Trouvez l'agence Look Voyages la plus proche de chez vous

Benazir Bhutto

site de rencontre pakistanaise

Une réforme constitutionnelle est votée en avril et rend au Premier ministre la plus importante part du pouvoir exécutif, rétablissant l'équilibre institutionnel prévu en Le 5 novembre , le président Farooq Leghari démet de ses fonctions la Première ministre et son gouvernement au milieu d'allégations de dysfonctionnements, et d'accusation de corruption, puis il dissout l'Assemblée nationale puis les assemblées provinciales. Le 27 décembre , Benazir Bhutto se rend à une réunion du Parti du peuple pakistanais dans un parc public de Rawalpindi , dans la banlieue sud d'Islamabad. Le 5 août , elle devient membre du Minhaj ul Quran International , une organisation d'obédience soufie fondée par le professeur Muhammad Tahir-ul-Qadri.

Les 5 Règles d'Or de nos Agences

Toutefois, à la suite de l'intervention du ministre de l'Harmonie nationale, Akram Gill, l'interdiction a été levée dès le 24 novembre de la même année car jugée comme allant à l'encontre de la Constitution pakistanaise [ 36 ] , [ 37 ]. Selon la Commission des droits de l'homme du Pakistan HRCP , en on a recensé femmes mortes d'un crime d'honneur [ 25 ]. Une réforme constitutionnelle est votée en avril et rend au Premier ministre la plus importante part du pouvoir exécutif, rétablissant l'équilibre institutionnel prévu en Le reste du pays, et là où vit la majorité de la population, connait un climat humide avec une saison de moussons , qui s'étend de juin à septembre. Une grande majorité des hindous vivent dans les régions rurales du Sindh [ 32 ].

Mais au lieu de tenir sa promesse, le général Zia fait passer en cour martiale l'ancien Premier ministre pour conspiration dans l'assassinat d'Ahmed Raza Kasuri et celle-ci le condamne à mort. En dépit d'un motif considéré comme douteux et malgré de nombreux appels à la clémence de dirigeants étrangers, Bhutto est pendu le 4 avril Benazir Bhutto et sa mère sont détenues dans un camp jusqu'en mai En , son frère Shahnawaz Bhutto meurt dans des circonstances suspectes en France.

Le 18 décembre , elle épouse à Karachi, Asif Ali Zardari avec lequel elle aura trois enfants Bilawal , né en , Bakhtawar et Aseefa, nées en et L'assassinat d'un autre de ses frères, Murtaza Bhutto , en , a contribué à déstabiliser son deuxième mandat de Première ministre.

De nombreux proches de Murtaza accusent Benazir d'avoir commandité son assassinat, les deux étant en concurrence et Murtaza voyant sa popularité augmenter [ 11 ] , [ 12 ]. Ayant achevé ses études, elle rentre au Pakistan en , l'année du coup d'État du général Zia. Elle est emprisonnée puis assignée à résidence surveillée en et elle s'exile finalement au Royaume-Uni en janvier [ B 1 ]. Elle devient chef du Parti du peuple pakistanais qu'avait fondé son père et dont sa mère avait repris la direction.

Soutenue par cette dernière qui reste coprésidente [ 13 ] , Bénazir Bhutto exercera de façon autoritaire jusqu'à sa mort une fonction de présidente à vie du PPP, au sein duquel aucune élection ne sera organisée [ 14 ].

Elle revient au pays en et y est accueillie triomphalement. De nouveau emprisonnée quelques jours après une manifestation interdite contre le général Zia, elle échappe à un attentat en janvier Le 17 août , Zia ul-Haq meurt dans un accident d'avion aux causes non élucidées, en rentrant dans la base de Bahawâlpur. Durant la campagne électorale pour les élections législatives de , le premier enfant de Benazir, Bilawal Bhutto Zardari naît le 21 septembre [ B 2 ].

Le 29 septembre, des attaques simultanées à Karachi et Hyderabad font morts , paralysant ainsi la campagne électorale [ B 3 ]. Le 5 octobre, après que Benazir Bhutto a déposé un recours en inconstitutionnalité, la Cour suprême annule le décret pris par Zia qui excluait les partis politiques des futures élections. En septembre , le parti au pouvoir, la Ligue musulmane du Pakistan , se scinde en deux partis: Cependant, ces deux derniers partis s'unissent avec sept autres partis politiques et forment une coalition, l'Alliance démocratique islamique IDA [ B 4 ].

