer, punissant de manière très sévère tous ceux qui transgressent les ordres [ a 76 ]. Par cette stratégie, il obtient un grand nombre de victoires et maintient la frontière le long du Rhin en s'assurant de la fidélité à Rome des peuples germaniques, parmi lesquels les Bataves , les Frisons et les Chauques qui habitent ces lieux [ a 76 ].

La succession est l'une des plus grandes préoccupations de la vie d'Auguste. Il est souvent atteint de maladies qui font craindre, à maintes reprises, une mort prématurée. Le princeps épouse en 42 av. Clodia Pulchra , belle-fille de Marc Antoine , qu'il répudie l'année suivante pour épouser Scribonia et peu après Livie.

Agrippa décède avant Auguste en 12 av. Auguste, par conséquent, ne peut qu'adopter Tibère, parce que le seul autre descendant direct masculin encore en vie, le fils d'Agrippa, Agrippa Postumus , paraît brutal et dépourvu de toutes qualités, et il est pour cela envoyé dans l' île de Pianosa [ a 80 ] , [ a 81 ] , [ a 82 ]. Selon Suétone [ a 83 ] , Auguste, bien que plein d'affection envers son beau-fils, critique souvent certains aspects, mais il choisit de l'adopter pour plusieurs raisons:.

Désiré Nisard - Il est élevé au rang effectif de corégent avec Auguste [ 22 ] , [ 38 ]: En 14 , Auguste, désormais proche de la mort, appelle auprès de lui Tibère sur l' île de Capri: C'est là qu'est décidé que Tibère se rendra de nouveau en Illyrie pour se consacrer à la réorganisation administrative de la province. Les hommes repartent ensemble à Rome, mais Auguste, saisi par une soudaine maladie, est contraint de s'arrêter dans sa villa de Nola , l' Octavianum , tandis que Tibère poursuit jusqu'à Rome et part pour l'Illyrie, comme cela est convenu [ 40 ].

Alors qu'il s'approche de la province, Tibère est rappelé en urgence parce que son beau-père, qui ne s'est plus déplacé de Nola, est désormais mourant [ a 83 ]. Selon Suétone , l'héritier rejoint Auguste et les deux ont un dernier entretien avant la mort du prince [ a 83 ]. Selon d'autres versions, au contraire, Tibère arrive à Nola quand Auguste est déjà mort.

Dion Cassius ajoute que Livie provoque la mort de son mari par empoisonnement, si bien que Tibère arrive à Nola quand Auguste est déjà mort [ a 85 ]. Tacite mentionne une rumeur selon laquelle c'est Livie qui aurait tué Auguste parce qu'il s'était récemment rapproché de son neveu Agrippa Postumus , craignant que la succession de Tibère puisse être remise en question [ a 86 ].

Ces faits ne sont pas corroborés par les autres historiens et Auguste semble être décédé de causes naturelles. Tibère annonce la mort d'Auguste alors qu'arrive la nouvelle du mystérieux assassinat d' Agrippa Postumus par le centurion chargé de sa garde. Craignant d'éventuels attentats sur sa personne, Tibère se fait escorter par des militaires, et il convoque le Sénat pour le 17 septembre afin de discuter des funérailles d'Auguste et de la lecture de son testament.

Auguste laisse comme héritiers de son patrimoine Tibère et Livie qui prend le nom d' Augusta , mais il fait également de nombreux dons au peuple de Rome et aux légionnaires présents dans les armées [ a 89 ] , [ a 90 ]. Les sénateurs décident de réaliser des funérailles solennelles au princeps défunt, le corps est incinéré au Champ de Mars [ a 91 ] , et ils commencent à prier Tibère d'assumer le rôle et le titre de son père, et donc de gouverner l'Empire romain.

