Mairie du Puy Sainte Réparade -

Des vallées pour randonner

rencontres estivales au moulin

Tartuffe et ses avatars: En cinquante ans, le Nouveau Monde est exploré par des marins, des soldats et des aventuriers. Les auteurs examinent le siècle de l'an mil, c'est-à-dire la période qui s'étend entre et , dans toute l'Europe ; perspective nouvelle.

Nos coups de coeur

On trouve notamment la pierre de l'Yonne, la pierre de Molay au sud d' Auxerre , ou encore la pierre de Massangis. Après le dépôt d'une plaque, un déjeuner champêtre rassemblera les invités. De la mort de Théodose à l'Islam. C'est en fonction des vents et des courants, comme de la météo marine et des marées, qu'il faut considérer cette France des Bourbons: Pour les dates de Biguglia jeudi 3 , d'Île Rousse samedi 5 , de Sartene 8 décembre et d'Ajaccio 10 décembre , les places sont disponibles le soir même ou sur http: Dès aujourd'hui et jusqu'au 12 juin, de Gadagne à Cavaillon, de Lacoste au Thor, ce quintet de 13 ans d'existence réinvente la vocalité méridionale en la mêlant aux sonorités archaïques d'une Méditerranée violente et crue.

Diversité de la vie, évolution et préhistoire. Première étape de réflexion et de critique: Aspects du développement humain. Où mène la génétique? Le cerveau, les comportements et les passions. L'homme face à l'animal. Les signes et le sens.

Justice, responsabilité et contrat: Démographie, croissance et mondialisation: Alimentation, cuisine et usine. Perspectives sur les maladies. Santé, industrie et solidarité. Qu'est-ce que la société? Deuxième étape de réflexion et de critique: Y-a-t-il encore des sciences humaines?

L'homme, ses milieux et ses territoires. La connaissance de l'histoire. Production et circulation des richesses: Dimensions connues et moins connues de l'économie. Sociétés, identités et groupes. Tribus et âges de la vie. Nouveaux visages de l'entreprise: De l'innovation aux risques. Nations, violence, communication et sport. Quels rôles pour l'Etat. Perspectives sur les mathématiques actuelles. Les grandes questions de la cosmologie.

La terre, les océans, le climat. Des particules à l'antimatière: Les états de la matière: La chimie, science des transformations. Qu'est-ce que les technologies? Enjeux de l'éducation et formation de demain. Exploration et exploitation de l'espace: Batteries, piles, atomes et moteurs biologiques: Matériaux en tous genres: Les pollutions et leurs remèdes.

La société du risque et de l'extrême. Qu'est-ce que la culture? La Vie secrète de Robinson Crusoë. Evelyn, si ardente dans sa somptueuse alcôve Clarissa, une rousse dévergondée à souhait Et puis on peut aussi fantasmer, n'est-ce pas?

Robinson se voit environné de nudités provocantes ; il croit apercevoir, au milieu des vagues, une jolie indigène au corps doré. Hélas, quand la réalité reprend ses droits, la frustration n'en est que plus cruelle L'île, certes, n'est pas tout à fait déserte: Robinson est un homme très inventif! Mais plus rien de tout cela n'importe quand il rencontre le beau sourire ingénu de Vendredi Une fois construite la cahute du naufragé, plantés les fruits exotiques, abattus les fauves et cousues les peaux, comment Robinson supportait-il la solitude des longues nuits tropicales?

Comment domestiquait-il ses animaux familiers? Comment accueillit-il son compagnon Vendredi? Quelle fut sa vie secrète durant cet exil d'un quart de siècle? Autant de questions que Defoe laissa dans l'ombre et que Humphrey Richardson, pour qui un chat sauvage est un chat sauvage, met en lumière avec une rigueur aussi subtile que réjouissante.

La première édition en français a été publiée au Cercle du Livre Précieux avec des collages de Francis Dumoulin en Robinson, au fil de ses excursions, découvre un jour un petit récif corallien. Immergé dans le lagon, il décide de s'enduire d'huile naturelle. Attirés par la substance "à lécher", des centaines de milliers de poissons viennent lui sucer délicatement la peau, ce qui lui permet d'atteindre les plus hautes cimes du plaisir.

Bordas, , 8 vol. La grande édition, complète en 8 volumes. Le dictionnaire encyclopédique universel de Michel Mourre est un ouvrage unique.

Publié pour la première fois aux éditions Bordas en , remanié à plusieurs reprises, il est l'oeuvre de toute une vie. L'originalité du Mourre est de concilier une vision globalisante de l'Histoire avec un souci constant de l'événementiel. Par cet aspect, le Mourre est au coeur de nos préoccupations. Il propose une approche "réconciliée" de l'Histoire qui retient le meilleur aussi bien de la méthodologie documentaire la plus classique que l'approche de longues périodes.

Il comprend près de Cette source de documentation est un instrument de culture irremplaçable pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire envisagée dans son sens le plus large: Celui-ci est le premier ouvrage qui permet d'avoir une approche de l'Histoire à la fois analytique et synthétique.

Analytique parce qu'il se présente comme un dictionnaire. Ce qui en fait un outil de travail clair et précis. Synthétique, parce que chaque grand thème fait l'objet d'un ample développement encyclopédique. Un nouvel instrument de travail au service des historiens mais aussi un ouvrage indispensable à tous les amateurs d'histoire. Actes du colloque de Cerisy. Rennes, Terre de Brume, , gr. Le présent ouvrage rassemble les communications présentées du 2 au 12 août au Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, et dont les auteurs, d'horizons divers, ont en commun d'aimer Jules Verne et de vouloir le débarrasser de nombre de ces mythes tenaces qui continuent de s'attacher à son image.

Mais un écrivain est aussi un homme qui ré-écrit, et qui est lui-même ré-écrit par ses successeurs: Nouvelle édition revue et augmentée. Diversité, parce que les recherches de René Rémond l'avaient conduit à constater que, lors même que, par exception, la droite française paraît s'unir devant les électeurs ou au Parlement, elle comporte en réalité trois courants bien distincts, relevant de trois traditions historiques à bien des égards opposées: Continuité, parce que, même une fois les anciennes fidélités dynastiques effacées par plusieurs décennies de régime républicain, ces trois courants pouvaient encore être repérés dans la vie politique française, en fonction de la persistance de certaines attitudes idéologiques, de la permanence de certaines assises géographiques, de la continuité de certaines traditions familiales.

La nouvelle édition de ce livre, indispensable à toute compréhension en profondeur de la vie politique française, prolonge jusqu'à nos jours l'analyse faite il y a dix ans, sans en modifier substantiellement l'orientation Histoire de la lumière.

Le livre est divisé en huit chapitres: La traduction, excellente, est agréable à lire, et l'ouvrage est d'un accès facile. Il sera toujours fort utile de le consulter. L'index des noms cités est fort utile ; pages et , un tableau chronologique des principaux théoriciens de l'optique, du XVe au XIXe siècle, frappe par sa netteté.