Dans le même temps, la loi électorale est modifiée, imposant aux électeurs de présenter une carte d'identité. Auparavant l'inscription dans les listes électorales étaient suffisante. Bhutto introduit alors un recours d'inconstitutionnalité, qui n'aboutit pas [ B 5 ].

Elle mène campagne durant un mois, en remontant le pays de Karachi à Rawalpindi par le train. Le 16 novembre , dans le premier scrutin ouvert depuis plus d'une décennie, son parti, le Parti du peuple pakistanais gagne largement les élections législatives de , remportant sièges contre 60 pour l'Alliance démocratique islamique [ 15 ] à l' Assemblée nationale.

Le PPP frôle ainsi la majorité absolue de sièges. Le 16 novembre, Benazir Bhutto a voté dans sa circonscription de Larkana et est ensuite allé se recueillir sur la tombe de son père. Elle sera élue dans les trois circonscriptions où elle s'est présentée, c'est-à-dire à Larkana , Lahore et Karachi [ B 6 ].

Sa mère, Nusrat Bhutto est également élue dans les deux circonscriptions dans lesquelles elle s'est présentée, à Larkana et Chitral [ B 6 ]. Le PPP forme finalement une alliance de coalition avec le Muttahida Qaumi Movement [ 16 ] , permettant ainsi d'avoir la majorité absolue à l' Assemblée nationale. Malgré sa majorité à l' Assemblée nationale , le président par intérim Ghulam Ishaq Khan ne demande pas à Benazir Bhutto de former un gouvernement, et les deux personnes rentrent en conflit [ B 8 ].

Finalement, ils trouvent un compromis: Elle prête serment en tant que Première ministre d'un gouvernement de coalition, le 2 décembre [ B 9 ] , à l'âge de 35 ans et devient la plus jeune personne et la première femme élue démocratiquement à la tête d'un pays à majorité musulmane [ 1 ]. Durant le même mois, le président par intérim Ghulam Ishaq Khan , est élu par l'Assemblée nationale, le Sénat , et les quatre assemblées provinciales formant un collège électoral.

Il obtient des voix du collège [ 17 ]. Le président Ishaq Khan bénéficie alors des réformes constitutionnelles et des amendements votés par le général Zia qui donnaient un pouvoir important au président [ 17 ]. Son mandat marque une période de transition dans la région, avec le retrait les troupes soviétiques d' Afghanistan.

Jusqu'ici le gouvernement du général Zia, ainsi que l' ISI , avaient reçu l'aide et le soutien du gouvernement américain dans leur lutte contre l' armée rouge. En juin , Benazir Bhutto rencontre le président américain George H. Bush à Washington photo à droite. Dans son autobiographie, Benazir Bhutto dénonce l'absence de soutien de la part des puissances occidentales à partir de Elle reçoit le Prix pour la liberté de l' Internationale libérale durant cette même année, un prix destiné à récompenser toutes personnes ou organisation ayant fait des efforts pour favoriser les libertés et la démocratie [ 18 ].

Cependant, son mandat marque aussi la recrudescence des partis et des mouvements radicaux, qui réaliseront des scores importants aux élections législatives de L'année correspond également au retour du Pakistan au sein du Commonwealth.

Le gouvernement Bhutto mena également un politique de privatisation des grandes entreprises nationales. La réforme commença dès avril mais fut un semi échec [ A 1 ] , les investissements privés n'ont pas été suffisants et les fonctionnaires se sont opposés à la réforme [ A 1 ].

Ainsi, les objectifs de privatisations, qui concernaient en partie l'industrie et les services publics, et notamment la Pakistan International Airlines , la compagnie aérienne nationale, ne purent être totalement atteints [ A 1 ].