Tibère d'abord refuse, selon Tacite [ a 92 ] et Suétone [ a 93 ] , voulant être supplié par les sénateurs afin que le gouvernement de l'État ne semble pas prendre une forme autocratique mais que le système républicain reste, au moins formellement, intact. À la fin, Tibère accepte l'offre du Sénat, avant d'en irriter les mêmes esprits [ 37 ] , probablement s'étant rendu compte qu'il y a l'absolue nécessité d'une autorité centrale: L'argument avancé par les auteurs pro-Tibère est plus probable: Tibère reste empereur pendant plus de vingt ans, jusqu'à sa mort en Son premier acte est de ratifier la divinisation de son père adoptif, Auguste Divus Augustus , comme cela fut fait précédemment pour Jules César , en confirmant aussi le legs aux soldats [ 38 ] , [ 43 ].

Dès le début de son principat, Tibère se trouve devoir vivre avec l'important prestige que Germanicus , le fils de son frère Drusus qu'il a adopté sur l'ordre d'Auguste, acquiert auprès de tout le peuple de Rome [ a 95 ]. Sa popularité est telle qu'il aurait pu prendre le pouvoir en chassant son père adoptif dont l'accession au principat s'est accompagnée de la mort de tous les autres parents qu'Auguste a indiqués comme héritiers [ a 96 ].

Le ressentiment [ a 97 ] conduit Tibère à donner à son fils adoptif une mission particulière en Orient de manière à l'éloigner de Rome. Tibère, cependant, n'a aucune confiance en Germanicus, qui en Orient, se serait trouvé sans aucun contrôle et exposé à l'influence de son entreprenante femme Agrippine l'Aînée.

Il décide donc de placer à ses côtés un homme de confiance [ 46 ]: Germanicus part en 18 pour l'Orient avec Piso qui est nommé gouverneur de la province de la Syrie [ a 98 ]. Germanicus, revient en Syrie en 19 , après avoir résidé en Égypte au cours de l'hiver. Peu de temps après le départ de Piso, Germanicus tombe malade et meurt après de longues souffrances, à Antioche , le 10 octobre [ a 96 ].

Avant de mourir, Germanicus exprime sa conviction d'avoir été empoisonné par Piso et adresse une dernière prière à Agrippine afin qu'elle venge sa mort [ a ].

Après les funérailles, Agrippine rentre à Rome avec les cendres de son mari où la peine de tout le peuple est grande [ a ]. Tibère, pour éviter d'exprimer publiquement ses sentiments, n'assiste même pas à la cérémonie au cours de laquelle les cendres de Germanicus sont placées dans le mausolée d'Auguste [ a ]. En fait, Germanicus pourrait être décédé de mort naturelle, mais sa popularité croissante accentue l'événement, qui est également amplifié par l'historien Tacite [ 43 ].

Dès le début, une suspicion s'installe alimentée par les paroles prononcées par Germanicus mourant qui accuse Piso d'avoir provoqué sa mort en l'empoisonnant. Ainsi, la rumeur d'une participation de Tibère se propage, presque comme l'instigateur de l'assassinat de Germanicus, ayant choisi personnellement d'envoyer Piso en Syrie [ 44 ] , [ a ] , [ 47 ]. Lorsque Piso est jugé, accusé d'avoir commis, également, de nombreux délits, l'empereur tient un discours très modéré dans lequel il évite de prendre position pour ou contre la condamnation du gouverneur [ a ].

Piso ne peut pas être poursuivi pour un empoisonnement qui apparaît même pour les accusateurs impossible à prouver, et le gouverneur, certain d'être condamné pour d'autres délits qu'il a commis, décide de se suicider avant que soit prononcé un verdict [ N 9 ] , [ 44 ] , [ a ].

La popularité de Tibère sort amoindrie de cet épisode car Germanicus était très aimé. Tacite écrit de lui, cent ans après sa mort [ a ]:. Jean-Louis Burnouf , Les deux personnages ont des manières de faire très différentes: Tibère se distingue par sa froideur, sa réserve et son pragmatisme, tandis que Germanicus se fait remarquer par sa popularité, sa simplicité et sa fascination [ a 96 ].