Ronchi contient beaucoup plus que l'exposé des théories successives, car il fait revivre toutes les péripéties de ce drame de la pensée humaine que constitue l'histoire de la lumière. De l'invention à la massification: Comment l'expérience du vol a-t-elle transformé notre vision du monde?

Ce livre a pour ambition de comprendre l'empreinte profonde du vol aérien, né à la fin du 18e siècle, sur la culture moderne. A cet effet, il envisage la culture aérienne sur la longue durée et selon diverses problématiques transversales et diachroniques: Nombre d'objets et de figures incontournables y sont abordés tels que les machines aéronautiques, le pilote, l'aéroport, l'entreprise, l'enthousiasme populaire, les productions artistiques, la vue aérienne, les pratiques du voyage.

Construit autour de onze études de cas représentatives, et incluant une riche iconographie qui vient ponctuer ce panorama, L'emprise du vol met en relation des approches jusque-là disséminées, de la littérature à l'urbanisme, de l'histoire de l'art à l'esthétique, de l'histoire des techniques à l'histoire politique.

Marqué par son ouverture transdisciplinaire et transnationale, cet ouvrage témoigne du processus de globalisation qui a façonné l'émergence de la conquête de l'air et qui, loin d'être synonyme d'uniformisation, révèle un rapport nouveau au territoire, à l'environnement et à la matérialité de notre monde contemporain. Elle est professeur invitée à la faculté d'architecture de Milan. Ses travaux portent sur les relations entre la ville et l'innovation et les fonctions de l'imaginaire dans la fabrique de l'espace, ainsi que sur l'histoire architecturale et urbaine des infrastructures de l'air.

Parmi ses ouvrages et articles récents: Aerocity, quand l'avion fait la ville Editions Parenthèses, , "La ville vue d'avion, miroir ou scénario? Seize études pour une histoire culturelle MétisPresses, et "Airports as urban narratives, Toward a cultural history of global infrastructures", Transfers 2.

Ses travaux portent sur la réception des techniques et l'activité inventive depuis la période des Lumières, sur le risque industriel et la santé au travail, ainsi que sur l'émergence de "l'air" comme territoire d'appropriations techniques, sociales, symboliques et politiques. Parmi ses ouvrages récents: Invention, culture matérielle et imaginaire Editions du Patrimoine, Histoire des doctrines démographiques illustrée par les textes. L'une, la plus développée à notre époque s'intéresse à la mesure des phénomènes, elle regroupe l'analyse et les méthodes pour ordonner les statistiques anciennes ou actuelles.

L'autre est plus soucieuse de comprendre l'influence réciproque de la population, de l'économie et des structures sociales. La première démographie pourrait s'appeler démométrie, et la seconde démologie. Roussel retrace l'histoire de cette dernière à travers un choix judicieux de textes qu'il introduit par d'intéressants commentaires. Il a retrouvé les passages où les auteurs anciens parlent de population et les cite assez longuement pour qu'on en aperçoive la complexité Les grandes conclusions du parquet général de la Cour de cassation.

Editions Panthéon-Assas, , fort gr. Cet ouvrage sur les "grandes conclusions du parquet général de la Cour de cassation de à nos jours" a pour objectif de présenter l'apport doctrinal des conclusions du parquet général à l'élaboration de la jurisprudence de la Cour de cassation. Il s'agit du premier opus de cette ampleur, depuis les origines de la Cour de cassation, consacré aux conclusions des avocats généraux.

Cet ouvrage souligne qu'ils ont été, bien souvent, à l'origine de changements de jurisprudence, d'évolutions du droit, et parfois même, de la création de concepts juridiques, grâce à une extraordinaire liberté intellectuelle et à une analyse juridique visionnaire.

De très nombreuses conclusions ont ainsi brillamment participé à la construction de l'édifice jurisprudentiel de la Cour de cassation depuis sa création.

Du début du XIXe siècle aux premières années du XXIe siècle, sans oublier la IIIe République, qui a connu un véritable flamboiement intellectuel et juridique, cette publication met en lumière l'extraordinaire travail des avocats généraux, parfois emphatique, souvent recherché, toujours rigoureux, dans lequel ils se sont excellemment illustrés. Comment le peuple juif fut inventé. Quand le peuple juif fut-il créé?

Est-ce il y a quatre mille ans, ou bien sous la plume d'historiens juifs du XIXe siècle qui ont reconstitué rétrospectivement un peuple imaginé afin de façonner une nation future? Dans le sillage de la "contre-histoire" née en Israël dans les années , Shlomo Sand nous entraîne dans une plongée à travers l'histoire "de longue durée" des juifs. Les habitants de la Judée furent-ils exilés après la destruction du Second Temple, en l'an 70 de l'ère chrétienne, ou bien s'agit-il d'un mythe chrétien qui aurait infiltré la tradition juive?

L'auteur montre comment, à partir du XIXe siècle, le temps biblique a commencé à être considéré par les premiers sionistes comme le temps historique, celui de la naissance d'une nation. Ce détour par le passé conduit l'historien à un questionnement beaucoup plus contemporain: En dénonçant cette dérogation profonde au principe sur lequel se fonde toute démocratie moderne, Shlomo Sand délaisse le débat historiographique pour proposer une critique de la politique identitaire de son pays.

Nous disposons des volumes suivants, en bon état soit 21 titres sur les 42 parus entre et Avec Sumer apparaît, dès la fin du IVe millénaire, dans la basse plaine du Tigre et de l'Euphrate, la première civilisation urbaine. Elle va s'étendre à l'ensemble de la région d'entre les fleuves, cette Mésopotamie dont les cités manifestent, aux IIIe et IIe millénaires, une extraordinaire puissance créatrice, qui se poursuivra au ler millénaire, période que couvre un second volume "Assur".

Etendard d'Ur, stèle d'Hammurabi, sceaux-cylindres représentant Gilgamesh, céramiques de Samarra, portraits de Sargon, statues de Gudéa, peintures du palais de Mari, vases d'Uruk, ziggurats d'Ur et d'Agarquf Deuxième édition augmentée d'un supplément Sumer-Assur 36 pp, 67 ill.

Prolongement du premier volume de la collection, consacré par André Parrot à Sumer, Assur prend le relais, illustrant la culture de l'Orient mésopotamien et iranien, de l'émergence de l'Empire assyrien IIe millénaire av. Les lions androcéphales du palais de Khorsabad, les chasses d'Assurbanipal sur les reliefs de Ninive, les peintures de Til-Barsip, les ivoires de Nimrud, les portes en bronze de Balawat, les briques émaillées de Babylone, comme les défilés royaux de Suse et de Persépolis donnent à voir et à comprendre un monde qui était celui de la Bible, un Orient dont les traces sur le terrain sont aujourd'hui en péril, mais dont l'héritage culturel a été fondamental.

