Grève dans les Ehpad, Buzyn défend les efforts de l'Etat

Grève dans les Ehpad, Buzyn défend les efforts de l'Etat

rencontre inter ehpad

Un cadre de vie convivial et adapté favorise les échanges au rez-de-chaussée et le respect de la vie privée aux étages. Les résidents étaient bien nourris car c'est moi qui allait chercher tous les matins à la cuisine le menu du jour. Emploi seniors et retraités. En quoi pensez vous que votre travail est thérapeutique en tant qu'animatrice? Est-ce utile et un avantage de le posséder? Je me centrerai juste sur l'atelier cuisine dont il est question ici de manière à ce qu'on ne parte pas dans tous les sens. Tout cela est malheureusement vrai.

Accès membre

Mais commençons par nous occuper de nos aînés parfois très trop pauvres, et de nos SDF qui meurent de froid l'hiver dans la rue. Et y a t il des offres d'emploi pour ce diplôme? Il y a forcément des manquements. Une équipe bien encadrée , soudée , qui travaille main dans la main entraine une meilleure prise en charge des résidents. Témoignez pour Notre Temps!

Je souhaite de tout mon coeur que Notre Temps gagne la bataille. J'aurais bien voulu que Notre Temps obtienne l'exonération de l'augmentation de la CSG sur l'assurance-vie pour les plus de 80 ans qui vont bientôt avoir besoin de leur capital pour payer ces EHPAD ou pour adapter leur logement. Anonyme 05 novembre à Bonjour, j'ai ma maman de 95 ans qui était en maison de retraite à Epinay sur Seine, depuis 10 ans, au mois de décembre elle a subit de la maltraitance on lui a cassé le femur, tout la week end ma maman a souffert ni le personnel soignant ni le docteur ni la direction on bouger, ils étaient trop occupé à faire le repas de Noel, je signale que ma maman est invalide, ne marche pas, donc elle n'est pas tombé, elle ne s'est pas cogné non plus, quand je lui es rendu visite avec mon frère, elle a pleuré tellement qu'elle avait mal, j'ai aussitôt appeler l'infirmière et les aides-soignantes pour leurs demander comment se fessait-il que la jambe de ma maman était doublé de volume avec des hématomes du haut de la cuisse jusqu'en bas, les aides-soignantes m'ont répondu que ma maman s'était plaint depuis le samedi au réveil mais personne ne la entendu.

Tout a été dit, manque de temps, incompétence, manque de ressources, coût excessif difficilement supportable surtout quand le conjoint doit aussi vivre à côté! Il y a attrapé un vilain rhume, non détecté et non soigné, qui a dégénéré en infection pulmonaire, dont il est décédé peu de temps après sa sortie de l'établissement.

Ce n'est que le résultat de ce que nous avons pu malheureusement constater sur place: Cette expérience a été des plus traumatisantes, et je ne la souhaite à personne C'est dommage qu'il faut attendre pour parler des problèmes dans les ehpad A partir de 17h le soir nous étions deux aides soignants et un ash pour s'occuper de 50 résidents dépendants..

Luc Edrem 05 novembre à Le pays doit le respect aux personnes âgées à tous les résidents de l'EPHAD et il faut que le climat change. Des contrôles doivent être faits sur la sécurité sur les services rendus pour éviter que nos aînés souffrent du manque de dignité et du mépris affiché à leur égard.

Des sociétés côtées en bourse essaient de prospérer sur la misère des autres et affichent des dividendes importants pour leurs actionnaires. Les EPHAD les maisons de retraite doivent être au centre des préoccupations de nos gouvernants nationaux et locaux car la qualité d'un pays se mesure au respect qu'il a pour ses aînés. Plus de profits démesurés dans les EPHAD et les maisons de retraites pour une poignée d'actionnaires privilégiés mais des services rendus à tous pour le bonheur des personnes âgées de leurs descendants.

Bonsoir, Le problème des EHPAD sous-tend une politique volontaire de spoliation des vieux et de leur épargne parce que ses caisses de Sécurité Sociale et de retraite sont vides faute de cotisants.

Que ferons-nous quand il aura dilapidé toutes nos richesses? Sur RTL, ce matin, des employeurs se plaignaient de ne pas trouver de candidats qualifiés et… motivés.