Selon certains analystes cet échec est dû au manque d'une politique plus globale en matière de privatisation, ainsi que d'un manque de volonté de réformer profondément les entreprises concernées pour les rendre plus attractives pour les grands investisseurs [ A 2 ]. Le gouvernement de Nawaz Sharif qui lui succéda en entamera une réforme de privatisation plus large, dont les objectifs seront mieux atteints [ A 2 ]. Les conflits entre le Président et la Première ministre atteignent leur paroxysme en [ 19 ].

Ils concernaient notamment la nomination du chef militaire et du Président de la Cour suprême [ 19 ]. Le 6 août , après vingt mois de fonction, le président Ghulam Ishaq Khan dissout l'Assemblée nationale et démet de ses fonctions Benazir Bhutto, provoquant ainsi de nouvelles élections législatives.

Les assemblées provinciales sont également dissoutes par la suite. Officiellement, elle est démise sous l'accusation de corruption et d'abus de pouvoir en août , elle comparaît devant des tribunaux spéciaux de septembre à mai pour abus de pouvoir, malversations et détournement de fonds public, accusations dont elle sera innocentée en Son époux, Asif Ali Zardari , est maintenu en détention de à , puis est acquitté.

Le président Ghulam Ishaq Khan ayant dissout l' Assemblée nationale , de nouvelles élections législatives se sont tenues le 24 octobre Le Parti du peuple pakistanais forme alors une coalition avec deux autres petits partis [ 20 ]. Face à eux, l'opposition de l'Alliance démocratique islamique s'unit autour de Nawaz Sharif , le nouveau leader de la coalition. Le PPP pâti également d'une augmentation de la criminalité et de l'insécurité, et d'une stagnation de la lutte contre la corruption [ 21 ].

L'IDA fera campagne notamment autour de ce dernier sujet [ 22 ]. Benazir Bhutto va pourtant contester l'équité de la campagne électorale, arguant que son parti disposait d'un moindre accès aux médias [ B 10 ].

Les observateurs américains signalent quant à eux des fraudes préalables au scrutin. Toutefois, l'IDA remportant la majorité dans un plus grand nombre de circonscriptions, elle emporte une large majorité à l'Assemblée avec sièges contre 44 pour le PPP [ 23 ]. Malgré ce résultat, le PPP garde sa majorité à l' Assemblée provinciale du Sind ainsi qu'un fort soutien dans ses fiefs, à Karachi , Larkana et Sukkur [ 24 ].

De plus, à la veille du scrutin, Bhutto réunit plusieurs centaines de milliers de supporters à Lahore , soit nettement moins que Nawaz Sharif [ 25 ]. Ceci permettra notamment aux sympathisants du PPP de contester la régularité du scrutin [ 23 ] , [ 26 ] , et Benazir Bhutto a accusé ses opposants de bourrages d'urnes [ B 11 ]. Le 18 avril , le président Ghulam Ishaq Khan dissout l' Assemblée nationale et démet de ses fonctions le Premier ministre Nawaz Sharif en raison d'accusations de corruption contre lui [ 27 ].

Cependant, la Cour suprême annule cette décision, la jugeant inconstitutionnelle [ 28 ]. Finalement, le 18 juillet , la rivalité entre les deux hommes ne trouvant pas de solution, le président et le Premier ministre démissionnent conjointement [ 28 ]. Les élections législatives qui s'ensuivent ont lieu le 6 octobre Sur les sièges élus directement par le peuple, 86 sièges sont remportés par le Parti du peuple pakistanais et 73 par la Ligue musulmane du Pakistan N , la faction de la Ligue musulmane du Pakistan mené par Nawaz Sharif , qui s'était divisée d'avec celle de Muhammad Khan Junejo , qui obtient six sièges [ 29 ].

Les deux principaux partis se lancent alors dans une lutte pour convaincre les petits partis, essentiels pour acquérir une majorité afin de former un gouvernement. Le PPP est ensuite conforté par les élections des assemblées provinciales le 9 octobre [ 30 ]. Cependant, il pâtit de la décision du Muttahida Qaumi Movement , traditionnellement son allié, de boycotter les élections [ 31 ].

Ces derniers dénoncent des pressions de l' armée [ 31 ]. Toutefois, l'élection est reconnue par les observateurs internationaux [ 32 ]. Le 20 octobre , l' Assemblée nationale élit Benazir Bhutto Première ministre, avec voix contre 72 à Nawaz Sharif [ 33 ].