Les fresques de Til-Barsib découvertes en par la mission François Thureau-Dangin sont reproduites ici pour la première fois en couleurs, et constituent une révélation prenant le caractère d'un véritable inédit. La conquête d'Alexandre le Grand av. Dès le Ille siècle avant notre ère, des tribus nomades iraniennes, venues d'Asie centrale, créent une gigantesque province où fleurit une civilisation cosmopolite, dans laquelle l'élément parthe joue un rôle prépondérant.

L'Art parthe, après avoir absorbé le poison grec, se reprend, trouve sa propre voie et fait revivre ce qui avait constitué le patrimoine national. Après les Parthes, les Sassanides favorisent l'éclosion d'un art qui affirme avec une force inégalée, la puissance de l'État et de sa société féodale.

Il atteint son apogée sous Khosroès II, conquérant au trésor fabuleux, maître de l'Égypte et rival menaçant de Byzance. Une décade après la mort de ce souverain, l'empire le plus puissant du monde s'écroule sous les coups des Bédouins venus des sables du désert, frappé par l'Islam triomphant.

Ghirshman qui depuis quelque trente ans explore le sol iranien était parfaitement préparé pour traiter un pareil sujet dont on peut dire qu'il a été totalement renouvelé, en tout cas pour la phase parthe, par les découvertes iraquiennes à Hatra. Une mise en pages extraordinairement étudiée et qui n'est jamais monotone, la qualité des reproductions, noir ou couleurs, la précision et la clarté de l'exposé, font de ce volume une totale réussite Ghirshman, Iran, Parthes et Sassanides Naissance de l'art grec.

Il constitue la première synthèse sur les débuts de l'art hellénique, s'inscrivant dans une double perspective, celle d'une histoire de l'art, qui voit dans la Grèce des origines l'annonce de la modernité, et celle, plus actuelle, d'une archéologie qui révèle aux regards contemporains des formes inattendues et simples d'un art oublié.

Cnossos, le sanctuaire d'Archanès, la Dame de Mélos, les ateliers de Malia, les fresques de Théra, les trésors du palais de Zakro, les maisons et sanctuaires de Mycènes, les tombes royales de Salamine de Chypre, et les pithos à relief des îles, mais aussi le Kouros de Palaikastro, la nécropole d'Éleutherne, les arsenaux de Kommos, la ville de Zagora et la nécropole d'Armeni: Les Etrusques et l'Italie avant Rome.

De la Protohistoire à la guerre sociale. Ce volume sur les Etrusques et l'Italie avant Rome constitue le premier volet de la grande trilogie de Ranuccio Bianchi Bandinelli sur l'art de l'Italie antique. L'art de la civilisation étrusque, analysé d'un point de vue historique, est au coeur de l'ouvrage, mais les productions artistiques des différents peuples antiques de la péninsule, comme les Dauniens, les Picéniens et les Ligures, y ont aussi leur place.

Dans le foisonnement des formes d'expressions, qui séduisent souvent par un certain primitivisme, on est ébloui par le faste du mobilier, les bijoux d'or à la décoration raffinée, les fresques revêtant les parois des tombes de Tarquinia, les magnifiques acrotères en terre cuite des temples de Véies et d'Orvieto, les grands bronzes comme le Chimère d'Arezzo ou l'Arrigatore.

Le Temps des Pyramides. De la Préhistoire aux Hyksos av. Premier des trois titres consacrés à l'Egypte, Le Temps des Pyramides couvre la période qui va de la Préhistoire au Moyen Empire et plus particulièrement les dynasties qui, entre et avant J. L'étonnante richesse en vestiges de l'Egypte est le privilège d'un climat d'une sécheresse exemplaire assurant une parfaite conservation: L'Égypte au Nouvel Empire avant J. Avec l'afflux des richesses, des butins et des tributs se développent le goût du luxe et les formes de la magnificence.

Les grandes constructions de prestige se multiplient. Dans la profusion de l'or et des pierres rares brillent bijoux et mobilier d'apparat. Trois grandes figures émergent de ces dynasties: De Tanis à Méroé avant J. La civilisation pharaonique, après plusieurs millénaires, va achever son long périple et se dissoudre dans l'Empire chrétien d'Orient. Pendant quinze siècles, à travers les invasions venues de tous les horizons, cette Basse Époque fera, malgré tout, preuve d'une influence culturelle considérable.

Elle sera marquée par une série d'événements importants, parfois contradictoires et imprévus, le plus souvent méconnus. De la XXIe dynastie "tanite" à la dernière reine d'Égypte, Cléopâtre, de la domination romaine à la destruction de Meroé et au triomphe du christianisme, l'Égypte perdra ses dieux, son écriture et sa civilisation propres ; la grande tradition morte, seul l'art copte assumera, pour un temps encore, la survivance.

Le Premier Art chrétien C'est l'Empire romain et la paix qu'il établit pour longtemps autour de la Méditerranée qui permit à une expression artistique de la foi chrétienne de se répandre rapidement sur un territoire immense et d'y occuper bientôt une position prédominante. Il mit à son profit les termes qu'on employait autour de lui et leur donna un sens nouveau. Il suivit les voies que lui dictaient les usages hérités d'un passé très long et s'adapta aux moyens économiques qu'on mit à sa disposition, aux techniques et aux matières premières qu'il put connaître.

Le premier art chrétien nous offre une occasion, plutôt rare, d'observer quelques-uns des aspects les plus intéressants d'une expérience de cette envergure, qui s'était poursuivie dans le cadre de l'art gréco-romain, art séduisant encore, mais qui allait céder la place à une esthétique nouvelle.

Ces deux-ci sont avant tout des livres de texte, que l'image vient éclairer, confirmer, assurer. Il faudra sans cesse y avoir recours quand on traitera soi-même d'un point d'histoire de l'art des premiers siècles de notre ère ou même quand il s'agira des arts du moyen âge, car l'art des deux périodes étudiées sert de base à tous les arts médiévaux, y compris les arts musulmans.

La recherche ultérieure apportera sans doute sur des points de détail des critiques ou des changements. Il est peu probable que l'édifice entier en soit affecté. L'Age d'or de Justinien. De la mort de Théodose à l'Islam. L'Empereur Justinien a réussi à restaurer, pour un temps, l'unité de l'Empire romain et à réunir sous son sceptre les terres latines, grecques et sémitiques qui l'avaient composé autrefois.

De Constantinople, sa résidence, il a fait une capitale universelle, qu'il para d'édifices somptueux, et là, comme à Ravenne et ailleurs, l'essor des arts fut grand au Ve et au VIe siècle, inspiré par le rêve de l'âge d'or antique. C'est alors que fut tentée une première synthèse de tout ce qui avait été esquissé dans le domaine des arts, depuis les débuts chrétiens, autour de la Méditerranée.