Ces derniers resteront chômeurs et coûteront encore longtemps à la société et… aux vieux. A qui la faute? Depuis ma jeunesse, nous avons subi des politiques aberrantes et surpayé de hauts responsables incompétents et leurs collaborateurs qui se sont montrés impérieux, menteurs, ou vendus aux lobbies à quoi servent les grandes écoles qui produisent de tels politiciens et combien coûtent-elles? Ils perçoivent maintenant des pensions de retraite conséquentes … sans parler de leurs pantouflages gratifiants.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, mais… tout de même! A propos des GIR. Au surplus, il y a un délai de carence avant de recevoir le premier versement et je crains bien de ne jamais rien toucher!

Pour nous défendre, il faudrait peut-être mettre à jour nos interprétations sur la notion citoyenne de la vieillesse. Qui est propriétaire de l'épargne: Le fait de recevoir une pension prouve que nous avons travaillé n'en déplaise à M. Macron A quoi servent les ARS qui tolèrent la maltraitance des invalides? On paie des fonctionnaires quji ne font pas leur travail On a le droit de choisir son médecin traitant en maison de retraite, mais les médecins, écoeurés, ne veulent pas venir.

Le prélèvement d'organes ne devrait avoir lieu que sur demande préalable faite par le défunt et pas le contraire La généralisation de l'euthanasie m'inquiète: Le turn-over alimente les dépôts de garantie je crois. Qui vérifie si les contrats de protection future sont bien exécutés?

Alors qu'on n'est plus vigilant, le protecteur peut mourir, déménager, divorcer A qui peut s'adresser une personne isolée engloutie dans une maison de retraite si on déclare un peu vite qu'elle n'a plus sa tête?

Faudrait-il nationaliser les résidences qui engraissent des actionnaires? Il nous faut un ministère des vieux M. Macron nous décridibilise dans l'esprit des jeunes qui en viennent à manifester de l'agressivité à notre égard, disant que, eux, ils n'auront pas de retraite. Il faudrait enseigner l'empathie dans les écoles. Ayant une proche qui travaille dans un EHPAD je suis au courant de la situation Même si on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier.

Il est évident que les résidents ont autant besoin qu'on leur parle qu'on les sorte ne serait ce que dans le jardin quand le temps le permet que d'être lavés et nourris. Je dirais aussi que les familles ne se préoccupent pas beaucoup de leurs parents de nos jours et que des visites régulières s'imposent lorsqu'on a un peu de coeur. Je voudrais également mettre l'accent sur le prix de ces hébergements.

Beaucoup de personnes de ma connaissance ont du vendre leur maison acquise souvent au prix de beaucoup de privation et qu'elles auraient tellement souhaiter laisser à leurs enfants. Pour des soins souvent en dessous de ce qu'on peut attendre c 'est beaucoup trop cher. EH ben , votre Ehpad,chouchoutez le ,pour qu'il dure, parce que je peux vous dire que ma petite fille travaillait dans un Ehpad,je vous passe les détails c'est horrible, elle a du changer de travail Parfaitement d'accord avec vous, Choco,je connais bien le problème pour avoir travaillé en maison de retraite pendant 22 ans, tout est lamentable ,solitude,indifférence,rudesse,je n'en suis pas remise et je suis à la retraite depuis 8 ans.

Il faut que les familles réagissent, visites régulières auprès de leur parent, et ne pas craindre de dire ce qu'il ne va pas Rien que de me remémorer tout ça j'en pleurerai, bon sang un peu d'attention, une parole douce, une caresse ne demandent pas grand temps à donner mais c'est si bon à recevoir. N'oublions pas un jour se sera NOUS. Dans les départements, on peut contacter les agences régionales de santé ARS qui sont chargées de surveiller les établissements et puis, il y a aussi Jacques Toubon, défenseur des droits il a un représentant par département Cagoumont 30 octobre à Je suis la fille d'une maman de bientôt 98 ans!

Le personnel fidèle fait le maximum pour elle mais pendant les vacances de Juin à Octobre , il y a beaucoup d'intérimaires. Ce sont des jeunes qui débutent bien souvent: Il y a eu déjà quatre chutes dont une qui a failli tourner au drame car la jeune n'avait pas la capacité physique ni la connaissance pour gérer et anticiper les chutes.