La mort de Germanicus ne fait que donner un aspect négatif au personnage du princeps dans l'historiographie [ 48 ].

Il a seulement un an de moins que le défunt et il est aussi intelligent, comme cela apparaît clairement dans la façon dont il fait face à la révolte en Pannonie. Pendant ce temps, Séjan , nommé préfet du prétoire aux côtés de son père en 16 , réussit rapidement à gagner la confiance de Tibère. Séjan voit également croître énormément son pouvoir lorsque les neuf cohortes prétoriennes sont regroupées dans la ville de Rome, près de la porte Viminale [ a ]. Entre Séjan et Drusus s'installe une situation de rivalité [ 50 ] , et le préfet commence à réfléchir à la possibilité d'assassiner Drusus et les autres successeurs possibles de Tibère [ a ].

Il séduit la femme de Drusus, Livilla , et a avec elle une relation [ a ]. Peu après, en 23 , Drusus meurt empoisonné, et le public suspecte, sans aucun fondement, que Tibère aurait pu ordonner le meurtre de Drusus, mais il semble plus probable que Livilla soit seule impliquée [ a ].

Huit ans plus tard, Tibère apprend que son fils a été assassiné par sa belle-fille Livilla et son conseiller dans lequel il plaçait toute sa confiance, Séjan [ 51 ] , [ 52 ]. Tibère se trouve une fois de plus, à l'âge de 64 ans , sans héritier, parce que les jumeaux de Drusus, nés en 19 , sont trop jeunes, et que l'un d'entre eux est décédé peu après son père.

Il choisit de proposer comme successeur les jeunes fils de Germanicus qui ont été adoptés par Drusus et qu'il place sous la protection des sénateurs. Séjan a, alors, de plus en plus de pouvoir, de sorte qu'il espère devenir empereur après la mort de Tibère.

Il commence une série de persécutions envers les enfants et la femme de Germanicus, Agrippine [ a ] , puis contre les amis de Germanicus et beaucoup d'entre eux sont contraints à l'exil ou choisissent le suicide pour éviter une condamnation [ a ]. Tibère, attristé par la mort de son fils et excédé par l'hostilité de la population de Rome, décide de se retirer d'abord en Campanie en 26 , puis à Capri l'année suivante, sur les conseils de Séjan, pour ne plus jamais revenir à Rome [ 51 ] , [ a ].

Il a déjà soixante-sept ans et il est probable que l'envie de s'éloigner de Rome le tente déjà depuis un certain temps. Il semble qu'après avoir vu son fils mourir, il ait parlé de sa démission.

Il ne peut plus supporter de voir des gens autour de lui qui lui rappellent Drusus, sans oublier la proximité de Livie qui lui est devenue insupportable.

Une maladie qui le défigure augmente sa susceptibilité mais son retrait est une très grave erreur, bien qu'il continue à gérer les problèmes de l'Empire depuis Capri [ 53 ]. Le préfet du prétoire, pendant ce temps, profitant de la pleine confiance de l'empereur [ 54 ] prend le contrôle de toutes les activités politiques, devenant le représentant incontesté de la puissance impériale [ 51 ].

Il réussit également à convaincre le princeps de concentrer l'ensemble des neuf cohortes prétoriennes , auparavant réparties entre Rome et les autres villes italiques, dans Rome dans la caserne de la Garde prétorienne à sa disposition, alors que Tibère a quitté Rome [ 55 ]. Tibère, cependant, se tient informé de la vie politique de Rome, et il reçoit régulièrement des notes qui l'informent des discussions menées au Sénat.