C'est ce qu'a bien mis en valeur un autre de nos confrères, André Grabar, dans les deux volumes de la même série, 'Le premier art chrétien' et 'L'âge d'or de Justinien', parus en On y voit comment les Barbares d'une part défirent l'unité mais en même temps se mirent à l'école de ceux qu'ils avaient vaincus.

Ils adoptèrent leur religion, leur civilisation mais sans renier leur origine, y ajoutèrent des traits spécifiques correspondant à leurs propres traditions. La documentation à cet égard est considérable et s'est prodigieusement augmentée au cours de ces derniers vingt ans.

A Jean Hubert était confiée la partie traitant de l'architecture et du décor sculpté. Jean Porcher avait reçu la mission de parler des manuscrits à peintures. On ne pouvait trouver meilleur spécialiste. Rarement sans doute on aura assisté à pareil déploiement d'érudition.

Elle a été comme un phare dans la nuit qui régnait sur une partie de l'Europe depuis la chute de l'Empire romain. Sans doute les Carolingiens s'inspiraient-ils de l'Italie comme aussi des centres monastiques de la Gaule. Art de cour, celui-ci bénéficiait des immenses richesses accumulées par Charlemagne et des trésors des monastères.

C'est ce qu'on retrouve dans les manuscrits à peintures, dans les orfèvreries et les ivoires. Pour toutes ces merveilles, l'écrin avait été préparé: Le Siècle de l'An Mil.

La grande évolution de l'art occidental se situerait vers le milieu du XIe siècle. Les créations de l'art monastique produites dans des centres éloignés de la Cour sont également nécessaires à la compréhension de ce siècle.

Art préroman encore attaché aux modèles du passé carolingien, ou bien art protoroman recherchant sa définition à travers des emprunts multiples, il a pour nous la valeur d'un admirable effort de création formelle que l'Occident a tenté au sortir des crises du Haut Moyen Âge. Les auteurs examinent le siècle de l'an mil, c'est-à-dire la période qui s'étend entre et , dans toute l'Europe ; perspective nouvelle. Toute une série de considérations nous sont ici proposées qui nous permettent d'avancer dans le difficile chemin de l'histoire de l'art.

Cela apparaît clairement dans la courte mais très dense préface historique de L. Grodecki, qui touche aussi aux problèmes religieux, et même superstitieux, liés à l'an mil La Conquête de l'Europe, À travers le bruit et la fureur, où, pendant près de quatre siècles, les dernières croisades et le grand Schisme d'Occident, les guerres civiles et la Guerre de Cent ans, la Peste noire, les pestes successives et les famines mêlent l'espoir et la désespérance, l'Europe va passer du monde féodal à l'aube des Temps modernes.

Ces bouleversements, tant religieux que politiques, économiques ou artistiques, voient le recul de l'influence rurale au bénéfice de cités florissantes donnant naissance à de nouvelles couches sociales. Tous les arts plastiques escortent l'évolution des mentalités.

L'architecture acquiert espace et lumière, les cathédrales jaillissent toujours plus vastes, toujours plus hautes ; la peinture ajoute aux fresques des églises les tableaux de chevalet, le vitrail, la tapisserie, l'orfèvrerie, les arts mineurs s'épanouissent jusqu'à l'irrationnel flamboyant: Automne et renouveau, Singulière arrière-saison, assurément, que, du point de vue artistique, cette dernière phase de l'ère gothique: Le Grand Atelier d'Italie, On propose ici autre chose: L'identification d'un grand nombre de figures secondaires mais originales permet d'encadrer les initiatives saisissantes de Tura, de Crivelli, de la jeunesse de Pérugin et de Signorelli, de Botticelli et de Léonard, en n'oubliant pas que ces réussites ont pu être sans lendemain.

Le conflit du style fort et du style doux confère à cette courte période de deux générations un intérêt supérieur. Celui-ci s'étend à tous les arts: Mais le trait le plus singulier, qu'on a essayé ici de mettre en pleine valeur, est la concurrence des grands arts qui semblent rivaliser dans un effort sans précédent pour s'absorber l'un l'autre. Couvrant la même période, la fin du Quattrocento XVe siècle , ils ont été conçus par André Chastel comme un tout dont la publication a marqué une révolution dans la connaissance que l'on avait jusque-là en France de la Renaissance italienne et continuent aujourd'hui à jouer leur rôle d'ouvrages de référence.

André Chastel y fait découvrir une Italie qui s'impose à toute l'Europe comme le lieu où l'exigence artistique, poussée à son sommet, apparaît comme une authentique volonté de culture. Elle est le grand atelier de l'Occident ou plutôt une multitude d'ateliers les botteghe , dispersés dans les grands foyers artistiques les centres que sont alors Urbino, Florence, Rome Tableau, fresque, palais, église, sculpture, marqueterie, éléments décoratifs: André Chastel donne un panorama érudit et passionnant de ce foisonnement.

Il y applique avec rigueur ses méthodes d'analyse qui devaient profondément marquer l'histoire de l'art: C'est elle qui fournira les cadres intellectuels nécessaires à la représentation du monde et de l'histoire ; c'est elle qui imposera l'exigence artistique comme une instance supérieure de la culture.

On s'interroge ici sur les ressorts de ce développement exceptionnel où l'Italie se trouve plus étroitement en contact avec le reste de l'Occident qu'on ne le croit d'ordinaire. Quelles sont les ressources originales de l'art italien dans la grande concurrence du Nord et du Midi?

La réponse est cherchée dans la diversité des centres de la péninsule, qui apparaît avec un relief et une couleur remarquables au temps de Ludovic le More, de Sixte IV, de Frédéric d'Urbin, de Laurent le Magnifique et d'Alphonse d'Aragon. Ces centres sont présentés ici pour la première fois comme essentiels par l'émulation qu'ils créent entre les milieux artistiques et par les échanges qu'ils assurent avec les pays voisins.

C'est en intégrant toutes les nouveautés au grand mythe du renouveau que l'Italie a pris la tête de la culture occidentale. Eclosion de la Renaissance. C'est au cours des soixante premières années du XVe siècle que l'art italien réalise la transformation fondamentale que nous avons coutume d'appeler Renaissance.

Si l'on désigne ainsi toute une époque de notre civilisation, ce nom qui qualifie la transition entre le Moyen Age et les Temps Modernes ne s'est élaboré que vers le milieu du XIXe siècle, à l'instigation des grands historiographes français. Cependant, c'est l'ouvrage de Jacob Burckhardt, Civilisation de la Renaissance en Italie, paru en , qui en assura l'extraordinaire rayonnement. En dépit de différences de détail, la Renaissance demeure, sur le plan de l'histoire, un phénomène d'ensemble d'une authentique réalité: Le mot de Rinascita, dont on retrouve la trace jusqu'au Quattrocento, exprime la plénitude de cet enthousiasme intellectuel qu'éprouvèrent les contemporains de cet événement.