Bhutto obtient donc deux voix de plus que la majorité absolue, de voix. Elle est alors investie à la tête d'une fragile coalition composée essentiellement de petits partis, le plus important d'entre eux étant la Ligue musulmane de Muhammad Khan Junejo qui détient six sièges.

Après que Benazir Bhutto a été investie par l' Assemblée nationale le 20 octobre [ 34 ] , l'élection du Président a lieu, le 13 novembre suivant. Elle oppose le président par intérim Wasim Sajjad à Farooq Leghari , membre du Parti du peuple pakistanais [ 35 ]. Ce dernier remporte le scrutin par voix contre à Sajjad [ 36 ]. À partir de , redevenue Première ministre, elle agit en politicienne plus chevronnée, fait des alliances, y compris avec des militaires, ce qui lui permet de traiter certains des problèmes de façon plus efficace que lors de son premier mandat.

Elle doit néanmoins faire face à la montée du fondamentalisme musulman. En , elle s'allie pourtant aux islamistes du Jamiat Ulema-e-lslami JUI , qui dirige la plupart des madrassas où seront formés les futurs talibans. Durant son second mandant, Benazir Bhutto tente aussi de raffermir les liens avec les puissance occidentales, notamment les États-Unis. Cette visite, fortement médiatisée, permet de montrer à l'occident un visage différent du Pakistan.

En novembre , elle est en voyage officiel en France , accompagnée de généraux de l'armée et de son mari Zardari , où elle rencontre le président François Mitterrand [ 37 ]. Elle s'exprime devant les députés de la commission des affaires étrangères:.

Les démocraties devront toujours rester vigilantes à ce sujet. Lors de son arrivée au pouvoir en , elle confie la politique afghane à son ministre de l'intérieur, le général Nasrullah Babar. En novembre , les talibans libèrent un convoi pakistanais qui traversait l' Afghanistan pour se rendre au Turkménistan , révélant l'existence d'une alliance stratégique entre les talibans et le Pakistan, ce dernier souhaitant avoir à sa frontière un Afghanistan stable pour pouvoir développer ses relations avec les anciennes républiques soviétiques d' Asie centrale [ 38 ].

Les talibans prennent Kaboul en septembre Des documents déclassifiés datés du 22 octobre ont montré que les services secrets des États-Unis disposaient d'informations sur des fournitures pakistanaises de nourriture, de carburant et de munitions destinées aux Talibans [ 39 ]. En , alors que des divergences apparaissent entre la Première ministre et le président, le frère de Benazir, Murtaza Bhutto est tué dans une fusillade avec la police à Karachi.

Sa mort provoque de forts soupçons autour de Benazir d'autant plus qu'une rivalité était apparue entre les deux personnes. Certains proches de Murtaza accusent Benazir d'avoir commandité son assassinat, les deux étant en concurrence et Murtaza voyant sa popularité augmenter. Cependant, aucune de ses accusations ne sera jamais démontrée. Le président Farooq Leghari accuse Benazir Bhutto d'être impliquée dans sa mort, puis cette dernière renvoie ces accusations contre le président.

Le 5 novembre , le président Farooq Leghari démet de ses fonctions la Première ministre et son gouvernement au milieu d'allégations de dysfonctionnements, et d'accusation de corruption, puis il dissout l'Assemblée nationale puis les assemblées provinciales. Les élections législatives de ont lieu le 3 février [ 40 ] dans un contexte de polémique suite aux accusations de corruption formulées contre Benazir Bhutto et son gouvernement. Le Parti du peuple pakistanais subit la pire défaite de son histoire, remportant seulement 18 sièges à l' Assemblée nationale , contre pour la Ligue musulmane du Pakistan N [ 41 ].