Il peut, grâce à la création d'un véritable service postal, exprimer son point de vue, et il est également en mesure de donner des ordres à ses émissaires à Rome [ 56 ]. L'éloignement de Tibère de Rome conduit à une progressive diminution du rôle du Sénat au profit de l'empereur et de Séjan [ 56 ]. Le préfet du prétoire commence à persécuter ses opposants, les accusant de lèse-majesté afin de les éliminer de la scène politique [ 57 ]. Cette situation conduit à la création d'un climat de suspicion généralisée qui, à son tour, provoque de nouvelles rumeurs sur la participation de l'empereur aux nombreux procès politiques intentés par Séjan et ses collaborateurs [ 58 ].

En 29 , lorsque Livie qui, avec son caractère autoritaire, a toujours influencé le gouvernement [ 59 ] , meurt à l'âge de 86 ans , son fils refuse de retourner à Rome pour les funérailles et interdit sa divinisation [ 51 ] , [ a ]. Agrippine, accusée d'adultère, est expulsée sur l' île Pandataria où elle meurt en 33 [ 51 ] , [ 61 ]. Le projet de Séjan a précisément pour objectif de s'assurer de la succession de l'empereur.

Après avoir éliminé les descendants directs de Tibère, le préfet est désormais le seul candidat à la succession, et il tente en vain de devenir parent de l'empereur par son mariage avec la veuve de Drusus, Livilla [ a ].

Il commence à viser l'attribution de la puissance tribunitienne qui aurait officiellement permis sa nomination suivante en tant qu'empereur, le rendant ainsi sacré et inviolable, et il obtient, en 31 , le consulat avec Tibère [ 51 ] , [ 62 ]. Dans le même temps, la veuve de Nero Claudius Drusus , Antonia Minor , se fait la porte-parole des sentiments d'une grande partie de la classe sénatoriale et dénonce dans une lettre à Tibère toutes les intrigues et les actes de sang dont Séjan, qui est en train d'ordonner une conspiration contre l'empereur, est responsable [ 63 ].

Afin de ne pas éveiller les soupçons, l'empereur nomme Séjan pontife , promettant de lui donner au plus tôt la puissance tribunitienne. En même temps, Tibère quitte la charge de consul ce qui oblige Séjan à y renoncer aussi. Le 17 octobre 31 enfin, Tibère, nomme secrètement préfet du prétoire et chef des cohortes urbaines le préfet de Rome , Macron.

Il l'envoie à Rome avec l'ordre de se mettre d'accord avec Lacon , préfet des vigiles , et avec le nouveau consul désigné Publius Memmius Regulus , afin de convoquer le lendemain le Sénat dans le temple d'Apollon , sur le mont Palatin. Ainsi, Tibère obtient l'appui des cohortes urbaines et des vigiles contre une éventuelle réaction des prétoriens en faveur de Séjan.

Quand Séjan arrive au Sénat, il est informé par Macron de l'arrivée d'une lettre de Tibère annonçant l'attribution de la puissance tribunitienne [ 64 ].

Ainsi, pendant que Séjan, jubilant, prend place parmi les sénateurs, Macron, resté en dehors du temple, éloigne les prétoriens de garde, les remplaçant par les vigiles de Lacon.

Puis, confiant la lettre de Tibère au consul pour qu'il la lise devant le Sénat, il rejoint la caserne de la Garde prétorienne pour annoncer sa nomination comme préfet du prétoire [ 64 ]. Dans cette lettre, délibérément très longue et très vague, Tibère évoque différents sujets, tantôt louant Séjan, tantôt le critiquant, et à la fin seulement, l'empereur accuse le préfet de trahison, ordonnant sa destitution et son arrestation [ 64 ]. Séjan, consterné par la tournure inattendue, est immédiatement emmené, enchaîné par les vigiles et peu après sommairement jugé par le Sénat qui s'est réuni au temple de la Concorde: La sentence est exécutée la nuit même dans la prison du Tullianum par strangulation, et le corps du préfet est laissé à la population qui le traîne dans les rues de la ville [ 65 ].