Le Temps des Génies. L'Italie de à est l'une des époques les plus prestigieuses de l'art italien et le sentiment que l'on en éprouve est celui d'une production remarquable par son unité au-delà de la diversité de ses différentes manifestations. De nombreux créateurs de génie sont en mesure d'illustrer les sujets que l'on propose aux arts dans toute leur grandeur et toute leur nouveauté. L'illustration de ce volume apporte un témoignage éclatant de l'influence consciente ou inconsciente que les arts océaniens ont exercée sur la création artistique contemporaine.

Jean Guiart, ethnologue et historien, a vécu neuf années consécutives dans le Pacifique, envoyé par l'Office de la Recherche Scientifique Outre-Mer. Un superbe ouvrage de référence. Au terme d'une longue et joyeuse familiarité, Leiris nous entretient cette fois des arts africains. Il nous restitue la face intérieure des objets. Ce double parti pris des choses est né d'une complicité, et même d'un complot: La modestie, la prudence et le poids des mots sont en cette matière d'étranges nouveautés.

Disons tout de suite que le choix des documents et la qualité des reproductions sont admirables Les Juifs, la mémoire et le présent, II. Sous ce titre, un premier livre avait été publié en Il regroupait des textes très divers: Entre ces deux ensembles étaient repris des préfaces à des ouvrages de passion et de raison, des reportages en Israël, des prises de position dans la presse quotidienne ou hebdomadaire.

C'est le même principe qui a été adopté ici: Le point de départ: Ils sont analysés ici par un historien qui se veut et se pense tel depuis près de quarante ans, et qui a choisi le monde antique, gréco-romain, comme objet favori d'études. Il se trouve que cet historien est aussi un Juif — ce qui ne veut pas dire qu'il ait les mêmes valeurs que M Shamir — qui, en tant que tel, s'efforce de penser dans l'histoire, la mémoire, le présent, le destin des siens: Ici encore, on trouvera des textes d'apparences mêlées, mais l'unité de l'ensemble n'en ressort que mieux: Aquarelles de Maxfield Parrish.

Edith Wharton témoigne à l'égard des jardins italiens de ce même souci de la forme qui préside à son écriture romanesque. Avec la curiosité passionnée de l'amateur et la trempe d'un grand écrivain, elle réussit, à partir de quelques fragments — une loggia aux arcades aériennes, une terrasse, une allée d'acacias en berceau, un bois de cyprès, une cascade, une grotte — à recréer l'ordonnance souple des grands jardins de plaisance et de leur architecture ornementale.

La romancière nous invite à suivre son périple italien: Ces splendeurs, pour la plupart dessinées par d'illustres architectes de la Renaissance, restent les témoins ultimes d'une période fastueuse. Comment les Français ont inventé l'amour. Un amour où le désir et la sexualité jouent un rôle essentiel. Une histoire des commerçants étrangers en France. Les immigrants venus chercher refuge ou fortune dans le petit commerce et l'artisanat ne ressemblent guère aux portraits habituellement dressés des "travailleurs immigrés".

Depuis le début du XIXe siècle, la liberté de commerce, héritée de la Révolution, rend le monde de l'entreprise ouvert à tous, sans condition de nationalité.

L'absence de réglementation constitue l'un des attraits majeurs du monde de l'atelier et de la boutique pour les étrangers alors qu'ils font l'objet, en France, de contrôles de plus en plus stricts et contraignants. Mais les entreprises des "étrangers", précaires ou florissantes, isolées ou inscrites dans des réseaux de sociabilité, vont susciter méfiance et hostilité.

Ce livre raconte les étapes qui mènent les pouvoirs publics, sous la pression de classes moyennes particulièrement virulentes contre la "concurrence déloyale des étrangers", à limiter l'accès de ces derniers au commerce. Mais il dresse aussi les portraits d'immigrants réunis par un même désir d'indépendance et de liberté, qui font de leurs boutiques des lieux d'approvisionnement, de rencontre et de sociabilité. Claire Zalc, en décrivant les multiples métiers où s'affairent des individus et des groupes originaires d'une quarantaine de nationalités, efface le stéréotype du tailleur juif, du maçon italien et de l'épicier kabyle.

Son voyage dans l'univers contrasté des commerçants venus d'ailleurs en dit long sur l'histoire économique et sociale de la France et sur son rapport avec "l'étranger". On se déridera franchement en lisant le pastiche que M. Mais tout n'est pas risible dans ces élucubrations et M. Adam souligne le caractère pernicieux de certaines théories sur l'Atlantide qui remontent au nazisme. Pour faire mieux ressortir ce qu'il y a de dérisoire dans ces affabulations, l'auteur les oppose à ce que nous savons ou entrevoyons scientifiquement sur l'évolution de l'espèce humaine, la signification réelle du conte de l'Atlantide chez Platon qui fait l'objet d'une très subtile analyse , l'histoire des écritures, les phases des développements techniques qui ont conduit de l'élevage et de l'agriculture à la métallurgie du fer, les procédés de transport et de levage des pierres pour lesquels il nous livre les conclusions de recherches personnelles.

Au total, l'ouvrage de M. Bornecque, je me hâte de l'ajouter, n'a nullement eu l'ambition de rivaliser avec ce dernier. Il s'est placé à un point de vue beaucoup plus modeste. Il a simplement voulu faire la synthèse des innombrables travaux d'ordre historique, ou grammatical dont Tite-Live a bénéficié depuis trois quarts de siècle.

La Vie quotidienne à Rome à l'apogée de l'Empire. Jérôme Carcopino recrée dans ces pages la Rome de la fin du 1er siècle, capitale d'un monde qui semble conquis et pacifié pour toujours.

Dans le prestigieux décor de la ville de marbre voulue par Auguste, l'on assiste aux principaux moments de la journée des Romains: Le théâtre, le cirque, les thermes, qui tenaient tant de place dans leur vie, y sont reconstitués dans leur atmosphère de plaisir ou de joie cruelle. Epoque charnière où, sous l'influence des mystiques orientales, s'estompent les traditions de la Rome ancienne, tandis que le christianisme s'infiltre dans cette société orgueilleuse que minent déjà les facteurs de décadence Depuis cette date, bien des documents nouveaux ont paru, dont l'étude a complété, parfois modifié considérablement la connaissance du monde hittite.

Étant avant tout historien, M. Cavaignac fait à l'histoire une place de choix: Plus particulièrement les hellénistes y verront dans quel cadre se situe la mention des Ahhiyawas et comment le grand empire hittite s'est effondré à l'époque même de la guerre de Troie. Cavaignac signale la capitale des inscriptions bilingues de Karatépé en Cilicie: Les chapitres qui concernent la civilisation hittite sont forcément limités à l'essentiel, mais ils apportent justement les notions générales que réclame un non-spécialiste.