La corruption a été le premier thème de campagne, mais la violence islamiste a été abordée plus que durant les autres élections [ 43 ] , dans un contexte de talibanisation de l' Afghanistan. Benazir Bhutto conteste l'impartialité de ces élections [ 44 ] , et les observateurs internationaux refusent de parler d'élections démocratiques, mais ne dénoncent pas pour autant des fraudes massives [ 43 ]. Benazir Bhutto refuse d'appeler à des manifestations, arguant qu'elle ne veut pas menacer la stabilité du Pakistan , alors que l'insurrection talibane prend de l'ampleur [ 43 ] , [ 42 ] , [ 44 ].

Si Benazir Bhutto fut dans les années une égérie politique, célébrée dans son pays et en Occident comme la première femme Premier ministre d'un pays musulman et un espoir de démocratisation du pays, son expérience du pouvoir est plus contrastée. Au delà de l'absence de réformes majeures sous ses mandats, notamment en ce qui concerne les droits des femmes, elle a été critiquée pour des affaires de corruption. Celle-ci fut autorisée, soit par amateurisme, soit par cynisme, impliquant notamment son mari Asif Ali Zardari et a entaché son image.

Son retour sur la scène politique pakistanaise en est lié à réparer cela, ayant confié avant son départ d'exil devant les risques d'attentats qui pesaient sur elle si elle revenait au Pakistan: Afin d'échapper à la justice, elle s'est exilée à Dubaï en Les poursuites judiciaires restent pour l'essentiel en suspens le temps de son exil et jusqu'à l'amnistie décrétée par Musharraf en octobre En , ne s'étant pas présentée au procès en appel, elle est condamnée à ne plus pouvoir pénétrer sur le territoire pakistanais.

De plus, le président pakistanais Pervez Musharraf fait voter cette même année un amendement à la constitution interdisant de faire plus de deux mandats de Premier ministre. Cette décision empêche ainsi un retour au pouvoir aux anciens Premiers ministres Bhutto et Nawaz Sharif. Le 5 août , elle devient membre du Minhaj ul Quran International , une organisation d'obédience soufie fondée par le professeur Muhammad Tahir-ul-Qadri.

Le 27 janvier , elle est invitée par les États-Unis à prendre la parole devant le président George W. Bush , le Congrès et les responsables du Département d'État. C'est une république fédérale et les provinces disposent de certains pouvoirs et d'institutions démocratiques. Les frontières des quatre provinces correspondent approximativement aux principales ethnies. En réalité, la majorité de la population parle l'une des langues en usage dans les principales ethnies du pays, à savoir: Le Pakistan a alterné, depuis son indépendance, des temps de démocratie instable et de dictatures militaires.

Le régime politique pakistanais est parlementaire mais a été présidentiel durant certaines périodes, notamment durant les régimes militaires. De nombreuses attaques terroristes, souvent revendiquées par le Mouvement des talibans du Pakistan , frappent le pays et redoublent depuis l'année Il a été formé comme un acronyme dans les années par Choudhary Rahmat Ali [ 7 ] , formé avec le nom de certaines provinces du pays: Les vagues de conquérants et de migrants, comprenant les Aryens , Perses , Indo-Grecs et Musulmans se sont établis au Pakistan tout au long des siècles, influençant les autochtones.

La région est un carrefour des itinéraires commerciaux historiques, y compris la route de la soie. Le Rig-Veda mentionne Arya-Varta la terre des Aryens comme Sapta Sindhu la terre des sept rivières du nord-ouest de l'Asie du Sud, l'une d'entre elles étant l'Indus , cela correspond à la région Pakistanaise du Penjab actuelle.

Le royaume indo-grec fondé par Demetrius de Bactria a inclus Gandhara et le Pendjab en av. Soumis d'abord à l'autorité de la Compagnie des Indes orientales , le territoire est transféré à la Couronne britannique après la révolte des Cipayes de Face au Congrès national indien , qui vise à représenter l'ensemble des Indiens mais compte une majorité d' hindous , la Ligue musulmane est créée en pour défendre les intérêts des musulmans.

À cette époque émerge la théorie des deux nations qui considère que musulmans et hindous forment en Inde deux nations séparées. À l'inverse, la Ligue Musulmane soutient les Britanniques, aux moyens d'une coopération politique et d'une contribution humaine [ 9 ]. La Ligue musulmane remporte tous les sièges réservés aux musulmans lors des élections de et les heurts sanglants entre musulmans et hindous ou sikhs poussent les Britanniques à accepter un partage du pays.