À la suite des mesures prises par Séjan à l'encontre d'Agrippine et de la famille de Germanicus, le peuple a développé une forte aversion envers le préfet [ a ]. Le Sénat déclare le 18 octobre fête publique et ordonne l'érection d'une statue à la Liberté. Quelques jours plus tard, les trois jeunes fils du préfet sont sauvagement étranglés dans la prison du Tullianum [ 65 ]. Son ex-femme, Apicata , se suicide après avoir envoyé une lettre à Tibère révélant les fautes de Séjan et de Livilla à l'occasion de la mort de Drusus [ 66 ].

Livilla est jugée, et pour éviter une condamnation certaine, elle se laisse mourir de faim [ 66 ]. Après la mort de Séjan et de sa famille, une série de procès à l'encontre des amis et collaborateurs du défunt préfet provoque leur condamnation à mort ou les contraint au suicide [ 67 ]. Tibère passe la dernière partie de son règne sur l' île de Capri , entouré par des hommes de savoir, des avocats, des écrivains et même des astrologues [ 68 ].

Il fait construire douze maisons pour ensuite vivre dans celle qu'il préfère, la villa Jovis. Tacite et Suétone racontent qu'à Capri, Tibère laisse libre cours à ses vices, s'abandonnant à ses désirs effrénés mais il semble plus probable que Tibère ait maintenu sa coutumière réserve, évitant les excès comme il l'a toujours fait [ 69 ] et sans négliger ses devoirs envers l'État et continuant à travailler dans son intérêt [ 68 ].

Reste donc exclu du testament, le frère de Germanicus, Claude , qui est considéré comme inadapté au rôle de princeps en raison de sa faiblesse physique et de doutes sur sa santé mentale [ 70 ].

Le favori à la succession semble être immédiatement le jeune Caius, plus connu sous le nom de Caligula, parce que Tiberius Gemellus, également soupçonné d'être le fils de Séjan en raison de ses relations adultères avec l'épouse de Drusus, Livilla [ 71 ] , a dix ans de moins: Le préfet du prétoire Macron fait preuve de sympathie à l'égard de Caius, gagnant par tous les moyens sa confiance [ 71 ].

En 37 , Tibère quitte Capri, comme il l'a fait précédemment, peut-être avec l'idée de revenir enfin à Rome pour passer ses derniers jours. Effrayé par les réactions que la population pourrait avoir, il s'arrête à seulement sept mille de Rome et décide de repartir vers la Campanie [ 71 ].

Il est saisi d'une maladie et transporté dans la villa de Lucullus à Misène.

Imsges: rencontre homme ouagadougou

rencontre homme ouagadougou

Rhescuporis est jugé et condamné à une peine de confinement pour le meurtre de Cotys, et il meurt un peu plus tard alors qu'il se trouve à Alexandrie [ a ].

rencontre homme ouagadougou

Il s'éloigne de Rome et se retire sur l'île de Capri. Quand Séjan arrive au Sénat, il est informé par Macron de l'arrivée d'une lettre de Tibère annonçant l'attribution de la puissance tribunitienne [ 64 ].

rencontre homme ouagadougou

Rhescuporis est ouagaodugou et condamné à une peine de confinement pour le meurtre de Cotys, et il meurt un peu plus tard alors qu'il se trouve à Alexandrie [ a ]. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Mischlinge au premier degré doivent demander une autorisation pour épouser rencontres libreville non-Juif ou un métis au second degré, ce qui devient impossible à partir d'octobre Il reste possible que l'empereur ait donné libre cours à ses vices pendant le séjour sur l'île, mais il est peu probable que, après s'être distingué par un comportement modéré, il se soit abandonné aux rencontre homme ouagadougou décrits par les historiens [ ]. Dans le même temps, la haine que Rome fomente auprès des Parthes envers le roi Rencontre homme ouagadougou le contraint à présentation site de rencontre le trône et à se retirer tandis que le trône passe à l'Arsacide Tiridate [ rencontre homme ouagadougou ].