Après les campagnes de César, la Gaule pacifiée connaît, pour la première fois, l'unité politique et administrative. Pendant plus de trois siècles, dans la paix et la prospérité, deux peuples, deux styles de vie, vont s'associer, fusionner même, sans pour autant perdre leur caractère propre, et créer ainsi une civilisation originale dont nous sommes les héritiers. Partout les villes se construisent, des monuments s'élèvent et, la verve gauloise venant revigorer le classicisme latin, un art nouveau apparaît, puissant et humain, souvent presque familier, car il puise son inspiration dans les scènes de la vie quotidienne.

C'est cette vie de chaque jour que Paul-Marie Duval nous fait connaître, nous entraînant aussi bien dans les villes que dans les campagnes, chez les riches ou chez les pauvres, les intellectuels ou les artisans, les paysans ou les esclaves. Tout un monde surgit. Il a la France pour cadre et nos ancêtres pour acteurs.

Histoire des institutions politiques de l'ancienne France. Revu et complété sur le manuscrit et d'après les notes de l'auteur par Camille Jullian.

On a étudié dans ce volume l'état de la Gaule au moment de sa conquête, la manière dont elle a été soumise, les transformations politiques qu'elle a subies sous le gouvernement des empereurs, On a recherché les règles de l'organisation municipale et provinciale, en insistant sur la part qui a été laissée aux Gaulois dans l'administration de leur pays et de leurs villes.

Un mythe poétique expliqué par l'histoire. Monaco, Editions du Rocher, , gr. Edition originale de la traduction française. Fayard, , in, pp, broché, dos bruni, bon état Coll. Les Grandes études historiques. Chacun de ses ouvrages — dont plusieurs ont été réédités ou traduits en anglais et en espagnol — confirme les qualités du professeur: Léon Homo — qui était Correspondant de l'Institut et de l'Académie pontificale — a beaucoup contribué à répandre la connaissance et l'admiration de la Ville Éternelle.

Wuilleumier, Mélanges de l'école française de Rome, L'Histoire commence à Sumer. En , l'auteur de ce livre, savant de notoriété internationale, révélait au grand public la civilisation sumérienne, née en Mésopotamie, le sud de l'actuel Irak, voici quelque cinq mille ans.

Le miracle grec avait un précédent. Dès le troisième millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens avaient inventé l'écriture, fondé les premières cités-États, formulé les premiers codes de lois, donné leur première expression littéraire au mythe et à l'épopée, avec un lyrisme qui annonce les plus beaux textes de l'Ancien Testament. Pour une fois, les linguistes, infatigables, avaient précédé les archéologues et suggéré les fouilles qui devaient, avec la transcription des briques gravées de caractères cunéiformes, révéler au XXe siècle, stupéfait, que l'Histoire commence à Sumer.

Au milieu de rites fort complexes justifiés par les traditions religieuses, la scène se joue dans plusieurs décors dont le principal est l'atelier d'embaumement. Après avoir présenté les nombreux acteurs entre les mains desquels passe le défunt pour devenir momie, l'auteur fait revivre les différentes phases de traitement du cadavre. Rédigée conformément aux programmes du 3 juin Hachette, , in, pp, nombreuses gravures et cartes, cart.

Ecrit avec la collaboration d'André Alba. Un succès dû à ses qualités: Pour les historiens, c'est aussi le témoignage de ce que fut la vulgarisation historique à l'intention des classes secondaires pendant près d'un demi-siècle. Au temps de Ramsès et d'Assourbanipal.

Egypte et Assyrie anciennes. Sixième édition, revue et complétée. Hachette, , fort in, pp, gravures d'après les monuments, cart. C'est le cas du très beau livre d'un éminent sémitisant: L'auteur, en résumant de façon accessible l'essentiel de nos connaissances et l'archéologie, italienne notamment, les a considérablement enrichies au cours des dernières années , définit magistralement les caractères distinctifs de la civilisation phénicienne à travers la complexité de ses manifestations, leur persistance et leur évolution dans l'immense diaspora de ce peuple.

L'auteur a insisté sur le monde phénicien proprement dit, celui d'Orient, où apparaissent les éléments caractéristiques de cette civilisation, réduit à l'essentiel les données déjà connues sur Carthage, souligné celles qui sont moins connues l'art , en cernant dans cette ville le devenir des données phéniciennes, développé l'étude des colonies méditerranéennes, en définissant le contexte historique et politique, religieux et artistique.

Tout au long de cet ouvrage magistral, l'auteur a insufflé à sa matière une vie puissante due à de très larges connaissances de première main.

Notes, bibliographie, index, illustration riche et originale. Chevallier, Revue belge de philologie et d'histoire, Ourartou — Néapolis des Scythes — Kharezm. L'Orient ancien illustré, 8. Excellent ouvrage sur les découvertes sensationnelles faites par les archéologues soviétiques sur le royaume d'Ourartou, situé au coeur de l'Arménie ; sur les restes de cette ville que les Grecs nommaient Néapolis, tout à côté de Simféropol, en Crimée, qui fut la capitale des Scythes pendant sept siècles ; et sur le Kharezm ancien, région historique située au sud de la mer d'Aral, principalement dans l'actuel Ouzbékistan plus une plus petite partie en Turkménistan.

Vies des Grecs célèbres, avec une Introduction, des notes et un index par L. Humbert, professeur au Lycée Condorcet. Garnier Frères, , in, xii pp, nombreuses gravures d'après l'antique, dont Minerve, déesse guerrière, en frontispice, index, reliure percaline rouge, dos lisse avec titres et décor doré, titres et décor doré au 1er plat, encadrements à froid sur les plats, tranches dorées rel.

Biographe et philosophe grec, Plutarque c. En quête de la Gnose, tome II: Sur l'Évangile selon Thomas, esquisse d'une interprétation systématique.

Bibliothèque des Sciences humaines. Sur le manichéisme et autre essais. Ni réimpression ni nouvelle édition, ce livre — comme les deux volumes précédemment parus sous le titre "En quête de la Gnose" Paris Gallimard , dont il forme en quelque sorte la suite et le complément — est un recueil d'écrits de nature et de dates diverses, ici ou là dispersés dans des publications souvent peu accessibles.

Ecrits distincts mais en majorité et pour le principal consacrés au manichéisme dont, se fondant sur toute la documentation disponible témoignages anciens aussi bien que textes originaux découverts en Asie Centrale et en Egypte , chacun d'entre eux étudie tel trait, tel problème particulier. Tout exposé général n'est cependant pas exclu. Expliquer, comme il est fait dans le premier texte, "la conception manichéenne du salut" revient à fournir du système tout en entier une vue d'ensemble, assez détaillée et à peu près complète, tandis que dans le second "le Prince des Ténèbres en son Royaume" , est examinée sous toutes ses faces l'image mythique que les Manichéens se faisaient du Mal, l'un des deux principes fondamentaux de leur doctrine.