Le 15 août à minuit, le Raj britannique est séparé en deux dominions indépendants: Les violences qui suivent la partition font quelques centaines de milliers à un million de morts et 12,5 millions de personnes sont déplacées.

Depuis sa création, le Pakistan n'a jamais réellement connu la stabilité. L'histoire du pays est marquée par trois coups d'État et des périodes de démocratie caractérisée par une forte instabilité politique. Après une succession de sept Premiers ministres entre et , le général Muhammad Ayub Khan organise un coup d'état et destitue le président Mirza le 27 octobre La loi martiale est instaurée et le pays vit sous le joug d'une dictature militaire pendant onze ans. En , le Pakistan oriental mène une guerre de libération avec le soutien de l' Inde , se déclare indépendant et devient le Bangladesh.

À la suite de cette débâcle, le général Ayub Khan abandonne le pouvoir à Zulfikar Alî Bhutto la même année, qui rétablit un régime civil. S'appuyant sur le Parti du peuple pakistanais , Bhutto devient Premier ministre en et établit alors une nouvelle Constitution , toujours en vigueur aujourd'hui.

Il mène une politique se réclamant du socialisme islamique conduisant à la nationalisation des principales banques et industries du pays. Le coup d'État militaire du général Zia en entraine l'exécution du Premier ministre Ali Bhutto en Il fait voter des amendements à la Constitution en afin d'élargir les pouvoirs du président, et mène par ailleurs une politique d'islamisation de la société et de privatisations.

Zia-ul-Haq meurt dans un crash aérien aux causes non élucidées le 17 août Après 21 mois à la tête du gouvernement , elle est démise de ses fonctions par le président Ghulam Ishaq Khan en Les élections de portent Nawaz Sharif , chef de sa Ligue musulmane au poste de Premier ministre, jusqu'à sa destitution en par le président Ghulam Ishaq Khan. Benazir Bhutto retrouve son siège de Premier ministre après les élections de , et Farooq Leghari est élu président dans le même temps.

Accusée de corruption , Bhutto est de nouveau destituée par le président en et elle part en exil en Nawaz Sharif est de nouveau Premier ministre en , jusqu'au coup d'État de Pervez Musharraf en Musharraf devient officiellement président en , puis fait voter des amendements à la Constitution renforçant son pouvoir en En novembre , Benazir Bhutto rentre au Pakistan après un exil de neuf ans.

Elle représente le PPP en vue des élections législatives de janvier S'alliant avec Nawaz Sharif , elle se situe dans l'opposition au président Pervez Musharraf. Elle est assassinée à Rawalpindi le 27 décembre , lors d'un attentat kamikaze, après une réunion électorale. En septembre , Asif Ali Zardari , veuf de Benazir Bhutto, est élu président du Pakistan à la suite des élections législatives de février , qui marquent la victoire du PPP puis la démission de Musharraf.

Une réforme constitutionnelle est votée en avril et rend au Premier ministre la plus importante part du pouvoir exécutif, rétablissant l'équilibre institutionnel prévu en À la suite des élections législatives de février , la Ligue musulmane de Nawaz Sharif remporte une majorité absolue et ce dernier devient Premier ministre, pour la troisième fois. Depuis , l'armée pakistanaise combat certains mouvements islamistes armés dans le conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan , et surtout des talibans pakistanais.

Les combats se sont intensifiés depuis avec l' assaut de la Mosquée rouge. Les climats du Pakistan sont variés. Le Baloutchistan et une partie du Sind ont des climats désertique ou semi-aride. Le reste du pays, et là où vit la majorité de la population, connait un climat humide avec une saison de moussons , qui s'étend de juin à septembre. Celles-ci ont conduit aux catastrophiques inondations de Le Pakistan est une république fédérale multipartite.

Le président est le chef de l'État , le Premier ministre chef du gouvernement. Le gouvernement exerce le pouvoir exécutif tandis que le pouvoir législatif est détenu par le Parlement et les assemblées provinciales. L'équilibre des institutions a été déterminé dans la Constitution de Cela dit, le pays a connu plusieurs périodes de régime fortement présidentiel, principalement durant les régimes militaires.