Bref du souci permanent,avec en plus un généraliste que nous n'avons pas choisi car très peu de médecins accepte de travailler en plus de leur clientèle en EHPAD s'il y a quelques kms à faire. Même en ayant vu la spécialiste qui suit ma mère, il ne tient pas compte des remarques et de la prescription qu'elle a mise au point.

Je dois me battre pour faire respecter celà et le médecin Coordonnateur ,vous dit oui bien sûr ,je m'en occcupe,mais apparemment c'est sans efficacité sur ce généraliste.

Voilà, le quotidien qui ,je reconnais pourrait par expérience professionnelle être PIRE.!! Il se développe la Silver Economie: Les placements financiers dans ce secteur sont très lucratifs! Pour obtenir des bénéfices et de la rentabilité, on vise à réduire les coûts: Le gouvernement actuel favorisera ce marché privé et fermera pudiquement les yeux sur une régulation, des contrôles.

Tine95 30 octobre à Bonjour à toutes et tous. J'ai les mêmes problèmes que vous et pas grand chose à rajouterd'autant qu'il est très difficile d'écrire probablement à cause des publicités Répondre. Je suis sidérée de lire tous vos témoignages sur les EHPAD mais je crois qu'il ne faut pas généraliser et je pense que tout doit dépendre de la Direction de l'établissement et des équipes soignantes!

Michelle 30 octobre à Merci de nous donner la possibilité d'exprimer nos doutes sur la qualité des soins et du suivi en EHPAD. Ma maman y séjourne et j'ai pu leur dire ma réprobation concernant certains points: Je dois à chaque fois intervenir pour signaler ce qui ne va pas, ce qui fait dire que si je n'étais pas là pour "veiller au grain" je me demande ce qu'il adviendrait.

Elle souffre du dos et il est impossible de trouver un kiné qui accepte de lui faire de la physiothérapie à la maison de retraite, questions d'hygiène?

Elle refuse d'amener son matériel portatif! Sur les questions d'hygiène personne ne s'occupe de savoir si elle se change régulièrement et j'ai remarqué qu'elle portait souvent les mêmes vêtements pendant plus d'une semaine. Le linge sale s'accumule souvent dans la salle d'eau, souffrant d'un début de sénilité apparenté Alzheimer elle cache ses protections dans les tiroirs que je retrouve lors de mes visites Niveau alimentation les pâtes, riz, flans et autres reviennent plus souvent que légumes verts et fruits J'ai eu discussion avec la cadre santé qui m'a dit prendre en compte mes demandes mais je n'ai aucune confiance.

Bonjour, et merci de nous donner la parole sur ce sujet si difficile. Il faut effectivement des crédits supplémentaires pour la gestion de ces établissements et pouvoir embaucher plus de personnel.

Mais ce personnel devrait être beaucoup plus "qualifié" car c'est un travail certes parfois ingrat et difficile, mais le manque d'humanité de certains est simplement scandaleux. Il faudrait, pendant leurs études, les mettre en "situation". Ils devraient prendre la place de ces personnes âgées, diminuées et sans défense, pendant plusieurs jours, pour pouvoir comprendre la détresse de leurs patients, et celle de leurs familles qui ne sont pas écoutées. En général, les enfants connaissent bien leurs parents et savent ce qui est bon pour eux.

Ne serait-ce qu'une sieste! Pour faire ce métier si difficile, la sélection du personnel devrait être plus stricte. Et des contrôles "surprises" devraient être faits par les Organismes compétents. Quand elle sonne, personne ne vient, elle se déplace seule et tombe parce qu'elle a des vertiges.

Elle n'a pas été soignée pour une cystite et à dû être hospitalisée pour infection urinaire. A de gros problèmes aux jambes, des démangeaisons terribles et les infirmières la laisse dans cet état des semaines avant de voir le médecin ou la dermatologue, elle fait des souffrances atroces, c'est inhumain. Sa famille ne s'implique pas et quand je veux intervenir on me réponds que je ne suis pas de la famille Une aide soignante l'a relevée des wc par le fond de culotte parce que soi-disant qu'elle n'allait pas assez vite et l'a jetée par terre dans la salle de bains.