Les autres études ont pour objet commun de mettre en son plein jour un aspect méconnu ou négligé du manichéisme. Scènes de la vie agricole à l'Ancien et au Moyen-Empire. Posener, figures dans le texte et 23 planches de photos hors texte, biblio, index, broché, couv. Le mode de présentation adopté ici est le même que celui qu'avait suivi l'auteur dans les précédents tomes. Il ne s'agit pas d'une histoire de l'art, mais d'un manuel qui doit permettre au lecteur de s'orienter dans l'étude technique et surtout thématique des tableaux ornant les murs des chapelles funéraires.

Une évocation infiniment variée de la vie égyptienne aux différentes époques de l'histoire pharaonique. Leçon inaugurale au Collège de France. Edition originale il n'est pas mentionné de grand papier. C'est dire dans quels courants se situe sa réflexion, originale et vigoureuse. Le monde antique resta béant, pour ainsi dire, lorsque la mort prématurée et inattendue d'Alexandre le Grand mit brusquement fin à sa carrière impétueuse.

Ses amis et ses ennemis ne tardèrent pas à déformer sa mémoire en des images incompatibles, si contradictoires que les historiens ne cessèrent d'hésiter entre les portraits qui leur étaient proposés.

Mais qui fut réellement Alexandre le Grand? Sa vie et son temps. Histoire de l'Egypte ancienne. Sa vie et son époque. Traduction et avant-propos de Théo Varlet. Du flambeau au bûcher. Magie et superstition au Moyen Age.

On connaît la passion de nos contemporains pour les horoscopes, les voyantes et autres guérisseurs. Elle n'est rien pourtant à côté de l'engouement qui, pendant dix siècles, saisit les hommes et les femmes du Moyen-Age. Successivement, naissent les figures symboliques de la magie, noire ou blanche: Jusqu'au diable, le seigneur des ténèbres, qui obsède l'esprit des gens du XVe siècle.

Sans oublier les tentatives faites pour structurer ce bouillonnement anarchique en une réflexion rationnelle sur les croyances ancestrales.

A la manière si particulière qui a fait le succès de l'Histoire de la pudeur, Jean-Claude Bologne décrit ce foisonnement intellectuel et spirituel, en mêlant les anecdotes savoureuses avec les textes des grimoires.

Mieux, en nous faisant partager le regard des hommes du Moyen-Age, il nous montre que leur goût des sortilèges et des superstitions cache une quête permanente de la connaissance des hommes et du monde. Analysant la Règle du Temple, en ses différentes versions et additions successives, puisant dans l'histoire de l'Ordre les exemples les plus significatifs, Georges Bordonove décrit, à travers la carrière d'un Templier-type, la vie quotidienne dans les commanderies d'Occident et d'Orient.

L'auteur montre quelles étaient les attributions des dignitaires et comment on les désignait, le mode d'élection du Maître, la réception d'un simple chevalier. Il donne ainsi un schéma complet de l'organisation comme des activités templières: Au-delà des légendes, de l'hagiographie, de la calomnie, il trace un portrait en profondeur des templiers, à la fois exaltant et vigoureux, dans la période cruciale de leur histoire: Ce n'est pas un plaidoyer en leur faveur mais une poursuite passionnée, passionnante, de ce que furent réellement ces Don Quichotte de la foi, acharnés à défendre l'honneur du Christ.

La Guerre au Moyen Age. Chateau de Pons Charente-Maritime , , gr. Guerre et christianisme médiéval. Les villes fortes, les châteaux. Le décor héraldique de la guerre. Les préparatifs de la guerre: Recrutement et levée des armées.

La solde, les vivres. Les figures de la guerre. La fin de la guerre. La guerre et les populations civiles. La vie du fils d'un marchand pelletier de Bourges, né juste avant le début du XVe siècle qui est, à trente ans, l'associé du roi dans une affaire de fabrication de monnaie qui finit mal et qui, devenu industriel et armateur tout autant que négociant, grand conseiller du roi, ambassadeur, "prête" à son souverain Le personnage de l'argentier de Charles VII nous est présenté ici dans toute son étonnante grandeur.

C'est du dossier de son procès que Maurice Chenu, avocat, est parti pour faire revivre, avec beaucoup de vigueur et de précision, l'homme et son époque Le Commerce des fourrures en Occident à la fin du Moyen Age vers vers Rome, Ecole française de Rome, , 2 vol.

D'abord le sujet est tout neuf: Or c'est ce que R. Delort a voulu faire: Je suis confondu d'admiration: Que le lecteur ne se fie donc pas au titre du livre, qui d'ailleurs est aussi celui de la partie finale de l'ouvrage: Car il n'est pas seulement question d'échanges.

On trouvera ici, d'abord et sur plus de cent pages, un répertoire linguistique des termes de toutes provenances désignant les fourrures, les bêtes et les apprêts, ce qui implique, en plus des connaissances techniques indispensables, une familiarité de premier ordre avec la philologie et la sémantique.

On trouvera ensuite un manuel de zoologie médiévale et de biogéographie rétrospective où sont examinés les comportements des animaux, mais aussi ceux de l'homme qui les chasse ou les élève dans les divers milieux climatiques ou végétaux de l'Europe: Puis vient l'étude de la chasse comme aussi de l'élevage: Les chiffres au terme du Moyen Age sont surprenants: On attend ensuite, et on a en effet, une histoire de son emploi, du vêtement et cela depuis les Xe et XIe siècles: Ce n'est qu'alors qu'est abordé le commerce.

Structure, en principe, des plus simples: Après avoir lu ce beau livre, qui croira encore secondaire le commerce des fourrures en Occident? Flammarion, , in, pp, broché, couv. Diehl a condensé dans ces pages le meilleur de ses études antérieures sur Byzance.

Cette vue d'ensemble est du plus haut intérêt et, grâce au charme du style, se lit avec agrément. L'ouvrage est divisé en quatre livres: L'évolution de l'histoire de Byzance ; c'est un coup d'oeil rapide sur toute l'histoire byzantine, de à p. Les éléments de puissance. On y parle successivement du pouvoir autocratique des empereurs, de l'armée et de la marine, de la diplomatie, de l'administration, de la puissance économique, de la ville de Constantinople, de l'Asie, force de l'empire p.

Les éléments de faiblesse. Ces éléments de faiblesse sont étudiés en huit chapitres: Les services rendus par Byzance, où il est parlé de la civilisation byzantine dans le domaine des sciences et des arts, de la diffusion de l'orthodoxie byzantine et de la formation du monde slave, de la diffusion de la civilisation byzantine en Occident, enfin, par manière de conclusion, de l'héritage de Byzance. Mantran et les spécialistes de l'Asie ont consacrées à l'étude du monde byzantin, de la civilisation musulmane et au survol des grands empires sédentaires de la Chine, de l'Inde et de l'Asie du Sud-Est et des peuples nomades de l'Asie centrale.