La réforme constitutionnelle de a redonné la réalité du pouvoir au Premier ministre. L' Assemblée nationale et les quatre assemblées provinciales sont élues au suffrage universel direct uninominal majoritaire à un tour pour un mandat de cinq ans.

Ces derniers organes forment ensuite un collège électoral avec le Sénat qui élit le Président de la République pour cinq ans. Le Sénat , représentant les provinces, est quant à lui élu par les membres des quatre assemblées provinciales à niveau égal. Les sénateurs ont un mandat de six ans, et sont renouvelés par moitié tous les trois ans. Le Pakistan est dans une situation de bicamérisme égalitaire.

Le Sénat représente les provinces et leur autonomie, et l' Assemblée nationale représente le peuple et l'unité de l'État. Le Premier ministre et son gouvernement sont responsables devant l' Assemblée nationale , et les gouvernements locaux devant leur assemblée provinciale. L' Assemblée nationale peut être dissoute par le président sur la proposition du Premier ministre. La Cour suprême est à la tête de l'ordre juridictionnel et détermine la jurisprudence constitutionnelle. Elle reçoit les litiges concernant l'interprétation de la Constitution ainsi que les appels formés contre les décisions des Hautes Cours.

Depuis la réforme de , ses membres sont choisis par une commission judiciaire et approuvés par un comité parlementaire, puis formellement nommés par le Président de la République. Elles disposent d'un rôle important en matière de police générale, de santé et d'éducation notamment.

L'actuel Premier ministre est Nawaz Sharif depuis le 5 juin à la suite des élections législatives de mai remportées par son parti, la Ligue musulmane du Pakistan N. Il est le seul à avoir occupé ce poste trois fois.

Mamnoon Hussain , un proche du Premier ministre, a lui été élu Président de la République en septembre Au Pakistan, l'armée et les services de renseignements jouent un rôle important sur le plan politique. Les forces armées du Pakistan représentent la sixième puissance militaire mondiale en termes d'effectif.

Leur quartier général est situé à Rawalpindi et elles sont dirigées depuis novembre par Qamar Javed Bajwa , successeur de Raheel Sharif , lui-même successeur à ce poste de Ashfaq Kayani Elles comprennent les forces terrestres, navales et aériennes.

En , le Pakistan est devenu officiellement la septième puissance nucléaire mondiale en effectuant une série d' essais nucléaire et disposerait en de plus d'une centaine d' armes atomiques [ 12 ].

La relation entre les différents groupes islamistes basés au Pakistan et les autorités a parfois été qualifiée d'ambigüe. Le gouvernement et les services secrets pakistanais ISI ont longtemps soutenu les talibans officiellement jusqu'en L' ISI est toujours aujourd'hui accusée d'aider les talibans afghans alors que l'armée mène des opérations militaires de grande envergure contre les talibans pakistanais.

À la suite des attentats du 11 septembre , le gouvernement pakistanais a annoncé sa volonté de lutter contre l'extrémisme islamiste. Les autorités ont toutefois souvent été accusées de jouer un double jeu par la suite. Le gouvernement pakistanais a toujours rejeté ces accusations, et bénéficie par ailleurs d'une aide militaire et financière de la part des États-Unis. Les attentats terroristes se sont fortement accrus ces dernières années dans le pays.

Les plus actifs sont le Tehrik-e-Taliban Pakistan talibans pakistanais , dont le fief se situe au Waziristan et le Tehrik-e-Nifaz-e-Shariat-e-Mohammadi qui a sévi dans le Swat.

Les conflits commencent en , alors que la tension accumulée à la suite de la traque d'éléments d' Al-Qaïda par l'armée pakistanaise dégénéra en résistance armée de la part de groupes locaux des régions tribales du Pakistan.

La tentative du gouvernement pakistanais de contrôler ces groupes a entrainé de nombreux attentats dans les grandes villes du pays, comme à Rawalpindi , Lahore ou Peshawar.