Cette dame n'a pas su porter plainte et n'a rien dit, et après elle l'a dit trop tard.. Malgré tout elle ne veut pas partir car elle n'a personne de sa famille qui voudrait la changer d'endroit. Elle ne connaissait pas ce milieu et elle est écoeurée et moi aussi. Voilà ce qui nous attends à nous aussi, si l' Etat ne réagit et ne fait pas des contrôles comme cela devrait être fait En allant voir ma Mére en EHPAD j'ai pu constater les multiples carences qui s'apparentent parfois à de la maltraitance , sans compter les chutes avec souvent fractures col du fémur car aucune surveillance en unité de vie protégée , pas assez de personnel c'est chronomètré!

Donc pas d'échanges avec le patient qui pourrait confier un mal être , patient en grande solitude: La va-vite s'est banalisée et ce sont bien pour certains établissements des J'ai lu dernièrement un livre très parlant sur les EHPAD et j'avoue que la perte d'autonomie maintenant me fait peur car tous les témoignages aboutissent au même constat.

Absence de personnel même qualifié , peu de considération pour les résidents , sentiment d'abandon des patients non valides et qui ne sont parfois levés que dans l'après midi.

Alors il faut que le gouvernement prenne ce sujet à bras le corps et en faire une priorité plutôt que de disperser les aides sans discernement. Terre d'asile OK mais occupons nous dignement de nos anciens car nous sommes tous amenés à devenir "anciens" un jour ou l'autre; Répondre.

Tataioo 29 octobre à On s'inquiète des "EHPAD" mais il n'y a pas que des maisons du service public , il y a aussi des maisons de retraite du privé , je vis depuis bientôt 5 ans et je n'ai jamais vu un contrôle , et pourtant cela mériterait.

Je suis une ancienne aide à domicile qui a aussi été directrice d'établissement et fait à ce titre des remplacements dans plusieurs établissements. La dernière fois, j'ai terminé la mission en me sentant complice de l'assassinat de personnes âgées vulnérables, au travers de la maltraitante institutionnelle contre laquelle je n'ai pu rien faire, trouvant contre moi un médecin coordonateur et une IDEC sans scrupules… Aujourd'hui, je suis aussi fille d'une personne en EHPAD et je suis traitée comme une malade quand j'essaie d'améliorer les choses, de collaborer avec l'encadrement pour améliorer la prise en charge de mon père.

Ma mère, décédée maintenant, était en Ehpad et je peux vous dire qu'elle ne se sentait pas écoutée. Très handicapée mais possédant encore toute sa raison on ne lui apportait pas l'attention qu'il fallait. Le repas ou goûter que l'on déposait sans l'aider à manger après son AVC un seul bras fonctionnait difficilement car arthrose Bien sûr manque de personnel qualifié et je pense pas assez de formations car ce n'est pas facile, je le conçois, de s'occuper de personnes âgées parfois exigentes.

Quand mon tour viendra je ne pourrai pas me le permettre et heureusement j'ai envie de dire!!! Bonjour Par expérience récente d'un parent en EHPAD, il y a une attitude qui m'a choquée, c'est la facilité de mettre des changes malgré le ressenti exprimé par le résident ayant besoin d'aide en raison d'une mobilité réduite. C'est une atteinte à la dignité et une souffrance intime résultant d'un manque de temps du personnel qui fait je l'assure, un travail remarquable et difficile quotidiennement.

En très positif, les soins palliatifs et l'accompagnement de fin de vie sont de qualité et mieux pour l'entourage qu'en milieu hospitalier. Colette 29 octobre à Avant de placer ma mère en Ehpad, je n'imaginais pas ce que nous allions vivre: Je pensais que l'essentiel était de maintenir le peu d'autonomie, de préserver l'intimité, la dignité.

On oblige à devenir incontinent couches et grenouillères change au lever et au coucher. Toilette, mise nue sur wc, une lave le haut, l'autre le bas ou toilette au lit, nue écartelée, l'une tient l'autre lave. Cela dans des cris, pleurs et hurlements et là on traite la malade d'agressive. Manque de temps dit on exact mais aussi manque de compétences et d'humanisme.

En plaçant ma mère, je pensais qu'on allait prendre soin d'elle. Après 10 ans d'accompagnement Alzheimer je n'y arrivais plus. La maison est vendue pour pallier aux frais. L'état de ma mère se dégrade, on dit que c'est la maladie qui évolue Gardez vos parents à la maison pour leur éviter ces dernières souffrances.