Halphen ne prenait la route de l'Orient que pour suivre les croisés, affronter les Turcs ou observer les relations entre l'Asie mongole et l'Europe. De l'héritier de l'Empire romain à l'empereur à la barbe fleurie, de l'inventeur de la Couronne de France à celui de l'école, l'Histoire donne bien des visages à Charlemagne ; il est souvent difficile de distinguer la part du mythe et de la réalité. Aussi Jean Favier a-t-il consacré une partie entière de son ouvrage au personnage construit par les siècles.

Le grand médiéviste s'attache d'abord à replacer le personnage dans son contexte historique, analysant minutieusement la société dont il est issu. Il brosse également un portrait fouillé de ce souverain dont l'action était toute entière tournée vers un seul but: Sous le mythe, on découvre un homme raffiné, épris de poésie latine, lisant le grec, artisan d'une renaissance intellectuelle qui n'aura pas d'équivalent avant longtemps.

Du système monétaire à l'Église, pas un domaine n'a échappé à son ardeur réformatrice que ses conquêtes ont étendue à un énorme empire: Histoire de Pierre Terrail dit le chevalier Bayard, sans peur et sans reproche. Si toute société, toute époque a son imaginaire, certaines semblent en receler plus que d'autres ou lui donner une importance plus grande. Ainsi en allait-il des hommes et des femmes de l'Occident médiéval. Immergés dans un monde de réalités cachées qu'ils considéraient comme plus réelles et plus vraies que celles saisies par leurs sens extérieurs, ils se nourrissaient de cet imaginaire que leur fournissaient les sens intérieurs dont l'Église leur enseignait qu'ils leur apportaient les messages de Dieu - à moins que Satan ne se fût glissé en eux.

Les attitudes à l'égard des rêves fournissent un observatoire privilégié: Et, à la suite du Marc Bloch des Rois thaumaturges, quelle place faire à l'imaginaire dans le retour à l'histoire politique de l'anthropologie historique?

L'imaginaire, un des grands acteurs de l'histoire. Armand Colin, , gr. Un index fournit des définitions toujours très précises, les schémas forment une excellente illustration et l'orientation bibliographique indique plus de titres.

Jamais les institutions étudiées ne se trouvent, en quelque sorte, désincarnées, j'entends présentées autrement que dans le cadre de l'époque qui les a fait naître et du courant historique qui a déterminé leur évolution. Génicot, Revue d'histoire ecclésiastique — Désormais classique, La France médiévale répond à quelques questions essentielles: Quelles en sont les structures politiques et comment se prolongent-elles en des structures administratives, juridiques, financières?

De tendance continentale , le climat de l'Yonne présente une forte amplitude thermique, avec des étés chauds et des hivers froids. Le département connaît quelques microclimats différents, et les contrastes entre l'ouest, l'est, le nord, le sud, et le centre du département peuvent être importants.

Ainsi, l'Auxerrois est souvent sec et chaud. À l'inverse, le Morvan connaît une pluviométrie plus importante et un climat frais en été. En hiver, la neige tombe très fréquemment. L'autoroute A6 traverse le département, et dessert notamment Auxerre , Sens et Avallon. L' A19 rejoint l' A5 à proximité de Sens.

Des trains quotidiens et réguliers relient Paris Bercy à Auxerre. La plupart de ces trains ont pour provenance et terminus Avallon et Clamecy.

La plateforme fluviale multimodale de Gron et sa navette avec Le Havre ont été inaugurées en juillet C'est un dialecte de langue d'oïl mais qui se présente sous différentes variantes [ 20 ]. Le restant du département possède des parlers qui ne font pas partie du bourguignon-morvandeau. Il y a du champenois , et des parlers originaires du Centre-Val de Loire. L'Yonne ne dispose pour l'instant que d'une seule scène conventionnée Le Théâtre d'Auxerre [ 21 ] et une SMAC [ 22 ] auxquels on peut ajouter un réseau de lieux plus ou moins petits, privés, associatifs ou communaux qui essayent de développer la culture, en ville Théâtres à Sens [ 23 ] , Joigny, Villeneuve-sur-Yonne [ 24 ] , Brienon-sur-Armaçon [ 25 ] , L'Escale [ 26 ] ou en milieu rural [ 27 ] , [ 28 ] , [ 29 ].

Parmi les sites les plus remarquables, on peut citer: Le golf du château de Misery, le moins cher de France, a reçu le label "Golf écologique" et "Sport responsable". Une émission TV y est consacrée [ 38 ]. Dans l'Yonne comme dans le reste de la Bourgogne , la pierre naturelle est extraite. Elle a servi à la construction de villages entiers avant d'être délaissée pour l'usage de nouveaux matériaux de construction.

Aujourd'hui, des carrières d'extraction et d'exploitation de pierre existent encore et continuent de travailler ce matériau traditionnel.

On trouve notamment la pierre de l'Yonne, la pierre de Molay au sud d' Auxerre , ou encore la pierre de Massangis. Des artisans perpétuent la tradition du travail de la pierre, et permettent ainsi la restauration de nombreuses bâtisses et bâtiments. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Yonne.

On reconnaît en chef les armoiries de la Bourgogne et le pairle d'azur représente l'initiale du département. Liste des communes de l'Yonne. Tourisme dans l'Yonne et Vignoble de la Basse-Bourgogne. Conseil départemental de l'Yonne. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue!

Article à ne pas géolocaliser Article géolocalisé sur Terre Article à référence nécessaire Article avec modèle Blasonnement Article avec une section vide ou incomplète Article avec une section anecdotique Portail: Espaces de noms Article Discussion.

Navigation Accueil Portails thématiques Article au hasard Contact. La dernière modification de cette page a été faite le 3 mars à En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence. Politique de confidentialité À propos de Wikipédia Avertissements Développeurs Déclaration sur les témoins cookies Version mobile. Collectivité d'outre-mer Listes thématiques des départements français.

Imsges: rencontres estivales au moulin

rencontres estivales au moulin

Par L'Orchestre philharmonique du Pays d'Aix. Cérémonie avec dépôt de gerbe au cimetière.

rencontres estivales au moulin

Thème de la rencontre:

rencontres estivales au moulin

Le tour est joué! Ensemble, pour de nouvelles aventures. Pulifunie à u feminile! Disons tout de suite que le choix des documents et la qualité des reproductions sont admirables Evelyn, si ardente dans sa somptueuse alcôve Le groupe SUMENTE composé de 3 personnes 2 guitares, percussions et 2 voixvous propose, au travers de ses soirées, un rencontres estivales au moulin de chants profanes rencontres estivales au moulinde chants polyphoniques et de chants sacrés, portés par 2 voix mixtes hommes - femmesdes chants mélodieux vous feront voyager, et apprécier cette Terra di Corsica à sa site de rencontres noirs valeur!!! Quelles routes la parcourent devant les rives françaises ou à partir d'elles?