Depuis , la stratégie du gouvernement a plusieurs fois changé, entre tentatives de paix et reprises des offensives. Immédiatement après le début du conflit en , des accords de paix ont été signés, puis les hostilités reprennent avec l' assaut de la Mosquée rouge en Alors que l'insurrection islamiste continue de prendre de l'ampleur, des tentatives de trêves ont lieu début , puis le gouvernement lance plusieurs offensives majeures. La vallée de Swat est reprise par l'armée en juin , puis de nouvelles opérations militaires sont lancées au Sud-Waziristan fin , puis dans l' agence d'Orakzai en et dans l' agence de Mohmand en Le coût de la guerre a été estimé à environ 35 milliards d'euros [ 15 ].

La politique envers le terrorisme est souvent une source de tensions entre le Pakistan et les États-Unis. Bien que les deux pays soient officiellement alliés, les États-Unis reprochent au Pakistan de ne pas mener d'opération militaire au Waziristan du Nord , qui abrite des groupes de talibans afghans et de ne pas avoir coopéré pour obtenir la capture d' Oussama ben Laden et d'autres dirigeants de groupes armés.

En revanche, la mort d' Oussama ben Laden le 2 mai relance la polémique: Le Pakistan moderne est une fédération qui se divise principalement en quatre parties appelées provinces soubeh qui recoupent sensiblement la répartition des principales aires linguistiques: Le pays administre également la région du Cachemire qui est actuellement partagée entre le Pakistan et l' Inde.

On trouve également les régions tribales , fédéralement administrées, ainsi que le territoire fédéral d'Islamabad. La partie du Cachemire administrée par le Pakistan est subdivisée en deux territoires: Le Pakistan est également divisé en districts.

À l'échelon inférieur, on trouve aussi les tehsils et les Union Councils. Le Pakistan connaît toujours une forte croissance démographique, malgré une baisse progressive de sa fécondité. En , la population du pays est estimée à millions d'habitants [ 3 ]. Le taux de fécondité est de 3,8 enfants par femme.

La population du Pakistan devrait doubler d'ici , pour atteindre environ millions d'habitants [ 3 ]. Langue administrative, elle est prépondérante dans l'éducation. Tous les textes administratifs sont traduits en anglais, et il est très présent dans la vie de tous les jours au sein de l' armée pakistanaise.

L'anglais est aussi un signe de distinction de l'élite ou de promotion sociale. La classe aisée parle généralement couramment cette langue, qui est aussi très présente dans les médias. Enfin, le baloutche , le hazaragi et le cachemiri sont des langues régionales plus minoritaires.

Les ethnies du pays correspondent globalement au découpage linguistique. Les Muhadjirs , surtout présents à Karachi , parlent principalement l' ourdou. Le pays connait de nombreux conflits ethniques, notamment à Karachi où les violences sont récurrentes.

Imsges: site de rencontre pakistanaise

site de rencontre pakistanaise

Selon la même commission pakistanaise, le nombre de femmes tuées pour crime d'honneur est de pour les neuf premiers mois de [ 26 ]. La relation entre les différents groupes islamistes basés au Pakistan et les autorités a parfois été qualifiée d'ambigüe.

site de rencontre pakistanaise

Le gouvernement s'est fixé des objectifs ambitieux mais difficiles à atteindre.

site de rencontre pakistanaise

Après une demi-heure de massage cardiaque et respiration artificielleles médecins prononcent son décès à 18 h 16 [ 51 ][ 52 ]. Femme politique pakistanaise Premier ministre du Pakistan Ministre de l'Économie ou des Site de rencontre pakistanaise du Pakistan Ministre de la Défense du Pakistan Personnalité politique pakistanaise assassinée Membre du Parti du peuple pakistanais Étudiant de l'université Site de rencontre jeune serieux Étudiant de l'université d'Oxford Assassinat par attentat suicide Naissance en juin Naissance à Karachi Décès en décembre Décès à Rawalpindi Décès à 54 ans Étudiant du Radcliffe College Site de rencontre pakistanaise pakistanais Conjoint de personnalité politique. Les forces armées du Pakistan représentent la sixième puissance militaire mondiale en termes d'effectif. Le royaume indo-grec fondé par Demetrius de Bactria a inclus Gandhara et le Pendjab en av. La dernière modification de cette page a été faite le 25 février à