Mon compagnon atteint de la maladie d'Alzheimer a séjourné pendant près de 6 ans dans un EHPAD situé dans une commune rurale de province. Durant ces 6 années j'ai pu apprécier le professionnalisme de tous les membres de cette structure. A chacune de mes visites jamais annoncées j'ai trouvé mon compagnon propre , rasé de frais ,bien habillé et ce jusque dans ses derniers jours. L'équipe formait une véritable famille autour des résidents. Mon compagnon est resté dans cette structure jusqu'à son décès , les soignants l'ont accompagné et m'ont personnellement aidée dans ses derniers jours.

Certains en dehors de leur fonction sont venus lui rendre visite ,d'autres ont compris mon désarroi et ont tout fait pour rendre ces moments moins cruels J'ai apprécié cet esprit familial. A contrario l'expérience que je vis auprès de ma maman Alzheimer également est plus difficile.

L'équipe des soignants fait son travail mais de façon tout à fait limitée , je ne ressens pas cet esprit de famille autour des résidents. Il y a un anonymat évident , le personnel change souvent et ne connait pas bien les résidents ni à fortiori leur famille.

Il est difficile d'avoir des informations: Je pense qu'il n'y a pas de généralités dans les établissements. Tout dépend de la volonté de l'encadrement de créer une bonne ambiance entre les membres du personnel. Une équipe bien encadrée , soudée , qui travaille main dans la main entraine une meilleure prise en charge des résidents. A titre d'info les prix sont équivalents dans les 2 structures que j'évoque Anonyme 29 octobre à Les retraites ne couvrent même pas un mois de séjour.

L'Etat doit revoir cela afin que les personnes malades puissent y accéder et ne pas mettre les enfants à contribution. L'humilité et la modestie: Son histoire n'est ni bonne ni mauvaise, elle est et je l'accepte comme elle est parce que j'accepte le résident comme il est.

La patience et l'attention: Ne pas confondre avec obligation qui est toujours mauvaise: Le sens du travail en équipe pluridisciplinaire. Le sens de l'organisation, de l'observation et de l'initiative.

Aider le résident à restituer les évènements oubliés. Respecter le choix et le rythme de chacun. Ce V mime en réalité la lettre U [réf. En Afrique du Nord, le doigt d'honneur se fait en ouvrant la main la paume vers l'interlocuteur ou vers le ciel et en pliant le majeur vers l'interlocuteur ou vers le ciel.

Les débuts de ce geste sont très incertains, mais ils sont probablement vieux de plusieurs milliers d'années. On en parle en tant que geste utilisé pour insulter, le majeur dressé autour des autres doigts baissés évoquant un phallus et le reste de la main, un scrotum [ 3 ]. L'usage très répandu du doigt d'honneur est probablement dû à la grande influence géographique de l' Empire romain et de la civilisation gréco-romaine.

Une histoire populaire raconte que les archers anglais agitaient deux doigts tendus devant les Français pendant la guerre de Cent Ans , mais elle serait en fait liée aux origines du signe V, aussi très incertaine, et non au doigt d'honneur [ 5 ]. Sans apporter de preuve à charge ou à décharge de ces théories, l'origine possible tiendrait à l'adoption par les troupes militaires professionnelles anglaises du puissant arc long anglais utilisé d'abord par leurs adversaires du pays de Galles. Le choix de cette arme leur conférait une telle supériorité face à la cavalerie et aux arbalétriers français, que ceux qui étaient capturés voyaient leur majeur amputé afin de ne plus pouvoir tirer à l'arc.

Il semblerait que ce geste ait été repris des Gallois eux-mêmes, à l'époque où ils affrontaient l'Angleterre.

Imsges: rencontre inter ehpad

rencontre inter ehpad

On n'utilise pas un élément qui a servi pour de la viande ou du poisson sans l'avoir lavé.

rencontre inter ehpad

En quoi pensez vous que votre travail est thérapeutique en tant qu'animatrice? Accueillons à tour de bras des immigrés, je n'ai rien contre

rencontre inter ehpad

Manon 29 octobre à Il n'y avait rencotnre à redire rencontre inter ehpad les lieux avaient été rénovés et le personnel était alors assez nombreux. Et la SS en déficite parlons en: Il faudrait peut-être secouer nos députés européens, bien payés, qui sont discrets comme des violettes. Brutalité de certains, vols d'objets personnels, non respect de la pudeur de ces dames âgées douchées par des hommes.